Grippe : des gestes simples pour se protéger

Publié le 31/12/2018 - 08:13
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

Le vaccin reste bien sûr un moyen de se protéger de la grippe mais pas que… Voici quelques gestes pour éviter d'être contaminé.  

robinet, lavage, main
© gentle07 via pixabay ©

"Des gestes tout simples peuvent également permettre de faire barrage à l’épidémie", précise l'Agence Régional de la Santé (ARS).

Les gestes à adopter :

Rappelons que si la vaccination constitue la première protection contre la grippe, il est important, dès le début de l’épidémie, d’adopter également des gestes simples qui ont prouvé leur efficacité :

  • se laver les mains régulièrement,
  • se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou on éternue,
  • se moucher dans un mouchoir à usage unique,
  • porter un masque quand on est malade.

"Actuellement, les virus de la grippe ne circulent encore que sporadiquement en Bourgogne- Franche-Comté, comme dans les autres régions métropolitaines", est-il indiqué.

Info +

"Les pharmacies qui ont encore des stocks de vaccins les réservent actuellement aux personnes qui font l’objet de recommandations vaccinales : personnes âgées de 65 ans et plus, personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, personnes obèses, entourage du nourrisson à risque de grippe grave", est-il indiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

« Comment expliquer aux soignants que l’on puisse revendiquer le temps du plaisir et du jeu ? » (président de la station de Métabief)

Jean Castex, le Premier ministre avait confirmé l'ouverture des stations de ski mais la fermeture des remontées mécaniques après l'allocution du chef de l'État le 24 novembre dernier. Après l'arrivée des premiers flocons dans le département ce 1er décembre 2020, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d'Or, Vice-président du département et maire de Frasne pour avoir son avis sur le sujet...

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.06
couvert
le 03/12 à 9h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %

Sondage