Est-il possible de se faire vacciner contre la grippe et la covid-19 en même temps ?

Publié le 22/11/2021 - 16:43
Mis à jour le 17/12/2021 - 17:22

La CPAM du Doubs souhaite sensibiliser la population à la vaccination contre la grippe. Si depuis un an le vaccin contre la Covid-19 prend toute la place médiatique, l'Assurance maladie appelle toutes les personnes éligibles à se faire vacciner contre la grippe qui, elle aussi, peut provoque la mort des personnes les plus vulnérables.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Parmi les nouveautés 2020-2021, cette année, sont éligibles à la vaccination anti grippale et à la prise en charge du vaccin et de l’injection par l’Assurance Maladie, les salariés intervenant auprès d’un particulier employeur vulnérable bénéficiaire d’une des exonérations suivantes :

  • Aide Personnalisée d’Autonomie (APA) ;
  • Prestation Compensatoire du Handicap (PCH),
  • Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP),
  • Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH),
  • Majoration pour tierce personne (MTP),
  • Invalidité 80 %.

La délivrance gratuite du vaccin en officine se fait sur présentation pour les salariés rémunérés via CESU :

  • du courrier d’invitation adressé au salarié par l’Urssaf,
  • d’un bulletin de salaire (pour les salariés de particuliers employeurs) ou un relevé mensuel des contreparties financières (pour les accueillants familiaux) de moins de 3 mois,
  • sa pièce d’identité et sa carte Vitale.

L’injection est ensuite opérée par le professionnel de leur choix (pharmacien, infirmier, médecin, sage- femme).

Est-il possible de se faire vacciner contre la grippe et la Covid-19 en même temps ?

Selon la CPAM du Doubs, "pour les personnes fragiles, ces deux vaccinations sont essentielles pour éviter des formes sévères de la grippe ou de la Covid-19. Pour que l’articulation de ces deux vaccinations soit la plus efficace possible, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande la co-administration des vaccins contre la grippe et contre la Covid-19", précise-t-elle.

Les premières données indiquent que la co-administration est "généralement bien tolérée et ne diminue pas la protection conférée par les deux vaccins", rapporte l'Assurance maladie. "Les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, sur deux sites de vaccination distincts, c’est-à-dire un vaccin dans chaque bras". La HAS précise "qu’aucun délai n’est à respecter entre les deux vaccinations lorsque la co-administration n'est pas possible. Cette règle s'applique par ailleurs à toute association entre les vaccins contre la Covid-19 et les autres vaccins inactivés du calendrier vaccinal."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.36
couvert
le 19/01 à 18h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
100 %

Sondage