Affaire Daval : le parquet ne fera pas appel

Publié le 24/11/2020 - 11:46
Mis à jour le 24/11/2020 - 11:58

Le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, a annoncé mardi 24 novembre 2020 qu'il ne fera pas appel de la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de Jonathann Daval pour le meurtre de sa femme Alexia.

Vesoul, le 16 novembre 2020 © TF
Vesoul, le 16 novembre 2020 © TF

Les avocats de l'accusé avaient annoncé dès samedi leur intention identique. Donc même si le délai de 10 jours pour interjeter appel n'est pas encore terminé, le jugement de Jonathann Daval semble définitif.

"Procès #Daval : le ministère public ne fait pas appel de la décision rendue par la cour d'assises de #hautesaone", a annoncé sur Twitter le parquet de Vesoul. "J'avais indiqué que la décision qui a été rendue par les jurés serait la bonne, on est dans une recherche d'apaisement désormais", a également déclaré Emmanuel Dupic au micro de France Bleu Besançon. "La Haute-Saône a besoin de tourner la page (...) Justice a été rendue", a poursuivi le procureur, qui avait pourtant requis la perpétuité.

En l'absence d'appel, Jonathann Daval sera prochainement transféré en maison centrale pour purger sa peine. "En général c'est assez rapide, mais il n'y a pas de délai légal et pour l'instant il n'y a strictement rien de décidé" concernant la prison vers laquelle il sera dirigé, a indiqué à l'AFP son avocat Me Randall Schwerdorffer.

En attendant, Jonathann Daval devrait rester à l'isolement. L'informaticien de 36 ans a été condamné à 25 ans de réclusion par la cour d'assises de la Haute-Saône samedi soir, à l'issue d'un procès très suivi et intense.

L'informaticien de 36 ans a été condamné à 25 ans de réclusion par la cour d'assises de la Haute-Saône samedi soir, à l'issue d'un procès très suivi et intense.

La famille d'Alexia Daval avait dit sa satisfaction au vu de la peine prononcée et fait également part de sa volonté de tourner la page.

Employée de banque de 29 ans, Alexia Daval avait été retrouvée morte dans un bois de Haute-Saône le 30 octobre 2017. Son mari Jonathann avait donné l'alerte en premier, affirmant que son épouse n'était jamais rentrée de son jogging. Il avait été arrêté en janvier 2018 après avoir joué le veuf éploré pendant trois mois.

Après de multiples revirements, dont la mise en cause de sa belle-famille, il a reconnu le meurtre de sa femme au cours d'une violente dispute conjugale ainsi que la crémation de son corps.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.

Justice

Mutilations, subordination… Nouvelles mesures de suspension pour les centres Proxidentaire à Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

"Compte tenu de la gravité des manquements à la qualité et à la sécurité des soins" constatés dans les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et de Belfort, l'ARS Bourgogne Franche-Comté prend de nouvelles mesures de suspension à compter du 26 juillet 2021, a-t-on appris dans un communiqué.

Occupation d’un appartement par des mineurs isolés : Solmiré assignée au tribunal administratif de Besançon

Depuis avril 2021, Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) occupe un logement bisontin pour héberger des mineurs étrangers isolés. L'association est assignée au tribunal administratif par les Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du bâtiment, ce mardi 27 juillet à 11 heures.

Une femme retrouvée morte près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 24 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Magistrat qui proposait sa fille pour des rapports sexuels : vers un procès début 2022

Le procès du magistrat mis en examen pour avoir proposé sur internet à des inconnus d'avoir des relations sexuelles avec sa fille de 12 ans, récemment révoqué de la magistrature, devrait se tenir "début 2022", a indiqué ce vendredi 23 juillet 2021 le procureur de la République de Besançon, où est instruite l'affaire.

Eric Dupond-Moretti est mis en examen pour soupçons de prise illégale d’intérêts

Une première pour un ministre de la Justice en exercice : à l'issue de près de six heures d'interrogatoire à la Cour de justice de la République (CJR), Eric Dupond-Moretti a été mis en examen dans l'enquête sur de possibles conflits d'intérêts avec ses anciennes activités d'avocat ce vendredi 16 juillet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.74
pluie modérée
le 27/07 à 18h00
Vent
3.48 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
46 %

Sondage