Vin, bière ou whisky, quel taux l'alcool pour un verre ?

Publié le 14/03/2019 - 18:00
Mis à jour le 15/03/2019 - 08:12

THÈME DE LA SEMAINE : LA SAINT-PATRICK #4 • Macommune.info a lancé le 4 mars 2019 une nouvelle rubrique intitulée « La question (pas si) con ». Chaque jour, une question est posée, accompagnée de la réponse sur un thème hebdomadaire différent. Cette semaine, il s’agit de questions que l’on est susceptibles de se poser sur le thème de la Saint-Patrick (le 17 mars) : à votre avis, vin, bière ou whisky, quel taux l’alcool pour un verre ?

© Image parFree-Photos de Pixabay ©
© Image parFree-Photos de Pixabay ©

C'est la même quantité d'alcool ! Même si le whisky est le plus fort (45°), un verre de 2,5 cl équivaut à boire un verre vin rouge à 12° (10cl) ou une bière à 5° (25cl) ou encore un verre de pastis à 45° (2,5 cl)…

'L’indication en degré (°) ou en pourcentage (%) correspond à la quantité d’alcool pur contenue dans 100 ml. Si une boisson fait 35° (ou est concentrée à 35 %), cela signifie que 100 ml de cette boisson contiennent 35 ml d’alcool pur. Plus le degré est élevé, plus la boisson est concentrée en alcool pur.

Une bière, un verre de whisky, un verre de vin ou encore une vodka/orange tels qu’on les sert dans les bars contiennent tous approximativement la même quantité d’alcool pur (environ 10 grammes soit 12,7 ml). C’est ce qu’on appelle un verre standard ou encore une unité alcool", indique alcoolinfoservice.fr .

Source "alcool info service"

"L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération".

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Forte demande d’assistance médicale à la procréation : une nouvelle campagne vidéo pour promouvoir le don de gamètes

Afin d’informer le grand public sur le don de gamètes, son importance pour les personnes en attente et les changements inhérents à la loi, l’Agence de la biomédecine - établissement relevant du ministère des Solidarités et de la Santé - lance une nouvelle campagne d'information jusqu'au 30 septembre à travers un programme intitulé "Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?".

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.31
légère pluie
le 29/09 à 9h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage