Arc de triomphe saccagé : un homme de 40 ans originaire du Doubs incarcéré

Publié le 17/01/2019 - 17:54
Mis à jour le 17/01/2019 - 18:02

La cour d'appel de Paris a placé en détention provisoire un homme de 40 ans appartenant à la mouvance de l’ultra-droite dans le Doubs pour le saccage de l’Arc de triomphe à Paris le 1er décembre 2018 en marge de l’acte 3 du mouvement des "Gilets jaunes".

gliets-jaunes-arc-de-triomphe-tagg-221-f5facc-0@1x
1er décembre 2018 - Arc de Triomphe © capture LCI
PUBLICITÉ

Il se fait surnommer « Sanglier ». Sébastien, un ancien militaire, est bien connu de l’ultra-droite. Ce militant fait partie des 14 personnes, dont un mineur, mises en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte mardi pour « intrusion non autorisée dans un lieu historique« , « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations« , « recel« , « vols aggravés » et « dégradations d’un bien classé commises en réunion » après le saccage de l’Arc de triomphe le samedi 1er décembre 2018. Trois d’entre-elles sont désormais en détention dans cette affaire.

Mobilier détruit, œuvres d’art endommagées, graffitis sur les murs, installations informatiques hors d’usage: au lendemain du saccage, Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux, a affirmé que les dégradations subies par le célèbre monument se chiffraient à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Drapeaux nazis et armes découverts lors d’une perquisition

Sébastien est un homme de 40 ans. Né à Besançon, il vit dans le Doubs. ll a été interpellé le vendredi 7 décembre 2018 alors qu’il s’apprêtait à remonter le lendemain à paris pour l’Acte Iv des Gilets Jaunes. Selon le Parisien, les enquêteurs ont retrouvé lors de la perquisition menée chez ses parents dans un corps de ferme « toute la panoplie du nostalgique du IIIe Reich : un tableau et une photo d’Hitler, deux drapeaux nazis frappés de la croix gammée, une carte d’adhésion au groupuscule d’ultradroite Troisième voie et des drapeaux du GUD, une organisation étudiante d’extrême droite« . Sous le matelas de son lit, les forces de l’ordre ont également retrouvé un fusil 22 long rifle semi-automatique garni d’un chargeur de six cartouches, un fusil à pompe, un silencieux de fusil 22 long rifle, un pistolet automatique d’alarme, une machette militaire, une baïonnette suisse et deux poignards.

Le parquet avait fait appel de son placement sous contrôle judiciaire. La cour d’appel de Paris a suivi les réquisitions du parquet qui réclamait son incarcération. Sanglier a reconnu être à Paris ce 1er décembre 2018 mais a nié être l’auteur des tags sur l’Arc de triomphe. « Je ne pense pas être le seul à être surnommé Sanglier dans ma région » a-t-il dit en déclarant avoir voulu protéger la tombe du Soldat inconnu.

Source : Le Parisen

Allez plus loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Acte 14 à Besançon : les Gilets jaunes ont manifesté du centre-ville à Chateaufarine en passant par la maison d’arrêt

Mise à jour à 19h20 • Les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous en début d'après-midi ce samedi 16 février 2019 place de la Révolution à Besançon. Ils ont marché en direction de Chateaufarine en effectuant un crocher par la maison d'arrêt dans le quartier de la Butte . Ils étaient 450 selon la Préfecture du Doubs, 500 selon d'autres sources.

Manifestation devant le commissariat et soutien à Frédéric Vuillaume ce mercredi à Besançon

Alors qu'une cinquantaine de personnes s'est mobilisée ce mercredi 13 février 2019 devant le commissariat de Besançon en soutien à deux Gilets jaunes en garde à vue, l'intersyndicale Solidaires-FSU- CGT-FO a tenu à adresser ce mercredi 13 février 2019 un communiqué en soutien à Fréderic Vuillaume, membre du syndicat Force Ouvrière et Gilet Jaune.      

Loi « anticasseurs » :  large vote de l’Assemblée. Comment ont voté les députés de Franche-Comté ?

50 dissidents LREM • Par une très large majorité, l'Assemblée nationale a adopté mardi la proposition de loi LR controversée "anticasseurs" remaniée par la majorité, mais 50 députés LREM - un record - ont marqué en s'abstenant leur refus des interdictions préventives de manifester. Parmi eux, les députés francs-comtois Éric Alauzet, Fanette Charvier, Barbara Bessot-Ballot, Denis Sommer et Christophe Lejeune.

Mobilisation à Besançon : 950 manifestants selon les syndicats contre 550 selon la police

Les Gilets Jaunes et les syndicats CGT. FO, FSU et Solidaires se sont rassemblés ce 5 février 2019 devant le Medef, rue Jouchoux à Besançon. À 11h35, le cortège est parti en direction du rond-point de la piscine Mallarmé. 950 manifestants ont été comptés par les syndicats contre 550 selon la police.

Dans la catégorie

Cantine : la Ville de Besançon déboutée par la cour administrative d’appel de Nancy

L'accès à la cantine est un droit. La cour administrative d'appel de Nancy a rejeté mardi 5 février 2019 l'appel de la ville suite à sa condamnation par le tribunal administratif de Besançon (7 décembre 2017) pour avoir refusé d'inscrire un petit garçon à la cantine à la rentrée 2017. La Ville de Besançon n'exclut pas désormais de saisir le Conseil d'État.

Un nouveau « télérecours citoyens » pour faciliter l’accès des tribunaux administratifs

Vidéo • Le vice-président du Conseil d'État Bruno Lasserre était en visite cette semaine  à Besançon. L'occasion de présenter le nouveau dispositif appelé "Télérecours citoyens", permettant aux justiciables non représentés par un avocat de dématérialiser des procédures devant la juridiction administrative.

Affaires jugées au Tribunal administratif de Besançon en 2018 : le bilan commenté par le vice-président du Conseil d’Etat…

VIDEO • Le vice-président du Conseil d'État Bruno Lasserre était en visite lundi 28 janvier 2019 à Besançon. Entouré de Xavier Faessel, président du Tribunal administratif de Besançon, il a notamment commenté le bilan des affaires jugées en 2018...

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.93
ciel dégagé
le 19/02 à 3h00
Vent
4.41 m/s
Pression
997.9 hPa
Humidité
79 %

Sondage