Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Publié le 05/10/2019 - 09:55
Mis à jour le 05/10/2019 - 11:50

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

PUBLICITÉ

Pour paraphraser un slogan de campagne de la présidentielle de 2012 « Le changement » est-ce pour « maintenant » ? La cité comtoise peut-elle basculer à droite à l’heure d’une gauche pour l’instant atomisée ? C’est le défi que se lance Ludovic Fagaut en menant la liste « Besançon, maintenant ! 2020 – 2026« 

Passage de flambeau entre Grosperrin et Fagaut…

C’était lui ou Jacques Grosperrin. Ce sera plutôt lui « avec » Jacques Grosperrin. Les deux hommes veulent montrer l’image d’unité. Mercredi, Ludovic Fagaut avait déjà dévoilé sur les réseaux sociaux une vidéo (ci-dessous) entre tram, citadelle, parc de la Gare d’Eau et siège de Grand Besançon Métropole. Les deux hommes se rejoignent le long du quai Veil Picard. Passage de flambeau ?  Grosperrin étant plus connu sur la ville que Ludovic Fagaut.

D’autres voulaient y voir la volonté de partage du pouvoir en cas de victoire. L’un dans le fauteuil du maire et le second dans le celui de président de l’agglomération.

Lors de la conférence de presse tenue sur le stand « Au jardin d’Eden »  dans un cadre intimiste au sein du marché couvert de Besançon,  Jacques Grosperrin a expliqué que le cumul des fonctions de sénateur et de maire était « impossible« . Il a donc demandé à Ludovic Fagaut d’être candidat. « Je le connais depuis plus de 20 ans, il a été mon étudiant, il est vice-président du département et il connaît les problématiques du territoire. Ludovic Fagaut est  « la » personnalité efficace pour être maire de Besançon » a-il déclaré.

« C’est un relais de personne à personne, pas un relais politique, un relais de confiance… » Jacques Grosperrin

Vers une « communauté de projets »

Ludovic Fagaut estime que les citoyens sont sortis du clivage gauche droite. « Ils veulent que ça marche pour le territoire, que ce soit sensibilité de gauche ou de droite » en estimant, pour répondre au candidat LREM Éric Alauzet que « l’écologie n’appartient pas à une seule famille politique« .

Quelques points du programme

  • Nouvelle orientation sur les Vaîtes,
  • Développement de la végétalisation avec la plantation de 30.000 arbres en ville, soit 10% de Chailluz.
  • Plan sur les incivilités
  • Plan sur la mobilité
  • Implantation des services publics dans les quartiers
  • Revitalisation du centre-ville de Besançon

La commission nationale d’investiture LR validera la candidature de Ludovic Fagaut à Besançon le mardi 8 octobre 2019.

Qui est Ludovic Fagaut ?

Marié et père d’un enfant, Ludovic Fagaut est âgé de 41 ans (naissance le 6 août 1978).

Professeur d’éducation physique et sportive durant 10 ans en collège et lycée, il passe en 2009 le concours de personnel de direction dans l’éducation nationale et devient principal adjoint du collège de Saône avant de diriger à partir de 2013 les collèges de Pierrefontaine-les-Varans et Sancey-le-Grand. À la rentrée 2017, il prend la tête du collège Pompidou à Pouilley-les-Vignes.

Politique

En mars 2014, il est élu conseiller municipal à Besançon sur la liste UMP UD Modem conduite par Jacques Grosperrin et devient une des principales voix de l’opposition face à la majorité plurielle de Jean-Louis Fousseret.

Le 29 mars 2015, il est élu au second tour à 52,7% des voix (3077 suffrages) conseiller départemental du canton de Besançon 5. Sous la majorité de la présidente Christine Bouquin, il devient  vice-président du Conseil départemental du Doubs en charge des sports, de la culture et de la citoyenneté.

Aux législatives de juin 2017, sur la 2e circonscription du Doubs de « Besançon Est », il perd face au député sortant Éric Alauzet (37.81% 11.960 voix) qui avait le soutien LREM et qui a reçu en juillet l’investiture du parti d’Emmanuel Macron pour les municipales de 2020à Besançon. Une revanche à prendre ?

Les autres fonctions de Ludovic Fagaut

  • Président du SMIX du Marais de Saône
  • Président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Novillars
  • Vice-président du SMIX de Nancray
  • Vice-président du syndicat de l’aérodrome de la Vèze
  • Président du Conseil d’administration de l’EHPAD Saône-Mamirolle

Damien POIRIER – Maxime CHEHADE

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

K. Bouhassoun : « Besançon est une ville de gauche, nous nous considérons dans la tradition de la gauche »

K. Bouhassoun : « Besançon est une ville de gauche, nous nous considérons dans la tradition de la gauche »

Une semaine après avoir annoncé sa candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon, Karim Bouhassoun (cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins") exposait ce 25 septembre 2019, des propositions "évolutives" devant une quarantaine de personnes au Kursaal de Besançon. Nous lui avons posé quelques questions…

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

L'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) souhaite un "rapport de force écolo" qui soit "fort" dès le premier tour des élections municipales en mars 2020, se donnant pour objectif de "garder" Grenoble et en conquérir de nouvelles... comme Besançon où l'élue Anne Vignot devrait être tête de liste.

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
couvert
le 17/10 à 9h00
Vent
2.938 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
71 %

Sondage