Mesures renforcées contre la Covid : nouveau coup dur pour de nombreux commerces à Besançon

Publié le 01/04/2021 - 10:06
Mis à jour le 01/04/2021 - 10:10

Les coiffeurs, les librairies, les chocolatiers, les fleuristes vont pouvoir rester ouverts suite aux mesures renforcées contre la Covid-19 annoncées par le président de la République ce mercredi soir. En revanche, tous les autres commerces jugés « non essentiels » doivent fermer jusqu’à fin avril. Réactions de Serge Couësmes, président de l’Union des commerçants de Besançon.

Centre-ville de Besançon. © Alexane Alfaro
Centre-ville de Besançon. © Alexane Alfaro

"D'abord ce ne sont pas des commerces non essentiels qui ferment, parce tous les commerces sont essentiels, je dirais plutôt les commerces qui ne sont pas de première nécessité", souligne d'emblée le président de l'UCB.

Ensuite, ces annonces surgissent "en plein début de saison alors qu'elle démarrait bien notamment grâce au beau temps", commente-t-il, "la question des stocks devient aujourd'hui une vraie question et il faut trouver un moyen d'aider les commerces principalement les indépendants qui ne peuvent pas vendre à perte : c'est très lourd pour la comptabilité des commerces, car il faut payer ces stocks, il faut de la trésorerie."

Vers la réouverture des bars, restaurants et lieux culturels mi-mai

Lors de son allocution mercredi soir, le président de la République a annoncé une réouverture progressive des bars, des restaurants, des cinémas et autres lieux culturels mi-mai, contraints à la fermeture depuis novembre 2020 : "Les efforts d'avril plus la vaccination, c'est la tenaille pour contenir ce virus. A partir de mi-mai, on pourra retrouver les lieux de rencontre, de culture, les restaurants, les cafés", a-t-il affirmé.

Pour Serge Couësmes, "Ils devaient déjà rouvrir en avril alors on croise les doigts, ce serait un gros ouf de soulagement si ça se passe comme prévu."

Le président de l'UCB espère que ce mois d'avril, non pas de confinement, mais de mesures renforcées, ajoutées à la vaccination permettront à tous les commerces de pouvoir rouvrir en mai : "On espère que ce sera efficace !"

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

confinement #3

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.94
légère pluie
le 22/05 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
72 %