Municipales à Besançon : le candidat Alauzet lance sa phase de consultation auprès des Bisontins

Publié le 03/06/2019 - 17:42
Mis à jour le 03/06/2019 - 18:05

N'osant imaginer ne pas avoir l'investiture d'En Marche d'ici début juillet pour les municipales de 2020 à Besançon, le député du Doubs Éric Alauzet entame ce 3 juin 2019 une nouvelle phase de sa campagne. Jusqu'au 12 juillet, une cinquantaine d'enquêteurs vont aller à la rencontre des habitants dans le but de récolter "plusieurs milliers" d'avis. Éric Alauzet souhaite présenter à l'automne son projet "en dehors des clivages politiques et des appareils" et avec une équipe ouverte et renouvelée.

PUBLICITÉ

Après avoir annoncé sa candidature le 6 décembre 2018, puis avancé progressivement ses pions en affichant ses soutiens (l’appel des 19, les 18 maires de l’agglomération, les soutiens LREM ), l’heure est propice selon Éric Alauzet pour demander l’avis aux habitants. « C’est le temps 0 pour nous, le moment où la campagne démarre vraiment. Nous allons mettre notre travail à l’épreuve des habitants sous cette forme de démocratie interactive afin qu’ils puissent faire part de leurs priorités « 

Porte-à-porte, espaces publics de proximité…

Le candidat a présenté les modalités de cette consultation auprès des Bisontins et des Bisontines lundi 3 juin en fin de matinée à la brasserie de l’Espace dans le quartier Planoise où le jeu des questions-réponses avec les habitants a débuté dans l’après-midi. Les données recueillies seront analysées quasiment en temps réel quartier par quartier.

18 groupes réunissant une centaine de personnes se sont rencontrés depuis plusieurs mois autour des thématiques et des compétences liées à la ville et à son agglomération. Sur la base de ce travail, Éric Alauzet dégage six enjeux et priorités sur lesquels les Bisontins seront appelés à s’exprimer autour de l’individu, du vivre-ensemble et du collectif, des déplacements, de l’économie et de l’emploi et de l’attractivité

Pas de questionnaire papier, pas de questionnaire en ligne pour éviter d’éventuelles dérives, mais une application smartphone détenue par une cinquantaine d’enquêteurs accrédités pour recenser l’avis des Bisontins.

Une Campagne, « c’est du corps à corps »

« À travers les différents soutiens réunis, nous avons un ancrage historique, politique et géographie. C’est le juste moment d’aller à la rencontre des Bisontins. Une campagne, c’est en corps à corps. Depuis 30 ans, 95 % de mes campagnes, c’est du porte-à-porte, du contact, de l’humain dans un état d’esprit d’ouverture et d’écoute, y compris des gens qui pensent différemment de vous… « 

L’humanisme et l’écologie sont mon ADN

Éric Alauzet

Le candidat a brièvement commenté les résultats des Européennes et s’est félicité que LREM arrive en tête devant EELV à Besançon. « L’Europe et l’écologie sont arrivées en tête. Besançon est un terreau fertile et favorable pour les valeurs que l’on incarne. L’humanisme et l’écologie sont mon ADN. Ce sont les valeurs que nous défendons et que je porte depuis 30 ans, depuis 1989, date à laquelle j’ai fait mon entrée chez les écologistes... » a tenu à préciser l’élu.

Et l’investiture « En marche » ?

Sur le plan politique, un autre projet En Marche « Besançon Métropole 2020«  est porté par Serge Bianconi mais surtout par  la conseillère du maire sortant Alexandra Cordier. Un projet dont les grandes lignes seront présentées le 21 juin prochain. À la question de savoir si une éventuelle et très hypothétique future entente est possible avec ce collectif, Éric Alauzet donne la même réponse : « On rassemble tout le monde. Le projet choisi sera celui qui a le plus de profondeur et celui qui rassemblera le plus  »

En revanche, quid du projet Alauzet s’il n’obtient pas l’investiture LREM et dont les contours restent toujours très flous ? À cette hypothèse, le candidat ne veut même pas y penser…tout comme son entourage.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.21
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1017.89 hPa
Humidité
59 %

Sondage