Covid-19 : quelles sont les communes les plus touchées en Franche-Comté ?

Publié le 22/10/2020 - 16:30
Mis à jour le 22/10/2020 - 18:40

Une carte du taux d'incidence sur une semaine et par commune (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) vient d'être dévoilée par Santé Publique France. Selon les derniers chiffres disponibles au 18 octobre 2020, la bande frontalière avec la Suisse - de Pontarlier à Maiche en passant par Morteau - les secteurs de Valdahon ou encore de Saint-Claude sont particulièrement touchés avec un taux d'incidence supérieur à 250. Besançon oscille entre 150 et 250 cas pour 100.000 habitants. Regardez les cartes.

Taux d'incidence du Covid-19 sur 7 jours au 18 octobre 2020 par commune © Santé publique France
Taux d'incidence du Covid-19 sur 7 jours au 18 octobre 2020 par commune © Santé publique France

Le gouvernement indique qu’il place en zone d’alerte maximale les métropoles ou secteurs ayant un taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) supérieur à 250 en population générale et supérieur à 100 chez les personnes âgées (plus de 65 ans), ainsi qu’un taux d’occupation des lits en réanimation de patients Covid-19 supérieur à 30 % dans la région (28,3% en Bourgogne-Franche-Comté).

Mercredi 21 octobre 2020, les autorités sanitaires ont dévoilé une nouvelle carte de données indicatives par différentes nuances de bleus sur le taux d'incidence glissant sur 7 jours à l'échelle des communes.

Le bleu foncé concerne les communes dépassant les 250 cas pour 100 000 habitants en une semaine. Et l'on se rend compte que l'épidémie progresse également hors des métropoles, jusque dans des zones rurales.

Les secteurs les plus touchés en Franche-Comté (taux d'incidence de plus de 250.000 pour 100.000 habitants sur 7 jours glissants)

  • La bande frontalière, de Mouthe à Maiche en passant par Morteau, Pontarlier
  • Les secteurs de Lavigney et Combeaufontaine et de Rigny en Haute-Saône
  • Le plateau d'Amancey et Valdahon, Vercel
  • Franois et Serre-les-Sapins et Deluz dans le Grand Besançon (et le quartier Chateaufarine à Besançon)
  • Secteurs d'Orgelets et de Saint-Claude et autour de Lons-le-Saunier dans le Jura

Sont encore relativement épargnés (taux d'incidence glissant sur sept jours de moins de 10 à 20 cas pour 100.000 habitants) :

  • l'est du Grand Besançon (dans un axe Chalezeule - Roulans à l'exception de Deluz),
  • la région d'Ornans,
  • les communes autour de Lure,
  • les secteurs de Fraisans et Mignovillard dans le Jura,
  • le pays de Cerval
  • l'est de Belfort.

Taux d'incidence du Covid-19 sur 7 jours au 18 octobre 2020 par commune © Santé publique France
Taux d'incidence du Covid-19 sur 7 jours au 18 octobre 2020 par commune

Dans la métropole de Dijon, les taux d'incidence en population générale (260,3) et chez les personnes âgées (157,4) dépassent le seuil d'alerte et le taux d'occupation des lits approche les 30 % (28,3 %)

À titre de comparaison, dans la métropole de Saint-Étienne, le taux d'incidence du virus est de 807 (trois fois supérieur au seuil d'alerte) et 55,6 % des lits de réanimation étaient occupés dans la région le 19 octobre. Lille a enregistré la semaine dernière 705,5 cas pour 100 000 habitants (avec 52,1 % des lits de réanimation sont occupés dans cette région.)

Les métropoles de Lyon et de Grenoble inquiètent également et affichent des taux d'incidence de 598,5 et 521,9.

Certains territoires, souvent en zones peu peuplées, sont en revanche moins touchées comme les Alpes-de-Haute-Provence et le centre de la Bretagne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

« Le second souffle » de la vaccination en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres • La circulation du virus s'est accélérée ces 15 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté sans commune mesure avec les régions du sud et la Corse qui voient leur taux d'incidence exploser. L'agence régionale de santé estime que pour éviter les cas sévères et les formes graves, "la solution reste la vaccination couplée au respect des gestes barrières."

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Santé

« Un EHPAD : un contrat aidé » en Bourgogne-Franche-Comté

En raison des tensions de personnels dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, l'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté souhaite sensibiliser les établissements par cette opération de l’intérêt de recruter des demandeurs d’emploi en contrat aidé (PEC, CIE, Emploi franc)

Un pass sanitaire spécial pour les expatriés lancé en France

Un pass sanitaire spécial a été mis en place par le gouvernement à compter de ce lundi 2 août pour les expatriés français, qui vivent hors de l’Union européenne et vaccinés à l’étranger avec des vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments. Ce pass leur permettra ainsi de rentrer en France et dans l’Union européenne.

Attention aux tiques : quelques conseils pour vos balades

Qui dit été, dit promenades, pique-niques, jeux en plein air, etc. Un animal petit, mais qui peut être dangereux pour la santé (maladie de Lyme), risque de mordre les enfants, les adultes et les animaux : il s'agit de la tique. Voici six astuces pour éviter de se faire mordre…

« Le second souffle » de la vaccination en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres • La circulation du virus s'est accélérée ces 15 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté sans commune mesure avec les régions du sud et la Corse qui voient leur taux d'incidence exploser. L'agence régionale de santé estime que pour éviter les cas sévères et les formes graves, "la solution reste la vaccination couplée au respect des gestes barrières."

Covid-19 : où en est la quatrième vague en Bourgogne Franche-Comté ?

La quatrième vague se fait de plus ne plus ressentir en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres en date du 29 juillet 2021. Le taux d'incidence est inférieur à 150 pour 100.000 habitants dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, sauf dans le Territoire de Belfort où il est de 169. Pour autant, la tension hospitalière ne dépasse pas les 17%.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.81
légère pluie
le 03/08 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage