Alerte Témoin

Henry de Pasqualin : de mécanicien pour Sébastien Loeb à la course à pied...

Publié le 09/11/2016 - 15:37
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:26

Henry de Pasqualin est actuellement le gérant de la boutique Rando Running (30 faubourg Rivotte) à Besançon. Mais avant de se passionner pour la course à pied et de se lancer dans le commerce, il avait une carrière de mécanicien pour Sébastien Loeb et a fait le tour du monde pour participer à des rallyes… C'est le portrait de la semaine ! 

PORTRAIT DE LA SEMAINE

Carte d'identité

  • Henry de Pasqualin
  • Né le 12 octobre 1979 à Lons-le-Saunier
  • Vit à Besançon
  • Situation familiale : pacsé (le 27 octobre 2016)
  • Métier : gérant du magasin Rando Running à Besançon 

Henry de Pasqualin est né à Lons-le-Saunier et grandit dans le village de Nevy sur Seille, avec ses parents, un père maçon, une maman au foyer, un grand et un petit frère. Il suit sa scolarité à Lons-le-Saunier puis décide de partir à Gray pour entrer en lycée professionnel dans le but de devenir mécanicien. Il y reste 4 ans. En 2000, il poursuit ses études au Mans dans la filière ELF, une formation pour devenir pilote-mécanicien sur les voitures de course. "Cet univers me plaisait beaucoup", nous confie-t-il. 

Mécanicien de l'équipe Citröen pour Sébastien Loeb 

Deux ans plus tard, il intègre l'équipe Citroën et devient mécanicien pour Sébastien Loeb jusqu'en septembre 2013. "J'ai beaucoup voyagé grâce à mon métier passionnant notamment au Kenya, en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Argentine, au Japon et également beaucoup en Europe, c'était vraiment enrichissant", nous raconte Henry. "On réglait la voiture de Sébastien, on la développait, etc.". Avec son équipe, le jeune mécanicien remporte 10 titres de champion du monde constructeur et Sébastien Loeb remporte 9 titres de champion du monde en pilote. Lorsqu'il ne voyage pas, Henry vit à Paris, l'atelier de l'équipe Citröen étant situé à côté de Versailles. 

De mécanicien à commerçant… 

Suite à cette période, Henry emménage à Guyancourt, dans les Yvelines. "J'en ai eu un peu marre de vivre en région parisienne, il y avait beaucoup de contraintes et quand on vient de la compagne, on aime retrouver le calme donc je suis parti dans les Yvelines", explique-t-il. C'est là-bas que Henry songe à une reconversion professionnelle alors qu'il fait partie du groupe PSA. Dans sa nouvelle ville, il vit dans un appartement situé juste au-dessus du premier magasin Rando Running et fait connaissance avec le fondateur de ce qui deviendra une chaîne de magasins spécialisée dans l'équipement de randonnée et de course à pied. "J'ai bien sympathisé avec le gérant, il commençait à franchiser sa société et un jour, j'ai décidé de revenir en Franche-Comté et d'ouvrir un magasin Rando Running à Besançon en mars 2014", se souvient-il, "je voulais rester dans le domaine du sport". Même s'il ne connaissait rien au commerce, Henry retrouvait une qualité de vie qui lui manquait. 

La naissance d'une passion pour la course à pied… 

Henry de Pasqualin se retrouve gérant de Rando Running, mais sans amour particulier pour la course à pied. "J'aimais pas forcément ce sport, mais j'avais des collègues à Paris qui courraient le midi et je les accompagnais peu à peu sur de plus en plus longues distances", raconte-t-il. Et de fil en aiguille, ou plutôt de pas-à-pas, Henry devient un vrai mordu de course et participe même à des compétitions. "Ce que j'aime dans la course, c'est voir de beaux paysages, j'adore la montagne, faire de belles rencontres, il y a vraiment un bon esprit dans cette discipline, surtout lors de trails (courses dans la nature) et c'est devenu une vraie drogue".

Il se lance alors dans de nombreuses compétitions sur des distances allant de 20 km minimums à 125 km. Depuis 2014, Henry a gagné deux courses et a réussi à "bien se classer sur d'autres". Il remporte le combiné du trail du Val de Loue à Quingey, il termine 27e au marathon du Mont Blanc en 2015 ou encore 7e de l'Interlac en mai 2016. 

Objectif : l'Ultra Trail Mont-Blanc (UTMB) à Chamonix

Pour participer à cette compétition de 170 km de renommée mondiale, les participants doivent avoir obtenu 15 points en seulement trois courses longues. Objectif atteint pour Henry grâce à ses participations à une course de 125 km aux îles Canaries, de 80 km à Annecy puis de 100 km à côté de Millau. En août 2017, Henry partira à Chamonix pour participer à l'UTMB. 

Les sorties "funky" du mardi avec Rando Running

En parallèle des compétitions, Henry organise chaque mardi soir une séance de course à pied ouverte à un public "qui a l'habitude de pratiquer régulièrement la course", précise Henry. 20 à 30 coureurs y participent. Le rendez-vous est donné tous les mardis à 19 h 30 au magasin Rando Running. Au programme : traversées des forts de Besançon, dans la nature, en forêts, etc. Et c'est gratuit ! "C'est très convivial, à la longue tout le monde se connaît", indique Henry. 

Prochainement, d'autres sorties seront organisées chaque vendredi à 12 h 30 pour les débutants (adultes). 

PORTRAIT CHINOIS 

  • Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ? "Je prends mon petit déjeuner avec des céréales et un café".
  • Votre ou vos livres de chevet ? "Un livre sur un coureur espagnol qui s'appelle Kilian Jornet".
  • Votre film préféré ? "Seven".
  • Le film que vous aimez le moins ? "Non".
  • Écoutez-vous de la musique ? "Oui, j'aime beaucoup Noir Désir".
  • Votre plat préféré ? "J'aime tout, mais j'aime particulièrement les lasagnes".
  • Votre boisson préférée ? "La bière ambrée".
  • Votre péché mignon ? "Le chocolat".
  • Votre couleur préférée ? "Le bleu".
  • Si vous alliez sur une île déserte, quel seul objet prendriez-vous ? "Mes baskets".
  • Quel événement historique vous a le plus marqué ? "L'attentat à Charlie hebdo".
  • Si vous aviez dû exercer un autre métier (ou d'autres études), quel serait-il ? "Pilote de chasse".
  • Quelle est votre principale qualité ? "La gentillesse".
  • Votre principal défaut ? "Je cours beaucoup et je mange du chocolat".
  • Un passe-temps ? "La guitare classique".
  • Votre pays préféré ? "La Nouvelle-Zélande".
  • Votre animal préféré ? "Les chiens de berger".
  • Votre citation préférée ? "Vas-y mollo, fais durer ta passion, c'était la devise de mon équipe de mécaniciens chez Peugeot".
  • Une addiction ? "La course à pied".
  • Plutôt tram, bus, voiture ou vélo ? "Vélo".
  • Votre lieu préféré à Besançon ? "Le fort de bregille et son panorama".
  • En Franche-Comté ? "Château Chalon".
  • Dans le monde ? "Le Kenya : lorsque j'étais mécanicien pour Sébastien Loeb, on partait au lever du soleil sur les pistes de rallye et on croisait des girafes, des éléphants, etc.".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd'hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

À quelques jours de l'élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C'est le portrait du mois de décembre... 

Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d'Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s'est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de "I want to be a champion". Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d'Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Société

Saviez-vous que le vin n’est pas 100% vegan ?

Dans le cadre de la période des Foires aux vins chez les cavistes et dans la grande distribution, nous vous proposons une série d'articles sur le vin. Cette semaine on vous parle de vin vegan. Depuis 2016, il est existe des labels pour le vin tels que Label V ou E.V.E Vegan qui certifient le vin comme 100% d'origine végétale… Mais, le vin n'est-il pas végétalien depuis toujours ? Non et on vous explique pourquoi.

Sécheresse : le département du Doubs passe en « niveau crise »

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a décidé de renforcer les mesures de restriction des usages de l’eau pour l’ensemble du département le 11 septembre 2020. Pour rappel, la préfecture du Doubs a placé l'ensemble du  département en alerte sécheresse "renforcée" de niveau 2 par arrêté le 4 août 2020. Un nouveau stade a donc été franchi ce mois-ci...

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.79
    ciel dégagé
    le 18/09 à 15h00
    Vent
    3.07 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage