Pénurie de masques dans le Doubs : où en est-on ?

Publié le 20/03/2020 - 11:15
Mis à jour le 21/03/2020 - 10:32

Vidéo • Après l’appel d’urgence lancé par la clinique Saint-Vincent pour avoir des équipements de protection ou encore celui d’infirmiers libéraux, et ce vendredi du centre hospitalier de Novillars, nous avons demandé au préfet du Doubs de s’exprimer sur le sujet. 

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Les masques sont une ressource rares. Il faut être vigilant sur les conditions d'utilisation. Je lance un appel à la responsabilité, il y a encore des personnes qui font du vélo. Pour lutter contre le virus, la mesure générale est la distanciation sociale et les gestes barrières. Les masques doivent être priorisés pour les personnels soignants et les personnes contaminées", a expliqué Joël Mathurin, le préfet du Doubs, en visio-conférence ce jeudi soir.

Du côté de gouvernement, le préfet rassure : "Il y a un dispositif national de mobilisation pour faire en sorte que le personnel soignant (hospitalier et libéral) puisse être servis en masques", indique-t-il en précisant que "la situation s'améliore". 

Ce 19 mars, le docteur Patrice Gayet, chirurgien vasculaire à la clinique Saint-Vincent de Besançon, nous expliquait que les personnes ayant "des petites quantités d'équipements à donner, devez contacter par téléphone leur médecin traitant, l'Ehpad ou l'hôpital le plus proche pour savoir s'ils ont besoin de protections". Quatre jours avant, Laetitia Chaput a souhaité prendre la parole (voir notre article) et se faire l'écho des infirmiers libéraux. "Je vais de maison en maison, je ne suis pas équipée", s'insurgeait-elle. 

Voici l'appel à la solidarité lancé par l'hôpital de Novillars : 

Pour rappel, voici les équipements qu'il est possible de transmettre à la clinique Saint-Vincent : 

  • Des masques de protection de toute nature + visières de protection
  • Des lunettes de protection : celles des magasins de bricolage ou celles des magasins de sport 
  • Des combinaisons à usage unique comme par ex celles utilisées par les peintres en bâtiment
  • Des gants de type ménage
  • Des blouses et tabliers imperméables, en plastique, type restauration collective, sur-chausses
  • Des couverts à usage unique (assiettes, couverts, verres, lingettes, sopalin)
  • Savon, désinfectant, eau de javel

Numéro à contacter (de préférence par sms) : 06 82 96 98 32

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.37
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
67 %