Alerte Témoin

5 heures de retard pour un TGV Paris-Marseille

Publié le 05/05/2012 - 09:24
Mis à jour le 05/05/2012 - 09:35

Quelque 700 passagers d'un TGV Paris-Marseille, bloqués en raison d'une panne électrique en pleine voie au sud de Mâcon tard vendredi soir, ont dû être transférés à bord d'un autre TGV pour être acheminés à bon port.

La SNCF a indiqué que des travaux de réparation étaient réalisés afin que les trains puissent circuler normalement samedi matin, début d'un week-end chargé pour l'entreprise de transports en raison du pont du 8 mai.

Un orage a frappé un transformateur commandant une section de voie, privant de courant le TGV Paris-Marseille qui devait arriver vers minuit trente, a expliqué un porte-parole de la SNCF. Un autre TGV circulant entre Paris et Lyon est venu à la rescousse des voyageurs, qui patientaient depuis déjà deux heures, selon le témoignage de l'une d'entre eux.

Des échelles ont été accrochées aux portes des deux trains, positionnés sur deux voies parallèles, afin que le transbordement puisse se faire en pleine nature. Les passagers du TGV Paris-Lyon, qui avait pris déjà une heure de retard alors qu'il devait arriver à destination à minuit, ont été prévenus que l'opération de transfert prendrait deux heures et qu'il faudrait "se serrer" à bord. Selon un passager interrogé par France Info, de nombreuses personnes ont dû voyager debout ou assises par terre.

Les passagers ont fini par arriver à Marseille avec cinq heures de retard sur l'horaire prévu.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bison Futé voit tout rouge ce samedi 11 juillet 2020

Le début des congés rime avec les premiers départs en vacances de l'été. En parallèle, la Fête nationale du 14 juillet tombe cette année un mardi et permettra aussi à ceux qui ne sont pas encore en vacances de profiter d’un week-end prolongé. Bison Futé attend de fait plusieurs difficultés de circulation.

SNCF : les circulations interrompues tout l’été sur la ligne des Hirondelles

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, entreprend des travaux de modernisation sur la ligne des Hirondelles entre Champagnole et Saint-Claude du 6 juillet au 25 septembre 2020. Cette opération d’un montant de 5,3 millions d’euros, co-financée par la Région Bourgogne-Franche-Comté (88%), l’État (3%) et SNCF Réseau (8%), vise à "contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires".

Travaux à partir du 20 juillet entre la rue de Vesoul et Ecole Valentin

La nature des travaux et le trafic élevé imposent la mise en place d’un mode d’exploitation particulier sur la RN57, indique la Dir Est. La réalisation des travaux nécessitera plusieurs basculements de la circulation sur la chaussée Sud - Nord (Pontarlier -Vesoul) ainsi que des fermetures temporaires de bretelles d’échangeurs au cours des différentes phases du chantier qui débutera ce 20 juillet 2020.

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.97
    nuageux
    le 14/07 à 15h00
    Vent
    2.66 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage