Suisse : le vaccin de Moderna autorisé dès 12 ans

Publié le 09/08/2021 - 18:43
Mis à jour le 10/08/2021 - 08:45

La Suisse vient de valider un deuxième vaccin pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans. Après avoir donné son feu vert pour le vaccin Pfizer-BioNTech en juin dernier, l’autorité suisse de santé a cette fois approuvé le vaccin Moderna.

 © D Poirier
© D Poirier

Swissmedic a précisé dans un communiqué qu’elle avait donné son accord sur la base d’une étude en cours réalisée auprès de 3 732 enfants de cette tranche d’âge qui a montré une réaction immunitaire comparable à celle obtenue chez les jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans avec la même posologie.

La Suisse dispose de trois vaccins : Pfizer, Moderna et Johnson&Johnson. Pfizer et Moderna sont desormais autorises pour les 12-17 ans.

La demande en vue de l'étendre aux adolescents avait été déposée par le laboratoire américain le 11 juin, quelques jours après l'autorisation par l'agence suisse de santé du recours au vaccin de Pfizer-BioNTech pour les 12-15 ans. Comme pour les adultes de plus de 18 ans, le Moderna doit être administré deux fois à quatre semaines d'intervalle.

Près de 50 % des Suisses vaccinés

En Suisse, 54,91 % de la population a reçu au moins une dose, 49,16 % de la population étant entièrement vaccinée, les trois vaccins autorisés dans le pays alpin étant ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna ainsi que de Johnson & Johnson, approuvé pour les adultes. Le rythme des vaccinations a ralenti ces dernières semaines alors que le variant Delta progresse rapidement, dépassant une nouvelle fois début août les 1 000 cas supplémentaires par jour pour la première fois depuis fin mai.

En Suisse, la question de la vaccination des adolescents suscite également des débats autour de l'autorisation parentale. Samedi, le journal régional Liberté a mis en lumière un récent arrêt de la justice dans le canton de Fribourg qui a rejeté un recours de parents s'opposant à la vaccination des mineurs, les juges cantonaux estimant qu'un enfant de 12 à 15 ans, pour autant qu'il soit capable de discernement, peut y consentir seul.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.56
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
51 %