Alerte Témoin

Grippe : début de la vaccination dans les collèges et les lycées

Publié le 25/11/2009 - 07:54
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

La campagne de vaccination contre la grippe H1N1, fondée sur le volontariat, débute aujourd'hui dans les collèges et lycées pour les 5,3 millions d'élèves du secondaire, alors que celle des écoliers du primaire commencera début décembre dans les centres de vaccination.

Pour les collégiens et lycéens, la vaccination doit s'étendre au moins jusqu'au 18 décembre, si bien que tous les établissements ne vont pas être concernés dès aujourd'hui, c'est d'ailleurs le cas en Franche-Comté, et il est donc conseillé aux parents de se renseigner. Les vaccinations ont lieu uniquement "sur accord parental" recueilli par écrit, mais l’élève peut la refuser.

A cet effet, les parents de collégiens et lycéens mineurs ont reçu ou vont recevoir un "questionnaire préalable à la vaccination" en trois parties: précisions sur la santé de l'adolescent et les éventuelles incompatibilités vis-à-vis du vaccin; accord parental donné ou non à la vaccination; observations faites par le médecin, notamment le nom du vaccin prescrit.

 
Si la responsabilité de la vaccination incombe aux parents, en revanche ils ne peuvent choisir le vaccin, alors que la balance bénéfice/risque varie selon les vaccins contre le virus H1N1.

Pour les écoliers du primaire, la procédure n'est pas la même: ils pourront se rendre, avec leurs parents, à partir de début décembre, dans les centres de vaccination de proximité.

Côté grand public, la campagne de vaccination a déjà commencé: après un début poussif, les centres connaissent une affluence croissante. Il faut pour cela avoir reçu un bon de vaccination de la Caisse nationale d'assurance maladie.

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.13
    légère pluie
    le 22/09 à 21h00
    Vent
    1.83 m/s
    Pression
    1010 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage