14.000 doses de vaccins Moderna pour la Bourgogne Franche-Comté

Publié le 11/01/2021 - 17:14
Mis à jour le 11/01/2021 - 17:33

La Bourgogne-Franche-Comté va recevoir dès cette semaine plus de 14 000 doses de vaccins de la société Moderna et fait partie des quatre régions bénéficiaires prioritaires retenus par le Ministère des Solidarités et de la Santé.

D’ici fin juin, «près de huit millions de doses» du vaccin Moderna doivent être livrées en France, selon le ministère, qui précise que le circuit de distribution de ce nouveau vaccin « aura vocation dans les prochaines semaines à basculer vers le circuit officinal qui maille la France de manière extrêmement fine ».

Le vaccin Moderna a reçu vendredi le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS), deux jours après avoir reçu celui de l’Union européenne. Il doit être administré en deux injections – comme le vaccin BioNTech/Pfizer -, espacées d’au moins 28 jours, mais présente moins de contraintes en termes logistiques, puisqu’il doit être stocké à -20 degrés, au lieu de -80.

Les premières doses du vaccin anti-covid19 Moderna (entreprise américaine), soit 50.000 doses sont livrées en France à partir de ce lundi 11 janvier 2021.

L'autorisation de ce 2e vaccin, après celui de BioNTech/Pfizer, "ouvre la voie à une première livraison de doses dès ce lundi, pour un volume de 5160 flacons contenant chacun 10 doses de vaccin, qui s'ajoute aux livraisons hebdomadaires du vaccin Pfizer", a précisé le ministère dans un communiqué.

Ces doses, a souligné le ministre Olivier Véran sur Europe 1, seront "dispatchées" d'ici à mercredi dans les zones où le virus circule le plus, c'est-à-dire à Mulhouse, Colmar, Strasbourg, Reims, Nancy, Metz, Lons-le-Saunier, Besançon, Dijon, Moulins, Nice et Toulon, selon les précisions fournies par son cabinet.

Les CHU de Besançon et Dijon, ainsi que le centre hospitalier de Lons-le-Saunier, seront approvisionnés dans la semaine en vaccins de la société Moderna, et à travers eux les centres de vaccination désormais ouverts dans les départements du Doubs, de la Côte-d’Or et du Jura.

Ces hôpitaux, qui recevront chacun 4 800 doses de vaccins, s’inscrivent sur la liste des 12 établissements annoncés dimanche par le Ministère des Solidarités et de la Santé comme les premiers bénéficiaires.

La Bourgogne-Franche-Comté  se range avec Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur parmi les régions les plus touchées par l’épidémie.

L’allocation de ces doses de vaccins s’ajoute à la livraison de plus de 30 000 doses du vaccin Pfizer BioNTech qui interviendra cette semaine, ce qui porte à plus de 100 000 les doses de vaccins disponibles en Bourgogne- Franche-Comté pour favoriser la montée en charge de la vaccination dans tous les de?partements de la région.

Concernant la première vague de vaccination, avec les doses BioNTech/Pfizer, la France devrait "dépasser les 100.000" vaccinés ce week-end, a souligné M. Véran sur Europe 1. Le ministre s'est dit serein face aux "fausses polémiques" sur une supposée lenteur de la campagne de vaccination.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.

Variant britannique du Covid-19 : la première contamination à Rennes ne correspond pasLire plus

La première contamination du cluster détecté près de Rennes dans un centre gériatrique ne correspond pas au variant britannique du coronavirus VOC 202012/1 , a annoncé vendredi l'agence régionale de santé (ARS) Bretagne.

Jeudi, le ministère de la Santé avait annoncé la détection de deux « clusters à risque » du variant britannique du coronavirus, plus transmissible, en Bretagne et à Bagneux, en Île-de-France.

Covid-19 : les premières vaccinations du personnel effectuées au CHU de Besançon

Après avoir réceptionné les 4.875 premières doses du vaccin Pfizer-BioNTech anti-covid le 5 janvier 2021, le CHU de Besançon a commencé à assurer les approvisionnements en vaccins sur son territoire et a ouvert son centre de vaccination anti-Covid. La campagne de vaccination a également démarré ce jeudi 7 janvier pour les personnels du CHU.

Santé

Covid-19 : 9.762 personnes vaccinées en Bourgogne Franche-Comté

Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, a tenu une conférence de presse ce mercredi 13 janvier 2021 sur la situation sanitaire en Bourgogne Franche-Comté. Au total, plus de 9.700 personnes ont déjà été vaccinées dans la région depuis le lancement de la campagne le 27 décembre dernier.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.31
légères chutes de neige
le 15/01 à 15h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage