Incendie à Planoise : le point sur les mesures mises en place

Publié le 02/01/2020 - 19:50
Mis à jour le 10/01/2020 - 16:41

Lors d'une conférence de presse donnée ce 2 janvier 2020 suite à l'incendie de la fourrière de Planoise, Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a tenu à éclaircir la situation avec les principaux acteurs mobilisés (Ville de Besançon, ARS, ATMO, SDIS). Il est également demandé aux victimes de porter plainte au plus vite et de prendre contact auprès des assurances.

PUBLICITÉ

"Nous écoutons les préoccupations des commerçants", indique le préfet ce jeudi suite à l'arrêt de l'activité des commerçants des cellules impactées suite à l'incendie (coiffeurs, boulangerie, opticien…). "Nous avons identifié une méthode de travail et avons mis en place une cellule de suivi opérationnelle et d'accompagnement" (avec la Direccte pour le chômage partiel et avec le service des finances publiques ). Le suivi se fera au "cas par cas" pour les commerçants assure le préfet.

La "nécessité de porter plainte"

"Il est nécessaire que toutes les personnes impactées portent plainte au commissariat de police ou en appelant le 03 81 21 11 22. Il faut qu'elles soient reconnues comme des victimes", insiste Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon. L'association France Victime (03 81 83 03 19) pourra également prendre le relais en aidant les victimes à effectuer leurs démarches "cela va aider à faire le lien entre les victimes, la police et les assureurs", explique le préfet.

Aucun véhicule ne peut être récupéré dans l'immédiat

Concernant le nombre de véhicules impactés, il convient de différencier ceux "totalement détruits (au nombre de 159) , ceux indemnes et ceux couverts de suie". Ils seront stockés afin "d'identifier les dommages", indique la préfecture. Au total, près de 280 véhicules se trouvent à la fourrière et 134 véhicules se trouvent au parking public.

La structure du site est pour l'heure "incertaine"

Dès ce vendredi, des expertises seront menées pour "identifier l'avenir du site", est-il indiqué. "Il faut faire en sorte que les choses aillent au plus vite", souligne le maire. Des prélèvements seront ainsi effectués sur la dalle, explique Bernard Bletton, directeur général délégué Aktya (propriétaire de la structure commerciale).

Des risques pour la santé ?

Un certain nombre d'actions vont être menées  :

  • Des nettoyages de la zone (aires de jeux, bâtiment public)
  • L'installation de stations de mesures ce jeudi dans le quartier.

"Nous avons observé un impact existant, mais faible de l'incendie sur la qualité de l'air", explique Anaïs Detournay, responsable Etudes chez ATMO Bourgogne Franche-Comté (en charge de la surveillance de la qualité de l'air dans la région). "Les niveaux sont restés largement inférieurs au seuil réglementaire sans quoi nous aurions contacté la préfecture".

Nous avons interrogé Eric Lalaurie, adjoint au directeur de la santé publique et chef du département santé environnement sur l'impact de l'incendie et sur la question de l'amiante : 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

incendie fourrière à Planoise

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Incendie à Planoise : « absence d’amiante » dans l’air et consolidation du bâtiment…

Lors d'une nouvelle conférence de presse donnée ce vendredi 10 janvier 2020 par les différents acteurs engagés suite à l'incendie du 31 décembre à Planoise, il a été annoncé "qu'aucune trace d'amiante" n'avait été relevée dans l'air et que le bâtiment sera consolidé et non détruit. Une réunion à destination du public devrait se tenir vendredi prochain.

Qualité de l’air à Planoise : un dispositif de surveillance installé depuis vendredi

Comme il avait été annoncé en conférence de presse par le préfet jeudi dernier, dispositif de suivi environnemental et sanitaire a été mis en place au niveau du parking extérieur du CCAS de la ville de Besançon ce 3 janvier 2020 suite à l'incendie de la fourrière de Planoise. Une cellule de suivi poursuivra son activité et se réunira à nouveau lundi 6 janvier en préfecture.

Dans la catégorie

En Bourgogne Franche-Comté, 12% des enfants vivent dans une famille recomposée

Selon une récente étude de l'Insee, 569.000 enfants mineurs habitent avec au moins un de leurs parents dans la région. Plus des deux tiers vivent dans une famille composée d’un couple et de leur(s) enfant(s). 12 % font partie d’une famille recomposée. Et plus les enfants grandissent, moins ils vivent en famille dite "traditionnelle"

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Le nouveau Collectif grand bisontin du Pacte pour la Transition s’invite à l’élection municipale…

La collectif grand bisontin du Pacte pour la Transition vient de voir le jour à Besançon dans le but de "participer activement à la construction de politiques publiques à la hauteur des enjeux climatiques et sociaux de notre temps", nous informe-t-on ce lundi 13 janvier. L'occasion de soumettre aux candidats à l'élection municipale de Besançon plusieurs propositions à ajouter à leur programme…

Un record historique pour la SPA avec 42 971 adoptions responsables en 2019

Alors que sonne la nouvelle année, la SPA annonce que l’adoption responsable continue sa progression constante en 2019 face à l’acquisition classique d’animaux notamment dans les animaleries. Pour la deuxième fois depuis la création de l’association, les adoptions à la SPA dépassent le nombre de 40 000 animaux pour atteindre un record historique de 42 971, soit 13 % d’augmentation par rapport à 2018.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.44
légère pluie
le 18/01 à 6h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
96 %

Sondage