5e vague de Covid : le CHU de Besançon déclenche le plan blanc

Publié le 07/12/2021 - 17:18
Mis à jour le 08/12/2021 - 12:05

Compte tenu de l’augmentation rapide du nombre de patients positifs à la Covid sur notre territoire, de l’afflux de patients dans l’ensemble des services du CHU, notamment en réanimation actuellement saturée, la cellule de crise du CHU de Besançon a décidé le déclenchement du plan blanc ce mardi 7 décembre.

 © D Poirier
© D Poirier

Depuis le début de la crise sanitaire, c’est la 3e fois que le CHU est amené à prendre cette décision (9 mars 2020 au 4 juin 2020, 22 octobre 2020 au 31 mai 2021).

"La cinquième vague de Covid-19 touche durement notre territoire. L’augmentation rapide du taux d’incidence ces derniers jours (570 dans le Doubs, 635 dans le Jura) se répercute sur l’activité du CHU de Besançon", indique l'établissement dans un communiqué. "Ainsi, le nombre de patients positifs à la Covid-19 est passé de 32, vendredi, à 46 aujourd’hui. Dans les services de réanimation déjà fortement sollicités, 17 patients hospitalisés pour Covid-19 ont été admis, portant à plus de 100% le taux d’occupation global."

"Nous faisons malheureusement face à une augmentation exponentielle des personnes reçues admises au CHU et aucun indicateur ne semble aujourd’hui présager d’un reflux rapide. Les projections à 2 semaines sont pessimistes." CHU de Besançon

Un afflux important de patients

S’ajoute à cela, une forte activité dans les services du CHU liée à d’autres pathologies notamment hivernales. Les urgences connaissent notamment un fort accroissement de l’activité depuis plusieurs semaines et de nombreux services sont saturés.

Mesures liées au plan blanc

Face à ce constat, et à l’instar de nombreux hôpitaux de l’Est, la cellule de crise réunie hier soir a décidé de déclencher le plan blanc ce mardi 7 décembre.

Cette décision emporte notamment les conséquences suivantes :

  • le droit de visite sera strictement limité et encadré, selon des consignes prochainement
    diffusées ;
  • un plan de déprogrammation des activités est décidé à compter de ce jeudi 9 décembre ;
  • un appel aux libéraux volontaires, aux étudiants et aux personnels retraités sera également
    lancé pour renforcer les effectifs ;
  • des changements organisationnels entrainant des mouvements de personnel et/ou des
    modifications d’horaires seront mises en place dès les prochains jours afin d’assurer la continuité des soins dans les services. Une attention particulière sera portée afin d’organiser un roulement des personnels sollicités en renfort pour répartir équitablement la charge de travail ;
  • il est proposé aux personnels de réduire leurs congés programmés pour les vacances de fin d’année afin de pouvoir « armer » des lits de médecine et de soins critiques supplémentaires. Au choix de l’agent, ces congés pourront être reportés jusqu’au 28 février 2022 ou rémunérés.

Deux profils-type en réanimation

Selon le CHU de Besançon, "la vaccination a démontré son efficacité et la dose de rappel est plus que jamais indispensable". Les équipes médicale de l'établissement distinguent principalement deux profils-type en réanimation :

  • des personnes non vaccinées, très majoritairement,
  • des personnes à 5 mois ou plus du rappel.

Par ailleurs, le CHU appelle au respect des gestes barrières : port du masque, aération 5 minutes toutes les heures, lavage des mains, respect des distanciations.

L'accès aux soins

Le CHU appelle la population "à ne pas renoncer aux soins et à consulter les médecins traitants pour les problèmes de santé habituels, les services de l’hôpital en charge de votre suivi, ou à contacter le SAMU centre 15 en cas d’urgence."

Le "15" est en effet dédié aux urgences et aux symptômes sévères de la Covid (fièvre mal tolérée, difficultés à respirer, douleurs cardiaques ou thoraciques, difficultés à s’hydrater et s’alimenter...). Il est recommandé de contacter le 15 avant de se rendre aux urgences.

En l’absence de symptôme grave, l’appel au médecin traitant doit rester le premier réflexe.

"Le rôle des professionnels de santé de ville dans cette période de fin d’année est plus que jamais indispensable", conclut le CHU.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Santé

Les bienfaits des fruits et des légumes d’hiver par Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon

Nous sommes bien installé.es dans l’hiver : il fait froid, la nature se repose. Les arbres ont perdu leurs feuilles, tout se passe sous la terre, c’est le moment de manger des légumes racines ! Notre diététicienne bisontine Chloé Vuillemin nous explique les bienfaits des fruits et des légumes d'hiver sur notre santé...

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.05
ciel dégagé
le 24/01 à 21h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
91 %

Sondage