Narumi Kurosaki : rappel des faits et calendrier du procès en appel de N. Zepeda à Vesoul

Publié le 04/12/2023 - 08:01
Mis à jour le 04/12/2023 - 11:09

Après avoir fait appel du verdict lors de son premier procès à la cour d’assises de Besançon en avril 2022, Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné Narumi Kurosaki en 2016, sera de nouveau jugé à Vesoul à partir de lundi 4 décembre 2023.

Le calendrier du procès prévoit de commencer lundi 4 décembre jusqu’au 22 décembre 2023.

Nicolas Zepeda, d’origine chilienne, est renvoyé devant la cour d’assises du Doubs pour avoir, entre le 5 et le 6 décembre 2016, à Besançon ou dans les alentours (le corps de Narumi Kurosaki n’ayant à ce jour jamais été retrouvé), volontairement donné la mort à l’étudiante japonaise avec préméditation. Le suspect encourt la réclusion criminelle à perpetuité. Ses avocats : Me Renaud Portejoie et Me Sylvain Cormier.

Cinq personnes se sont constituées parties civiles : Koji Kurosaki, la maman de Narumi, Honami Kurosaki, Kurumi Kurosaki, les soeurs de Narumi et Taeko Akiyama assistés de Me Sylvie Galley, avocate au barreau de Besançon. Arthur Del Piccolo-Saleh, le petit ami de Narumi, est quant à lui assisté de Me Pichoff (en l'absence de Randall Schwerdorffer le premier jour du procès).

Lors du premier procès aux assises de Besançon qui s’était déroulé pendant deux semaines en avril 2022, Nicolas Zepeda avait été reconnu coupable d’avoir prémédité le meurtre de Narumi Kurosaki en décembre 2016 et avait été condamné à 28 ans de réclusion criminelle. Le lendemain de cette décision, le Chilien avait interjeté appel de sa condamnation.

Le calendrier prévisionnel

Lundi 4 décembre :

  • 9h - prestation de serment des interprètes, constitution du jury, appel des témoins et experts, suspension.
  • 10h45 : rapport du président de chambre à la cour d’appel de Besançon François Arnaud, déclaration de l’accusé.
  • 14h - auditions de témoins de personnalité dont l’un par visioconférence du Chili, interrogatoire de personnalité de l’accusé.

Mardi 5 décembre :

  • 8h : auditions de témoins par visioconférence du Japon.
  • 14h : auditions de témoins.

Mercredi 6 décembre :

  • 8h : auditions de témoins.
  • 14h : auditions de témoins par visioconférence du Royaume-Uni.

Jeudi 7 décembre :

  • 9h30 : audition des enquêteurs
  • 14h : audition des enquêteurs

Vendredi 8 décembre :

  • Journée réservée en cas de retard ou de suspension jusqu’au lundi.

Lundi 11 décembre :

  • 8h : auditions de témoins par visioconférence du Japon.
  • 14h : audition d’experts (expertise médicale, ADN et informatique)

Mardi 12 décembre :

  • 9h : audition de partie civile.
  • 14h : audition de partie civile.
  • 17h : audition de témoin par visioconférence du Chili.

Mercredi 13 décembre :

  • 9h15 : déposition d’expert (ADN)
  • 10h15 : auditions de témoins.
  • 14h : interrogatoire de l’accusé sur les faits.

Jeudi 14 décembre :

9h45 : auditions d’experts (expertise psychiatrique et psychologique)

Vendredi 15 décembre :

Journée réservée en cas de retard ou de suspension jusqu’au lundi.

Lundi 18 décembre :

  • Plaidoirie des parties civiles.
  • Réquisitoire du ministère public.
  • Plaidoirie de la défense.

Mardi 19 décembre :

Le cas échéant, clôture des débats et délibéré.

Mercredi 20 décembre :

Journée réservée en cas de retard ou de suspension jusqu’au lundi.

Jeudi 21 décembre :

Journée réservée en cas de retard ou de suspension jusqu’au lundi.

Vendredi 22 décembre :

Journée réservée en cas de retard ou de suspension jusqu’au lundi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

narumi

Procès Zepeda : la défense demande le renvoi du procès

La défense de Nicolas Zepeda a demandé ce lundi 18 décembre 2023 le renvoi du procès alors que le Chilien devait s'exprimer pour la première fois sur l'assassinat de Narumi Kurosaki dont il répond en appel devant la cour d'assises de la Haute-Saône, en raison de nouveaux éléments ne figurant pas  selon les avocats dans la procédure.

Zepeda, manipulateur “à la limite de la mythomanie”, selon un expert

Le Chilien Nicolas Zepeda, rejugé en appel pour l'assassinat de son ancienne petite amie japonaise Narumi Kurosaki, présente un profil "manipulateur", "à la limite de la mythomanie", selon les conclusions d'un expert présentées jeudi devant les assises de la Haute-Saône, objets d'une passe d'armes entre lui et la défense.

Procès Zepeda : des traductions compromettantes au coeur des débats

"Souvenirs différents" ou "explications biscornues" ? : Nicolas Zepeda et une témoin se sont opposés lundi 11 décembre 2023 devant les assises de la Haute-Saône autour de traductions de messages en japonais potentiellement compromettantes pour le jeune Chilien, rejugé en appel pour l'assassinat de Narumi Kurosaki.

Affaire Narumi : Nicolas Zepeda reconnaît finalement sa présence dans la résidence de la victime

"Je suis rentré dans cette résidence pour frapper à la porte de Narumi" Kurosaki : accusé de l'assassinat de cette étudiante japonaise en décembre 2016, Nicolas Zepeda a reconnu mercredi pour la première fois, sept ans après, sa présence dans le bâtiment ou vivait l'étudiante japonaise.

Justice

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.56
couvert
le 03/03 à 3h00
Vent
1.77 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
88 %