L'eau potable est-elle de bonne qualité en Franche-Comté ?

Publié le 19/01/2016 - 18:17
Mis à jour le 20/01/2016 - 11:07

L’Agence régionale de santé publie un bilan de la qualité de l’eau de consommation en Franche-Comté sur la période 2012-2014. Près de 25.000 analyses ont été réalisées sur cette période, dont 18 531 au robinet du consommateur. Il en ressort que 91,3% de la population a été alimentée par une eau de très bonne qualité microbiologique.

dsc_1778.jpg
dsc_1778.jpg

Santé publique

PUBLICITÉ

« Cet outil est destiné aux collectivités et aux acteurs institutionnels en charge de l’eau. Il vise également à améliorer l’information du public et il permet de pointer les situations à corriger et d’évaluer, lors de prochains bilans, les améliorations apportées », prévient l’ARS dans un communiqué.

Gray et le Jura plus concernés par les pesticides

Si l’ARS atteste de la bonne qualité de l’eau localement, elle reconnait aussi que le taux de la population alimentée par une eau de bonne qualité microbiologique « demeure néanmoins inférieur à la moyenne nationale de 96,7% pour l’année 2012 (ndlr : contre 91,3% en région) »

De même, 93,3 % de la population a été alimentée par une eau conforme pour les pesticides contre 95% au niveau national en 2012. « Des situations de non-conformité ont concerné 5,1% de la population, situation comparable à la moyenne nationale. Les départements de la Haute-Saône (secteur du Graylois) et du Jura sont les plus concernés par la problématique des pesticides. » Des situations de non-conformité ont concerné 5,1% de la population régionale soit 60.774 personnes.

Qualité microbiologique : 22.000 personnes alimentées par une eau souvent non conforme

Il y aurait une plus grande vulnérabilité au risque microbiologique des installations en zone karstique, dans le Jura, le Doubs et en Haute-Saône. Des efforts sont à poursuivre pour traiter la turbidité. « 14,1% des installations, alimentant […] près de 22.000 personnes, ont présenté des non conformités microbiologiques ponctuelles à très fréquentes (c’est-à-dire plus de 15% des analyses non conformes). La même tendance est observée pour les résultats de la turbidité. »

Les départements du Doubs et du Jura sont particulièrement concernés avec respectivement 19,2% et 19,1% des Unités de distribution (UDI) soit 9.027 habitants pour le Doubs et 8.977 habitants pour le Jura.

Une meilleure information du public

Les résultats de chaque analyse ainsi qu’un bilan annuel de la qualité sont transmis par l’ARS aux maires ou présidents de syndicats des eaux ainsi qu’aux exploitants.

« Depuis le 1er septembre 2009, les résultats du contrôle sanitaire par commune sont consultables directement par chaque usager sur internet. Par ailleurs, chaque consommateur doit recevoir une note d’information annuelle, établie par l’ARS, en accompagnement de la facture d’eau. »

Enfin, depuis 2015, les communes faisant l’objet de restrictions d’usages de l’eau sont mises en ligne sur le site internet de l’ARS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.9
ciel dégagé
le 25/08 à 0h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1018.88 hPa
Humidité
89 %

Sondage