La vaccination en Franche-Comté en chiffres

Publié le 20/04/2015 - 17:41
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:53

A l'occasion de la semaine de la vaccination qui se déroule en Franche-Comté et dans 200 pays dans le monde, du 20 au 25 avril 2015, voici les chiffres concernant les taux de vaccination dans la région en 2012.

1303458388.jpg
Seule protection contre la rougeole: la vaccination ©carvy
PUBLICITÉ
Afin d’implanter et de mesurer l’impact de ces actions, l’ARS s’appuie sur les indicateurs re?gionaux de taux de couverture vaccinale publie?s par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Par ailleurs, un projet de de?veloppement des outils de suivi de la couverture vaccinale en Franche- Comte? est en cours. Il re?unit les acteurs re?gionaux be?ne?ficiant de donne?es comple?mentaires (Cellule interre?gionale de l’InVS, Assurance Maladie, re?gimes spe?cifiques, PMI, Centres de vaccination…). 

Concernant les taux de couverture vaccinale 2012 a? 24 mois, l’Agence régionale de santé et l’Assurance maladie fait les constats suivants (donne?es InVS) :

  1. Les taux de vaccination sont tre?s bons en primo vaccination du nourrisson.
  2. La vaccination contre l’he?patite B connai?t une progression tre?s encourageante.
  3. La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rube?ole (ROR) est bonne pour la premie?re dose mais insuffisante pour la seconde dose.
  4. La vaccination contre le pneumocoque connait une le?ge?re baisse.

1. Les taux de vaccination sont tre?s bons en primo vaccination du nourrisson

Cela concerne les vaccins du nourrisson jusqu’a? l’a?ge de 12 mois contre les pathologies suivantes: DTP (diphte?rie, te?tanos, poliomye?lite), coqueluche, haemophilus influenzae, a? l’exception de l’he?patite B.
Pour l’ensemble de ces 5 vaccinations, les taux de couverture pour un sche?ma complet (qui garantit une couverture optimale) varient selon les de?partements et les pathologies : en moyenne de 98.5% a? 99.4% pour un objectif fixe? a? 95 %.

2. La vaccination contre l’he?patite B connai?t une progression tre?s encourageante : de 53.5% en 20101, elle monte en 2012 a? une moyenne de 73.20%. Cette progression est lie?e a? la mise en place en 2008 du remboursement du vaccin hexavalent.
Il faut poursuivre les efforts notamment dans le Jura ou? le taux est le plus bas, afin d’atteindre une couverture vaccinale de 80% par le vaccin de l’he?patite B d’ici 2015 chez les enfants a?ge?s de 24 mois, tel que recommande? par la Haute Autorite? de sante?.

3. La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rube?ole (ROR) obtient un taux de couverture de 91.20% pour la 1e?re dose et de 71.6% pour la seconde dose. L’objectif est de tendre vers un taux de 95% pour la 1e?re dose et de 80% pour la 2e?me dose. En effet, ces taux permettraient l’e?limination de cette maladie comme cela a pu e?tre le cas pour la variole.

La Haute-Sao?ne se distingue puisqu’elle de?passe l’objectif vise? pour la 1e?re dose. Le Doubs est un peu en dessous (91.4%) et le Jura se rapproche des 90%. Quant au Territoire de Belfort, ce dernier pre?sente un e?cart de plus de 10% infe?rieur a? l’objectif vise?.
Pour la 2e?me dose, qui est absolument ne?cessaire pour une couverture efficace, les efforts sont a? poursuivre notamment dans le Jura et le Territoire de Belfort ou? les taux sont les plus bas. Le Jura avait d’ailleurs fortement subi l’e?pide?mie de rougeole en 2011.

4. La vaccination contre le pneumocoque connait une le?ge?re baisse puisqu’elle passe de 88.8% en 2010 a? 83.9% en 2012. Le Jura et le Doubs sont les deux de?partements ou? la vaccination est la moins importante.

Le nouveau calendrier 2013 a introduit des changements majeurs

Le nombre de doses de vaccins en primovaccination a baisse? ce qui permet actuellement d’effectuer dans une me?me consultation les vaccinations DTP – coqueluche – hemophilus influenzae – he?patite B et pneumocoque. Cela permet aujourd’hui pour une me?me efficacite? de limiter les consultations me?dicales.

L’Assurance Maladie, dans le cadre la Semaine europe?enne de la vaccination, effectue chaque anne?e une e?valuation du nombre de doses de vaccins rembourse?s durant les 2 mois qui suivent la Semaine. Cette e?valuation permet e?galement de suivre l’e?volution d’une anne?e sur l’autre et de mesurer les effets de la mise en place du nouveau calendrier vaccinal en 2013. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.18
couvert
le 25/05 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1016.51 hPa
Humidité
95 %

Sondage