Grippe saisonnie?re : la CPAM du Doubs invite les plus de 65 ans à se faire vacciner...

Publié le 06/10/2017 - 17:29
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

A compter du 6 octobre 2017, l’Assurance Maladie du Doubs invite les personnes de 65 ans et plus ainsi que les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (diabe?te, insuffisance cardiaque ou respiratoire, etc.) a? se faire vacciner sans attendre pour se prote?ger contre la grippe et ses complications.

capture_decran_2017-01-03_a_15.08.00.jpg
© huntl pixabay
PUBLICITÉ

93 000 habitants ont rec?u un courrier de leur caisse d’assurance maladie les invitant a? se faire vacciner. Cette lettre est accompagne?e d’un bon de prise en charge a? 100 % du vaccin et d’un document d’information re?alise? en partenariat avec la Direction ge?ne?rale de la Sante? et Sante? publique France.

Une personne sur deux vaccinée contre la grippe en 2016

L’an dernier, dans le Doubs, moins d’une personne sur deux (47,4%) pour qui la grippe pre?sente un risque de complications, parfois graves, s’est fait vacciner. Ce taux se situe dans la moyenne nationale (47,4%).

En France, le recours a? la vaccination reste « insuffisant » selon la CPAM, ce qui explique la surmortalite? hivernale lie?e a? la grippe qui a entrai?ne? pre?s 15 000 de?ce?s l’hiver dernier1.

A l’approche de l’hiver, la vaccination contre la grippe est « le premier geste de protection a? adopter vis-a?-vis de soi-me?me et de ses proches », indique la CPAM.

« L’arrive?e pre?coce de l’e?pide?mie de grippe en de?cembre dernier alors qu’elle e?tait survenue en janvier les anne?es pre?ce?dentes sa pu surprendre, mais la grippe est impre?visible ! », souligne l’Assurance Maladie. « Il n’est pas possible de pre?voir a? l’avance ni la date de son arrive?e ni son intensite?… Alors, inutile d’attendre que l’hiver arrive car il faut 15 jours pour que la protection vaccinale soit efficace. »

Une souche modifiée dans le vaccin de cette année

La protection procure?e par le vaccin contre la grippe dure moins d’un an. La CPAM invite donc les personnes à se faire vacciner chaque automne. La composition du vaccin, qui comporte trois souches (c’est-a?-dire trois varie?te?s du virus), est actualise?e chaque anne?e pour tenir compte des mutations re?gulie?res du virus. Cette anne?e, une souche a e?te? modifie?e dans la composition du vaccin, les deux autres restent inchange?es.

Le vaccin contre la grippe est « bien tole?re? et il ne pre?sente pas de risque pour la sante? », précise la CPAM. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.12
couvert
le 21/10 à 15h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
93 %

Sondage