Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Publié le 05/10/2019 - 09:55
Mis à jour le 05/10/2019 - 11:50

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d’opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste « Besançon, maintenant » lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat « Les Républicains » déclare vouloir donner « une nouvelle dynamique et un nouveau souffle » et appelle à une « communauté de projet« à Besançon.

Pour paraphraser un slogan de campagne de la présidentielle de 2012 "Le changement" est-ce pour "maintenant" ? La cité comtoise peut-elle basculer à droite à l'heure d'une gauche pour l'instant atomisée ? C'est le défi que se lance Ludovic Fagaut en menant la liste "Besançon, maintenant ! 2020 - 2026"

Passage de flambeau entre Grosperrin et Fagaut...

C'était lui ou Jacques Grosperrin. Ce sera plutôt lui "avec" Jacques Grosperrin. Les deux hommes veulent montrer l'image d'unité. Mercredi, Ludovic Fagaut avait déjà dévoilé sur les réseaux sociaux une vidéo (ci-dessous) entre tram, citadelle, parc de la Gare d'Eau et siège de Grand Besançon Métropole. Les deux hommes se rejoignent le long du quai Veil Picard. Passage de flambeau ?  Grosperrin étant plus connu sur la ville que Ludovic Fagaut.

D'autres voulaient y voir la volonté de partage du pouvoir en cas de victoire. L'un dans le fauteuil du maire et le second dans le celui de président de l'agglomération.

Lors de la conférence de presse tenue sur le stand "Au jardin d'Eden"  dans un cadre intimiste au sein du marché couvert de Besançon,  Jacques Grosperrin a expliqué que le cumul des fonctions de sénateur et de maire était "impossible". Il a donc demandé à Ludovic Fagaut d'être candidat. "Je le connais depuis plus de 20 ans, il a été mon étudiant, il est vice-président du département et il connaît les problématiques du territoire. Ludovic Fagaut est  "la" personnalité efficace pour être maire de Besançon" a-il déclaré.

"C'est un relais de personne à personne, pas un relais politique, un relais de confiance..." Jacques Grosperrin

Vers une "communauté de projets"

Ludovic Fagaut estime que les citoyens sont sortis du clivage gauche droite. "Ils veulent que ça marche pour le territoire, que ce soit sensibilité de gauche ou de droite" en estimant, pour répondre au candidat LREM Éric Alauzet que "l'écologie n'appartient pas à une seule famille politique".

Quelques points du programme

  • Nouvelle orientation sur les Vaîtes,
  • Développement de la végétalisation avec la plantation de 30.000 arbres en ville, soit 10% de Chailluz.
  • Plan sur les incivilités
  • Plan sur la mobilité
  • Implantation des services publics dans les quartiers
  • Revitalisation du centre-ville de Besançon

La commission nationale d'investiture LR validera la candidature de Ludovic Fagaut à Besançon le mardi 8 octobre 2019.

Qui est Ludovic Fagaut ?

Marié et père d'un enfant, Ludovic Fagaut est âgé de 41 ans (naissance le 6 août 1978).

Professeur d’éducation physique et sportive durant 10 ans en collège et lycée, il passe en 2009 le concours de personnel de direction dans l'éducation nationale et devient principal adjoint du collège de Saône avant de diriger à partir de 2013 les collèges de Pierrefontaine-les-Varans et Sancey-le-Grand. À la rentrée 2017, il prend la tête du collège Pompidou à Pouilley-les-Vignes.

Politique

En mars 2014, il est élu conseiller municipal à Besançon sur la liste UMP UD Modem conduite par Jacques Grosperrin et devient une des principales voix de l'opposition face à la majorité plurielle de Jean-Louis Fousseret.

Le 29 mars 2015, il est élu au second tour à 52,7% des voix (3077 suffrages) conseiller départemental du canton de Besançon 5. Sous la majorité de la présidente Christine Bouquin, il devient  vice-président du Conseil départemental du Doubs en charge des sports, de la culture et de la citoyenneté.

Aux législatives de juin 2017, sur la 2e circonscription du Doubs de "Besançon Est", il perd face au député sortant Éric Alauzet (37.81% 11.960 voix) qui avait le soutien LREM et qui a reçu en juillet l'investiture du parti d'Emmanuel Macron pour les municipales de 2020à Besançon. Une revanche à prendre ?

Les autres fonctions de Ludovic Fagaut

  • Président du SMIX du Marais de Saône
  • Président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Novillars
  • Vice-président du SMIX de Nancray
  • Vice-président du syndicat de l'aérodrome de la Vèze
  • Président du Conseil d'administration de l'EHPAD Saône-Mamirolle

Damien POIRIER - Maxime CHEHADE

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.5
partiellement nuageux
le 24/06 à 0h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %