L' épidémie de grippe est bien installée...

Publié le 31/12/2017 - 14:35
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

Le réseau Sentinelle, en charge de la surveillance des indicateurs de santé, a constaté une augmentation des cas de syndromes grippaux pour cette fin d'année 2017. Le phénomène devrait perdurer…

PUBLICITÉ

 « Selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques et sur les délivrances de médicaments l’incidence des cas de syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter dans les deux semaines à venir », indique le réseau Sentinelle sur son site internet.

Le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 349 cas pour 100 000 habitants (soit 227 000 nouveaux cas) en forte hausse par rapport à la semaine précédente. Durant les deux semaines d’épidémie, 355 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif, indique Sentinelle.

« La semaine dernière, 134 prélèvements ont été testés. Parmi eux, 96 (71,6%) étaient positifs pour au moins un virus grippal. Le taux de positivité est en forte augmentation depuis 2 semaines. Le virus grippal A(H1N1)pdm09 est le virus grippal principalement détecté », explique

Les virus détectés depuis le début de la surveillance sont répartis de la façon suivante :

  • 137 (21,3%) virus de type A(H1N1)pdm09,
  • 28 (4,4%) virus de type A(H3N2),
  • 27 (4,2%) virus de type A non sous-typés,
  • 1 (0,2%) virus de type B lignage Victoria,
  • 40 (6,2%) virus de type B lignage Yamagata,
  • 11 (1,7%) virus de type B lignage non déterminé.

Aucune co-infection de virus grippaux A et B n’a été observée.

Info +

Définition des cas : Fièvre supérieure à 39°C, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires.  A partir de ce nombre de consultations pour syndromes grippaux, il est possible d’estimer la part attribuable aux virus de la Grippe.

Données recueillies pour chaque cas : âge; sexe; statut vaccinal et en cas de vaccination l’injection date-t-elle de moins de trois semaines; traitement antiviral prescrit et si oui lequel; patient présentant un ou plusieurs facteurs de risque de complications lors d’une infection par un virus de la grippe; hospitalisation demandée au décours de la consultation et si oui pour quel motif.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.99
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1018.79 hPa
Humidité
45 %

Sondage