Alerte Témoin

Grippe saisonnie?re : la CPAM du Doubs invite les plus de 65 ans à se faire vacciner...

Publié le 06/10/2017 - 17:29
Mis à jour le 16/05/2020 - 09:54

A compter du 6 octobre 2017, l’Assurance Maladie du Doubs invite les personnes de 65 ans et plus ainsi que les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (diabe?te, insuffisance cardiaque ou respiratoire, etc.) a? se faire vacciner sans attendre pour se prote?ger contre la grippe et ses complications.

Vaccin
© huntl pixabay

93 000 habitants ont rec?u un courrier de leur caisse d’assurance maladie les invitant a? se faire vacciner. Cette lettre est accompagne?e d’un bon de prise en charge a? 100 % du vaccin et d’un document d’information re?alise? en partenariat avec la Direction ge?ne?rale de la Sante? et Sante? publique France.

Une personne sur deux vaccinée contre la grippe en 2016

L’an dernier, dans le Doubs, moins d’une personne sur deux (47,4%) pour qui la grippe pre?sente un risque de complications, parfois graves, s’est fait vacciner. Ce taux se situe dans la moyenne nationale (47,4%).

En France, le recours a? la vaccination reste "insuffisant" selon la CPAM, ce qui explique la surmortalite? hivernale lie?e a? la grippe qui a entrai?ne? pre?s 15 000 de?ce?s l’hiver dernier1.

A l’approche de l’hiver, la vaccination contre la grippe est "le premier geste de protection a? adopter vis-a?-vis de soi-me?me et de ses proches", indique la CPAM.

"L’arrive?e pre?coce de l’e?pide?mie de grippe en de?cembre dernier alors qu’elle e?tait survenue en janvier les anne?es pre?ce?dentes sa pu surprendre, mais la grippe est impre?visible !", souligne l'Assurance Maladie. "Il n’est pas possible de pre?voir a? l’avance ni la date de son arrive?e ni son intensite?... Alors, inutile d’attendre que l’hiver arrive car il faut 15 jours pour que la protection vaccinale soit efficace."

Une souche modifiée dans le vaccin de cette année

La protection procure?e par le vaccin contre la grippe dure moins d’un an. La CPAM invite donc les personnes à se faire vacciner chaque automne. La composition du vaccin, qui comporte trois souches (c’est-a?-dire trois varie?te?s du virus), est actualise?e chaque anne?e pour tenir compte des mutations re?gulie?res du virus. Cette anne?e, une souche a e?te? modifie?e dans la composition du vaccin, les deux autres restent inchange?es.

Le vaccin contre la grippe est "bien tole?re? et il ne pre?sente pas de risque pour la sante?", précise la CPAM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

Besançon : ouverture d’un centre de dépistage de la Covid-19

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Il ouvre ses portes ce 23 septembre 2020 dès 8h00.

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.69
    légère pluie
    le 23/09 à 12h00
    Vent
    3.06 m/s
    Pression
    1010 hPa
    Humidité
    90 %

    Sondage