Alerte Témoin

Le parfait petit déjeuner pour bien démarrer dès la rentrée !

Publié le 01/09/2014 - 10:30
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:14

Le petit déjeuner est toujours (et le restera) le repas le plus important de la journée ! Vous le savez, nous le savons, tout le monde le sait... mais ce n'est pas pour autant que nous savons quoi manger pour ne pas avoir un coup de barre à 11h ! C'est pourquoi nous avons rencontré Catherine Aguilar, diéteticienne et nutritionniste spécialisée dans la micro-nutrition à Besançon pour faire le point. Elle nous donne les astuces pour créer le parfait petit déjeuner pour les enfants et les adolescents !

capture_decran_2014-08-25_a_15.46.29.png
Catherine Aguilar, diététicienne et nutritionniste à Besançon ©Alexane Alfaro

Vous pouvez jeter votre pot de nutella de 1kg, ce n'est pas sur la liste et personne n'y a droit ! Ni les enfants, ni les ados ni personne !

Votre prochaine liste de courses ne comportera pas : le nutella, le jus de fruits, le pain de mie, les céréales, le lait chocolaté...

Elle devra comporter : du houmous (purée de pois-chiche), du jambon, du blanc de dinde, du tartare d'algue, du pain complet, un pain aux chocolat "pur beurre", des fruits, du beurre, du fromage, des oeufs...

Le petit déjeuner idéal pour les enfants

Que l'on soit pressé ou non, il ne faut pas faire l'impasse sur le petit déjeuner. Catherine Aguilar, qui intervient dans les écoles pour parler des aliments, a bien constaté que peu de jeunes enfants mangent le matin : "Quand je leur pose la question "qui a déjeuné ce matin ?" Très peu lèvent le doigt et répondent qu'ils n'ont pas le temps" nous raconte-t-elle, "j'ai même vu une petite fille faire un petit malaise".

Selon notre nutritionniste, le parfait petit déjeuner pour un enfant est composé de :

  • Pain (mais pas de la baguette traditionnel qui contient de la levure, préférez le pain complet)
  • Un peu de (vrai) beurre
  • Un peu de fromage
  • Un fruit ou au moins un ou deux quartiers de pomme ou d'orange
  • Un yaourt
  • Pourquoi pas un peu de lait avec du cacao (oubliez le lait chocolaté industriel beaucoup trop sucré)

Souvent levés très tôt le matin, les enfants n'ont pas faim. C'est pourquoi Catherine Aguilar vous conseille de faire un petit sandwitch au fromage que l'enfant pourra manger dans la voiture, sur le trajet de l'école. Et s'il ne mange pas avant l'école, "même si le goûter n'est plus autorisé à l'école et que l'enfant fait une petite chute de glycémie, il pourra toujours demandé l'autorisation à son maître/sa maîtresse de manger dans la matinée" indique la nutritionniste.

Le petit déjeuner parfait pour les adolescent(e)s

"La base pour mémoriser, être de bonne humeur et avoir de l'énergie toute la journée c'est surtout pas de sucre mais des protéines le matin" explique Catherine Aguilar. Si vous n'avez pas le temps, faites-vous un petit sandwitch à manger dans le bus sur le trajet ou à la récréation. Elle conseille le petit déjeuner suivant :

  • Pain complet
  • Un peu de (vrai) beurre (qui peut-être remplacé par de l'huile d'olive)
  • Une tranche de jambon ou de blanc de dinde
  • Une omelette (si on a le temps)
  • Un fruit
  • Une boisson chaude
  • Un peu de fromage

Pour les végétariens :

Si votre adolescent(e) a décidé de ne pas manger de viande, Catherine Aguilar vous suggère de remplacer le jambon et le blanc de dinde par du houmous (purée de pois chiche) ou du tartare d'algue. 

"C'est un petit déjeuner qui va apporter des acides aminés essentiels pour le bon fonctionnement du cerveau. Le petit coup de pompe de 11h n'existe pas avec ce petit déjeuner" selon notre nutritionniste.

Et une barre de céréales à 10h ? "C'est pas top" selon la professionnelle car "ça stimule tout ce qui est prise de poids".

Le petit déjeuner du week-end

Le samedi et/ou le dimanche, quand on a le temps, notre nutritionniste propose de se faire plaisir mais pas n'importe comment. Les enfants et les adolescents peuvent manger un pain au chocolat mais attention, il faut qu'il soit "pur beurre" et non un croissant au chocolat ou nature qui contiennent de mauvaises graisses. ils peuvent également manger du muesli sans sucre ou un porridge avec du fromage blanc.

"Je ne recommande pas beaucoup de produits laitiers, plutôt deux dans la journée au maximum" ajoute Catherine Aguilar.

Pour ne pas manger chaque jour les mêmes aliments...

Afin de ne pas se lasser de manger tous les jours les mêmes choses, Catherine Aguilar propose un tableau de choix alternatifs :

Voilà, vous savez ce qu'il vous reste à faire... et à ne pas faire... Bonne rentrée !

  • Nutritionniste : Catherine Aguilar
  • 2 r Belfort, 25000 Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

220 professionnels du CHU formés au « retournement sur le ventre » pour les détresses respiratoires aigües

L’un des éléments importants de la stratégie thérapeutique pour les patients Covid-19 souffrant de détresse respiratoire aiguë est la pratique du décubitus ventral, la technique de "retournement sur le ventre". Ainsi, 220 professionnels volontaires suivent une formation accélérée du "Team décubitus ventral", habituellement réservée au service de réanimation.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Coviplasm : un essai clinique avec du plasma de patients guéris

À partir du mardi 7 avril 2020, un test va démarrer en Ile-de-France, dans le Grand-Est et en Bourgogne-Franche-Comté auprès d'environ 200 patients guéris. L'essai clinique consiste à transfuser du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des "patients en phase aiguë de la maladie". Le Pr Pierre Tiberghien de Besançon (EFS Bourgogne-Franche-Comté) mènera cette étude avec le Pr Karine Lacombe.

Une plateforme régionale pour mettre en lien les fabricants de matériel médical et les hôpitaux

stopcovid19.fr •

L’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et les services de l’État ont lancé  une plate-forme régionale contributive en ligne permettant d’identifier la disponibilité de matériel médical nécessaire à la prise en charge des personnes atteintes du COVID19.

Et pourquoi ne pas fabriquer votre propre masque ?

Modèle Afnor télécharger • AFNOR, Association française de normalisation (qui représente la France auprès de l'Organisation internationale de normalisation et du Comité européen de normalisation) a mis à disposition gratuitement depuis le 27 mars 2020 un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». L'atelier des gourdes a pris  le modèle Afnor et vous montre comment réaliser votre masque ! Envie de vous lancer à l'occasion de ce nouveau week-end de confinement ?

Témoignage : un médecin guéri du Covid-19 rend hommage aux soignantes du CHU de Besançon

Vidéos • Médecin généraliste à Salins-les-Bains, le Dr Damien Pollet a été testé positif au Covid-19 le 21 mars 2020 à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Après une semaine ponctuée d'une importante fatigue et de fortes fièvres, il développe une forme sévère du Coronavirus. Sa saturation en oxygène diminue le samedi 28 mars. Il est alors transféré par le SAMU à l'hôpital de Besançon. Guéri, de retour chez lui depuis le 1er avril, il a décidé de rendre  hommage aux "guerrières", ces femmes qui l'ont réconforté durant la maladie...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.68
ciel dégagé
le 08/04 à 0h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
72 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune