Polémique au service de dermatologie : "des accusations infondées" selon l'Agence Régionale de Santé

Publié le 22/03/2017 - 14:03
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:49

Avec plus d'une semaine d'avance, l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté (ARS) vient de rendre son rapport suite aux accusations de "manquement aux procédures" sur des patients en chimiothérapie au sein du service de dermatologie du CHRU de Besançon.  

dsc_1221.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

L’agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté (ARS) a précipité l’annonce des conclusions de son rapport après les accusations du Pr Philippe Humbert. L’ancien chef de service estime que l’hôpital avait été négligeant sur des procédures à respecter pour la prise en charge des patients en chimiothérapie (voir nos articles ci-dessous)

L’ARS devait rendre ses conclusions à la fin du mois, mais a souhaité les rendre publique sans délai « au regard du trouble engendré par ces accusations graves et répétées« . Elle a par ailleurs décidé de saisir la chambre disciplinaire du conseil régional de l’Ordre des médecins pour infractions au code de déontologie médicale.

 « Rassurer les patients… » 

L’Agence déclare vouloir rassurer « pleinement » les patients et leurs familles sur à la qualité et à la sécurité des soins et précise que les cas de prise en charge signalés par l’ancien chef du service « ne sont pas de nature à justifier la gravité des accusations publiques qu’il a formulées à l’égard de ses confrères« .

 63 dossiers expertisés

L’ARS a mené deux missions d’inspection au sein du service de dermatologie du CHU de Besançon  en novembre 2015 et en septembre 2016. « Les experts établissent que les accusations publiques dont ce service a fait l’objet sont infondées » indique l’ARS ce 22 mars 2017 dans un communiqué. Soixante-trois dossiers de patients ont été expertisés par un inspecteur, un médecin inspecteur de santé publique de l’Agence et deux professeurs  spécialistes en dermatologie, dont un compétent en oncologie. « Pour garantir l’indépendance de cette mission, ces praticiens issus de deux CHRU différents situés en dehors de la région ont été désignés par la Fédération des spécialités médicales » indique l’ARS tout en soulignant que les défauts d’organisation et de fonctionnement des réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP) relevés en novembre 2015 ont été depuis « corrigés« . 

 Pour l’ARS, la conclusion est sans appel :  » Il n’y a pas de faits pouvant justifier la gravité des accusations formulées publiquement par l’ancien chef de service«  

Concernant les signalements sur des prises en charge hors RCP, l’agence précise qu’ils se sont révélés « soit infondés, soit focalisés sur des éléments sans incidence » sur la prise en charge des patients. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

humbert

Procès en diffamation contre le professeur Humbert : renvoi ce 26 septembre 2018

Procès en diffamation contre le professeur Humbert : renvoi ce 26 septembre 2018

L'avocat du Pr Humbert, maître Uzan, a prévenu le tribunal que ses explications pour la défense de son client prendront "un minimum de 3 heures". • Le procès en diffamation intenté par le CHRU de Besançon à l’encontre du professeur Humbert qui devait se dérouler le 11 juillet dernier à Besançon est renvoyé ce mercredi 26 septembre 2018.

Justice : la décision du procès en diffamation contre le professeur Humbert attendue ce mercredi

Justice : la décision du procès en diffamation contre le professeur Humbert attendue ce mercredi

Le procès en diffamation intenté par le CHRU de Besançon à l'encontre du professeur Humbert se déroulera ce mercredi 11 juillet 2018 à Besançon. Une plainte avait été déposée par l'hôpital le 24 mars 2017. Le Professeur Humbert avait relevé "des dysfonctionnements" et s’était estimé "victime d’harcèlements" à son tour de la part du CHRU.

Philippe Humbert « déplore » que des poursuites soient engagées à son encontre par l’ARS

Philippe Humbert « déplore » que des poursuites soient engagées à son encontre par l’ARS

L’ancien chef du service dermatologie du CHRU de Besançon "déplore" jeudi 23 mars 2017, les poursuites engagées contre sa personne suite à l’annonce mercredi 22 mars du rapport de l’Agence Régionale de la santé sur les précédentes accusations de "manquement aux procédures" sur des patients en Chimiothérapie.

L’absence de plaintes au CHRU de Besançon est « partiellement faux » selon le professeur Humbert

L’absence de plaintes au CHRU de Besançon est « partiellement faux » selon le professeur Humbert

Suite à notre article de ce mardi 21 mars 2017 dans le quel la direction du CHRU de Besançon indique qu'elle n'a reçu "aucune plainte" de patients, le professeur Philippe Humbert réaffirme ce 22 mars que le CHRU de Besançon un "manque de transparence" au niveau de la communication avec les patients en chimiothérapie et précise que l’absence de plaintes est "partiellement faux".

Dans la catégorie

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.76
ciel dégagé
le 22/08 à 6h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1024.39 hPa
Humidité
87 %

Sondage