"Naturalim, un outil à disposition des Compagnons du Miel"

Publié le 12/10/2016 - 16:56
Mis à jour le 20/10/2016 - 14:09

La coopérative Les Compagnons du Miel existe depuis 1958. Pour parvenir à vendre et exporter son image, elle a fait appel notamment à Xavier Turlin, directeur général de Naturalim en 2012. De cette union est né la collection Miel & Miels avec l'objectif de proposer des nectars d'exception… C'est le portrait de la semaine d'un homme et d'une entreprise en Franche-Comté

PORTRAIT DE LA SEMAINE

PUBLICITÉ

À l’origine du projet des Compagnons du Miel, une coopérative créée par 72 apiculteurs (69 en France et 3 en Espagne) en 1958 avec un double objectif : offrir un débouché sur le marché à des apiculteurs et promouvoir les miels français. Plusieurs décennies plus tard, Les Compagnons du Miel souhaitent passer à la vitesse supérieure et créent l’entreprise Naturalim en 1996. Ses missions : récolter les miels des adhérents de la coopérative, l’analyser, le conditionner et le commercialiser. Aujourd’hui, les apiculteurs récoltent entre 1 000 et 1 500 tonnes de miel par an.

« Nous sommes un outil à la disposition des apiculteurs »

C’est alors que Xavier Turlin répond à une offre d’emploi et arrive du Nord pour devenir directeur général de Naturalim dans le Jura en 2012. « Je préfère toujours que l’on parle avant tout des Compagnons du Miel, car avec Naturalim, nous sommes un outil à la disposition des apiculteurs leur permettant d’aller plus loin dans leurs démarches de présentation de leurs produits« , souligne Xavier Turlin. Aujourd’hui, Naturalim emploie 33 personnes pour booster la notoriété des produits des Compagnons du Miel. L’idée importante de ces apiculteurs, répartis sur l’ensemble du territoire, des Pyrénées aux Vosges, des Charentes au Jura en passant par le Massif Central, la Bourgogne ou la Marne, est de « rapprocher le consommateur des apiculteurs », souligne Xavier Turlin. 

Des miels exportés partout dans le monde !

Les Compagnons du Miel, via Naturalim, exportent leurs productions principalement en Suisse, au Japon et en Suède, mais aussi en Islande et en Chine. L’exportation représente 10% des ventes de l’entreprise. 

Qui est Xavier Turlin ? 

L’actuel directeur général de Naturalim vient du Nord, et plus précisément de la région lilloise, de Dunkerque et de Valencienne. Des villes dans lesquelles il a réalisé ses premières expériences professionnelles exclusivement dans le secteur de l’agroalimentaire. « J’ai travaillé dans des entreprises produisant de la moutarde, du saumon, des produits surgelés, du vinaigre, etc. », nous confie-t-il. Aujourd’hui, son travail consiste à promouvoir le miel de la coopérative Les Compagnons du Miel.

« Outre l’évolution de carrière, j’apprécie l’idée de la coopérative de donner du sens à son travail, à son métier par les valeurs qu’elle met en avant : l’entraide, tout ce qui est autour du miel, des abeilles, de la réflexion sur une terre qui n’est pas éternelle si on n’y fait pas attention, etc. Je trouvais que cette proposition-là était extrêmement intéressante », explique le directeur général. Pourtant, il avait le choix avant de se lancer dans le miel : la société Brossard l’avait également contacté pour un poste similaire. « Après avoir pesé le pour et le contre, j’ai choisi le poste qui avait pour moi le plus de sens et j’ai choisi les Compagnons du Miel », se souvient-il.

Cela fait maintenant 4 ans que Xavier Turlin vit à Besançon et travaille dans le Jura. Son épouse et ses deux enfants l’ont suivi dans l’aventure il y a 3 ans. 

Que pensez-vous de la Franche-Comté ?

Lorsqu’on lui pose la question, le directeur général de Naturalim répond immédiatement par « C’est une très belle région » et poursuit « c’est une région encore très verte et ce qui, par rapport au Nord, nous a frappés, ce n’est pas tant qu’il fasse plus beau, mais c’est une région plus lumineuse, moins grise ». Il ajoute que « l’accueil a été très bon à tous les niveaux que ce soit avec des personnes avec qui j’ai été amené à travailler ou de parfaits inconnus dans la rue ». 

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd'hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

À quelques jours de l'élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C'est le portrait du mois de décembre... Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec Fanny Trimaille, Miss Doubs 2017…

Rencontre avec Fanny Trimaille, Miss Doubs 2017…

Le 22 octobre 2017, l'élection de Miss Franche-Comté se déroulera à Port-sur-Saône. Parmi les 13 candidates, Fanny Trimaille, Miss Doubs. Nous l'avons rencontrée… Portrait chinois de Fanny Trimaille, Miss Doubs 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d'Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s'est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de "I want to be a champion". Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d'Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Dans la catégorie

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

Publi-info • Septembre est là et vous hésitez entre poursuivre des études et entrer dans la vie professionnelle. Et pourquoi pas l’industrie ? Elle recrute via des BTS, Bac pro ou des CAP en alternance et le CFAI vous forme et vous accompagne, y compris pour trouver l’entreprise d’accueil.

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

publi-info • La rentrée n’est pas forcément un événement triste et synonyme de contraintes. Ce peut être une promesse de sport, de détente et de vitalité. Pour cela, Décathlon t’invite à découvrir une dizaine de sports et les clubs locaux où les pratiquer ; à participer au concours «Dessine ton sport et on paie ta licence» et, enfin, à t'équiper.

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.59
ciel dégagé
le 26/08 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1018.51 hPa
Humidité
53 %

Sondage