Vaccins anti-Covid : manifestations à Besançon pour la levée des brevets

Publié le 11/03/2021 - 14:31
Mis à jour le 11/03/2021 - 14:31

Une trentaine de manifestants s’est rassemblée jeudi 11 mars à la mi-journée devant l’agence régionale de santé à Besançon pour demander la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid et la réquisition des entreprises nécessaires à leur fabrication.

 ©
©

"L’argent public ne doit pas servir à alimenter les profits des entreprises pharmaceutiques." Tel est le mot d'ordre de l'appel national pour demander la levée des brevets sur les vaccins anti-covid.

Une pétition "Brevets sur les vaccins, stop. Réquisition !"

Au niveau local, plusieurs organisations, syndicats, collectifs et partis ont décide de soutenir ce mouvement et appelle à signer la pétition. (Comité de Défense de la Santé Publique du Doubs, SUD Santé Sociaux 25, Solidaires 25, FSU, CGT Retraité.e.s, A Gauche Citoyens, la France Insoumise, Parti de Gauche, PCF, Ensemble !, NPA, AC, ATTAC)

"Les vaccins sont là, nous savons les produire, mais ils ne sont pas accessibles au plus grand nombre, parce que les laboratoires pharmaceutiques se réservent la possibilité de faire de gigantesques profits grâce aux brevets. Pourtant 8,2 milliards € ) d’argent public ont financé ces recherches à l’échelle de la planète."

Ce 11 mars, pour la date anniversaire de la déclaration de la pandémie (OMS), ils étaient une trentaine devant l'agence régionale de santé à Besançon pour réclamer la suppression des brevets sur vaccins et exiger la réquisition des entreprises pour élargir la production.

Pétition Brevets sur les vaccins, stop. Réquisition !"

noprofitonpandemic.eu/fr/  https://noprofitonpandemic.eu/fr/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Canicule ou intoxication : onze écoliers pris de maux de tête et de vomissements à Pin en Haute-Saône

mise à jour • En pleine vague de chaleur, dix écoliers se sont plaint de maux de tête et de vomissements vendredi après avoir joué dans la cour de leur établissement à Pin, des symptômes qui pourraient être liés à une insolation ou à une intoxication alimentaire, selon le maire et la préfecture.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.51
nuageux
le 25/06 à 12h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
18 %

Sondage