"N'acceptez pas n'importe quoi dans votre assiette !" Le livre d'une nutritionniste bisontine...

Publié le 12/11/2017 - 10:45
Mis à jour le 12/11/2017 - 10:45

Dr Evelyne Aguilera, nutritionniste installée à Besançon depuis 20 ans a publié un livre en collaboration avec Dr Nadia Terki intitulé N’acceptez pas n’importe quoi dans votre assiette

Interview

maCommune.info : Après quoi, après quel constat avez-vous décidé d'écrire ce livre ?

Evelyne Aguilera : "Aujourd’hui, tout le monde est conscient que notre santé est intimement liée au contenu de notre assiette. Mais les maladies de  notre société, maladies auto-immunes, intolérances alimentaires, diabète, obésité, Alzheimer et cancers sont toujours en augmentation.

Face à cette situation, nous avons ressenti un véritable besoin de transmettre des connaissances et d’apporter des clarifications parmi tous les messages sur la nutrition qui circulent, parfois contradictoires au travers des blogs, newsletters, sites internet et magasines. Nous avons voulu écrire un livre complet mais, accessible à tous avec des informations faciles à mettre en place dans sa vie de tous les jours, afin de pouvoir prendre le contenu de son assiette en main."

mC : Quel est l'objectif de cet ouvrage ?

Evelyne Aguilera : "Aider à se réconcilier avec son alimentation. Nous traversons une période de perte de confiance vis à vis des aliments avec le risque de ne plus savoir quoi manger. On est dans la restriction ; sans gluten, sans laitage, sans viande etc… L’objectif est  donner les clés afin de permettre de comprendre ce qui est bon pour soi, et de sauvegarder les équilibres essentiels pour le fonctionnement de notre organisme. Retrouver la notion de plaisir et redécouvrir la nourriture comme un art de vivre."

mC : Pensez-vous qu'il y a un réel besoin pour la population française de réapprendre à se nourrir ? Quand on pense à tout ce qu'il y a de mauvais pour la santé dans notre nourriture, que faire ?

Evelyne Aguilera : "Les besoins techniques de l’industrie agroalimentaires (OGM, pesticides..), ne correspondent pas du tout aux besoins physiologiques de notre corps. Notre corps n’est pas conçu pour recevoir une multitude de molécules chimiques qui l’intoxiquent ! Il est urgent aujourd’hui de revenir à une alimentation de base et remettre un zeste de bon sens. Quand on parle de « Bio » on a l’impression qu’il s’agit d’une alimentation à part. Mais il faut réaliser qu’avant l’utilisation des produits phytosanitaires, des OGM, TOUT était « Bio ». Les légumes du jardin du grand -père étaient tous « Bio ».

Heureusement, il y a une prise de conscience aujourd’hui,  beaucoup reviennent vers des produits locaux, de saisons, non traités. Les marchés « verts » se développent, ainsi que les circuits courts de distributions (AMAP). Pour notre santé, évitons le plus possible des plats industriels tout préparés, et retrouvons le plaisir de cuisiner des produits sains. 

Dans le livre, nous traitons de tous les trésors de l’assiette, qui permettent d’enrichir la qualité nutritionnelle de nos plats, les épices, aromates et aussi tout ce qui donne de la couleur. Les baies rouges, par exemple, devraient être consommées régulièrement. Nous donnons des conseils pratiques pour améliorer grâce à notre alimentation des situations qui nous pourrissent la vie ; des coups de blues, les ongles cassants, les migraines…. Quelques recettes que l’on appelle nos « incontournables » faciles à préparer, parfois à l’avance, et qui sont bien utile pour les personnes qui travaillent."

 Qui est Evelyne Aguilera ?

Originaire du sud de la France, après avoir vécu à Paris et en Suisse, Evelyne Aguilera a posé ses bagages à Besançon il y a 20 ans pour des raisons personnelles. Docteure en pharmacie au départ, elles s'est spécialisée en médecine nutritionnelle et nutrithérapie.

"Je reçois les personnes qui souhaitent retrouver une bonne alimentation et prendre soin de leur santé. Nous prenons le temps d’identifier leur besoin nutritionnel en fonction de leur âge, l’activité, la présence ou non de pathologie. Nous sommes tous uniques avec des besoins différents", nous précise-t-elle.

D'ailleurs, un chapitre entier dans N'acceptez pas n'importe quoi dans votre assiette est consacré aux "besoins nutritionnels en fonction de l'âge". Evelyne Aguilera applique le principe d’Hippocrate qui est : "Que l’aliment soit ton meilleur médicament", et sur lequel est basé la nutrithérapie. De plus, en temps que coach, la nutritionniste intègre la nutrition dans un contexte global de santé, avec la gestion de stress et l’activité physique.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.85
nuageux
le 01/07 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
87 %

Sondage