Une reconstitution du meurtre d’Alexia Daval en juin

Publié le 14/05/2019 - 13:30
Mis à jour le 14/05/2019 - 13:46

Le meurtre d'Alexia Daval sera reconstitué en juin en présence de Jonathann Daval, poursuivi pour "meurtre sur conjoint", à leur ancien domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône) puis dans le bois où le corps de la jeune femme avait été retrouvé, a-t-on appris ce mardi 14 mai 2019 de source proche du dossier.

maison daval gray
Perquisition dans la maison du couple Daval le 29 janvier 2018 à Gray© DR
PUBLICITÉ

« La reconstitution du meurtre d’Alexia Fouillot (nom de jeune fille de la victime, NDLR) se déroulera en juin prochain en présence de l’auteur présumé du meurtre, du magistrat instructeur, des enquêteurs de la gendarmerie et des avocats des parties« , a-t-on précisé de même source.

Rappel des faits

Le corps d’Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, avait été découvert le 30 octobre 2017, en partie calciné, dans un bois, non loin de son domicile.

Après avoir avoué une première fois le meurtre de son épouse en janvier 2018, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux en juin avant de reconnaître de nouveau, le 7 décembre suivant, l’avoir tuée.

Un retour sur les lieux

« Les différentes phases de cette reconstitution commenceront de nuit« , a-t-on encore indiqué de même source, sans préciser la date exacte de la reconstitution.

« Dans un premier temps, Jonathann Daval sera amené au pavillon du couple pour y être interrogé par le magistrat instructeur et les enquêteurs sur les circonstances et le déroulé de la soirée » du meurtre.

« Puis, dans la matinée, l’ensemble des parties prenantes se transportera sur l’autre scène de crime, dans le bois d’Esmoulins là où le corps d’Alexia avait été retrouvé partiellement brûlé« , toujours selon cette source proche du dossier.

Risque de réclusion à perpétuité

Détenu à la maison d’arrêt de Dijon, Jonathann Daval encourt la réclusion à perpétuité. S’il a reconnu avoir porté des coups qui ont entraîné la mort d’Alexia, il a nié être l’auteur du début de crémation du corps.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, doit comparaître lundi devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura), alors qu'il est poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client, Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, selon un mandement de citation.

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

"Tout a été retourné" • L'ancienne maison du couple Daval à Gray en Haute-Saône, inoccupée depuis l'arrestation de Jonathann, soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, a été "cambriolée", a annoncé dimanche 3 mars 2019 le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, poursuivi pour violation du secret de l’instruction

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, poursuivi pour violation du secret de l’instruction

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, sera poursuivi pour violation du secret de l'instruction en marge de l'enquête sur le meurtre de son épouse Alexia Daval en octobre 2017, qu'il a reconnu, a-t-on appris lundi 28 janvier 2019 auprès du procureur de la république de Besançon.

Affaire Daval : enquête pour violation du secret de l’instruction après des révélations dans les médias

Affaire Daval : enquête pour violation du secret de l’instruction après des révélations dans les médias

mise à jour à 20h • Le parquet de Besançon a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire pour violation du secret de l'instruction après des révélations dans les médias avant la fin des confrontations le 7 décembre 2018 entre Jonathann Daval et sa belle-famille.

Face à sa belle-mère, Jonathann Daval craque et avoue à nouveau le meurtre d’Alexia

Face à sa belle-mère, Jonathann Daval craque et avoue à nouveau le meurtre d’Alexia

Coup de théâtre • Lors de la troisième confrontation de la journée, face à la mère d'Alexia, Isabelle Fouillot, Jonathann Daval a craqué. Il s'est agenouillé et a imploré le pardon de sa belle-mère après avoir de nouveau avoué le meurtre de sa femme après une dispute conjugale. Au début de l'été, l'informaticien était revenu sur ses aveux. Il accusait du meurtre le beau-frère d'Alexia, Grégory Gay, couvert par un "pacte secret familial".

Dans la catégorie

Frédéric Péchier laissé libre sous contrôle judiciaire, le parquet fait appel

Frédéric Péchier laissé libre sous contrôle judiciaire, le parquet fait appel

MIS A JOUR • Le docteur Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon mis en examen jeudi 16 mai 2019 pour dix-sept nouveaux cas d'empoisonnements présumés de patients. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire, contrairement à la demande du procureur de la République, ont indiqué vendredi vers 3h du matin ses avocats. Le parquet a fait appel de cette décision.

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.91
légère pluie
le 20/05 à 15h00
Vent
4.66 m/s
Pression
1009.78 hPa
Humidité
91 %

Sondage