Municipale Besançon : deux colistiers d'Éric Alauzet appellent à voter pour... Ludovic Fagaut !

Publié le 09/06/2020 - 10:23
Mis à jour le 09/06/2020 - 13:30

Florian Maillot et Lucas Petit, deux jeunes colistiers d’Éric Alauzet voteront le 28 juin pour… Ludovic Fagaut ! Ils en appellent au « vote utile » contre « le risque de voir gagner l’extrême gauche » à Besançon en évoquant la liste d’Anne Vignot (EELV – PS – PC – Génération.s)

Florian Maillot (à gauche) et Florian Petit sont respectivement 41e et 49e sur la liste d'Éric Alauzet © DR  ©
Florian Maillot (à gauche) et Florian Petit sont respectivement 41e et 49e sur la liste d'Éric Alauzet © DR ©

Petit coup de tonnerre ce mardi 9 juin 2020 au matin dans la campagne des élections municipales à Besançon. Dans un communiqué, deux colistiers d'Éric Alauzet, ont jeté ce matin un beau pavé dans la marre. Ils estiment que leur candidat, arrivé 3e au soir du premier tour le 15 mars 2020, n'est pas en mesure de l'emporter le 28 juin 2020.

Florian Maillot, 26 ans et Lucas Petit, 22 ans, sont respectivement 41e et 49e sur la liste "L'Écologie positive" d'Éric Alauzet. Ces co-lisitiers, originaires de la mouvance des jeunes marcheurs du Doubs, parlent d'une décision "mûrement réfléchie".

"Il eut été plus facile pour nous de rester silencieux, de ne pas dire publiquement quelles étaient nos intentions. Mais en politique, il faut savoir prendre ses responsabilités quand le moment l’exige. Nous les prenons" Florian Maillot, Lucas Petit

S'ils déclarent avoir cru au projet d'Éric Alauzet et à sa vision pour Besançon, les deux jeunes colistiers estiment qu'il faut voir les choses en face. "Au soir du premier tour, arrivant en troisième position avec 18% des suffrages, Éric Alauzet indiquait lui-même ne pas être en situation de remporter l’élection. Ce soir-là, son constat fut le bon" estiment-ils en expliquant qu'il est "faux de prétendre ou d’imaginer que le premier tour n’existe pas, et qu’une nouvelle élection débute". Argument mis en avant la semaine dernière par le candidat Éric Alauzet. 

"Il s'agit de voter utile"

Considérant que"le risque de voir l’extrême-gauche remporter notre ville est trop grand" ils ont décidé de voter pour la liste du candidat LR Ludovic Fagaut, la "seule" selon eux "en capacité de battre" Anne Vignot et expliquant au passage que le projet et la vision de ludovic Fagaut les a convaincu en matière d'écologie, environnement, économie, sécurité, mobilités, culture...

"Son programme pour Besançon est complet, sérieux et cohérent. Il répond aux attentes des Bisontins..."

Réaction de Ludovic Fagaut

Éric Alauzet n'a pas réagi pour l'instant. Contacté par téléphone, Ludovic Fagaut ne s'est dit pas si surpris de cet épisode dans la campagne bisontine. "C'est courageux et responsable de leur part. Il y a un vrai danger de voir l'extrême gauche l'emporter à Besançon avec la liste verte et rouge d'Anne Vignot, et à cause de l'obstination d'un homme malgré la main tendue (...)  On savait qu'il y avait de vraies dissensions au sein de son équipe..." indique le candidat.

Fera-t-il campagne sur le vote utile ? "C'est un vrai principe de réalité ! Oui, il y a le vote utile pour faire barrage à Mme Vignot mais aussi un vote utile, car nous portons un vrai projet pour Besançon avec une position d'ouverture et volonté d'insuffler un dynamisme et une réelle ambition pour notre territoire... "

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

Législatives 2024 : trouvez les candidats dans votre circonscription en Franche-Comté

Voici la liste de toutes les candidates et de tous les candidats à la députation lors des élections législatives anticipées qui se tiendront les dimanche 30 juin et 7 juillet suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République au vue de la victoire du Rassemblement national en France le 9 juin dernier.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenueà quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.34
couvert
le 17/06 à 18h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
83 %