Le combat d’un père qui roule à la mémoire de son fils

Publié le 12/05/2023 - 17:36
Mis à jour le 12/05/2023 - 16:22

Parti le 7 mai 2023 de Saint Cyprien, Pascal Michot entreprend un tour de France à vélo pour sensibiliser au cancer des testicules qui a couté la vie à son fils Anthony, décédé à l’âge de 19 ans. Il fera étape à Besançon ce samedi 13 mai 2023.

Pascal Michot a entrepris ce tour de France à vélo de 5.100km seul et sans assistance trois ans après la mort de son fils survenu le 9 juillet 2020. Malgré une rémission annoncée en juin 2020, le jeune homme a finalement été emporté une dizaine de jours plus tard par une récidive foudroyante au cerveau à l’âge de 19 ans. 

Meurti par l’absence de son fils, Pascal a pourtant décidé de faire en sorte que sa propre expérience puisse être utile aux autres. C’est ainsi qu’il s'est lancé dans son projet afin de "sensibiliser un maximum de monde" sur l’importance du dépistage de ce cancer qui touche davantage les jeunes hommes (15-35 ans). 

Un parcours de 39 jours

De Saint-Cyprien, ville où il réside, à Lille en passant par Clermont-Ferrand, ville où étudiait son fils, le papa prévoit un retour à Saint-Cyprien le 14 juin 2023. Soit un parcours de 39 jours au cours duquel Pascal communique régulièrement sa progression via les réseaux sociaux, soutenu et encouragé par les internautes. 

©

Ce tour de France à vélo sera également l’occasion pour lui de récolter des fonds à la fois pour financer son projet de sensibilisation et pour l’association Cancer Osons !

Durant son périple, Pascal Michot fera étape à Besançon ce samedi 13 mai où il sera logé chez des habitants et amis de la cité comtoise. Après une bonne nuit de sommeil, il reprendra ensuite la route de son tour de France à vélo dès le lendemain vers 8h du matin en direction de Belfort.

"Nous devons briser les tabous, qui sont autant de freins au bon diagnostic de ce cancer, et informer en masse les jeunes qui sont les premières victimes de cette pathologie souvent méconnue" - Pascal Michot.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.66
légère pluie
le 21/06 à 12h00
Vent
5.18 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %