Ceta : Allenbach tacle Alauzet

Publié le 24/07/2019 - 14:30
Mis à jour le 25/07/2019 - 13:06

Jean-Philippe Allenbach © D Poirier ©
Jean-Philippe Allenbach © D Poirier ©

Le candidat du mouvement Franche-Comté à la municipale de Besançon en mars 2020 se dit stupéfait du vote d'Eric Alauzet contre le Ceta ce mardi 23 juillet, quelques jours après que ce dernier ait reçu l'investiture "En Marche" pour briguer le fauteuil de maire de la cité comtoise. Jean-Philippe Allenbach appelle Eric Alauzet à renoncer à l’ étiquette LREM.

Dans son communiqué "Éthique et étiquette", le mouvement Franche-Comté de Jean-Philippe Allenbach se dit "stupéfait, mais pas vraiment surpris". 

"Il n'aura fallu à Eric Alauzet que quelques jours, après avoir reçu l’investiture du parti du Président Macron, pour le désavouer sur l'un de ses projets fondamentaux à savoir la signature du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta). Pourtant, au moment même où il faisait tout son possible pour obtenir l’investiture du parti du Président, il ne pouvait ignorer la position du président  en faveur du traité.

Au vu de ce désaccord sur un sujet aussi fondamental pour l’avenir du pays et aussi  au simple nom de l’éthique politique, le MFC appelle Eric Alauzet à renoncer à l’ étiquette LREM qu’il vient tout juste d’obtenir pour la prochaine municipale de Besançon.  Et, ce, aussi en vertu du vieux précepte moral selon lequel  : "Tu ne mordras pas la main qui t'a nourri !

4 Commentaires

Député Alauzet , en très mauvaise posture dans les sondages pour les municipales 2020 !!! NORMAL , tant cette girouette EELV puis Socialiste puis LREM est inconstant , versatile , selon le sens du vent ou de l'odeur du gâteau envisagé !!!! peu fiable pour une mandature qui demande une certaine constance avec des objectifs précis et un programme toujours brillant par son absence !!!!! un candidat trop léger pour notre ville , qui mérite MIEUX et un Maire plus "" consistant "" ;
Publié le 24 aout 2019 à 16h30 par • Membre
Un article parut dans la presse locale ( P Q R) ; nous dit que Monsieur Alauzet n'aurait pas validé le vote en faveur du CETA.. Mouais.. dans cette MOYENNE grande ville ; passée sous le statut de " Métropole" ( ?! ) ; ne parvenant pas à réunir 200 000 Hbts ; avec ses 68 communes ( des bourgs , des villages) ; comme disait l'autre : " Ca mitraille sec ! "
Publié le 25 juillet 2019 à 12h55 par • Membre
Eric Alauzet !!!!!! ce député ex vert EELV , puis ex Socialiste , et depuis l'arrivée de Macron le voilà LREM !!! voilà un candidat à la Mairie de Besançon qui a de fortes présomptions de passer prochainement chez LR ou le RN voir LFI si nécessité électorale !!!! quelle constance !!!! faut il faire confiance à une telle girouette et lui confier les clefs de Vesontio ??? NON ;
Publié le 25 juillet 2019 à 11h39 par • Membre
Des précédents marquants ; auraient pu déjà nous renseigner sur l'ambivalence de Monsieur Alauzet : Au lendemain des attentas de 2015 ; suite à une proposition faite à l'Assemblée Nationale ; de FERMER les Mosquées Salafistes ; Monsieur Alauzet s'était prononcé contre . ( Comme Barbara Romagnan )
Publié le 25 juillet 2019 à 07h33 par • Membre

4 commentaires

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Régionales : la France Insoumise demande à Marie-Guite Dufay de lever ses « ambiguïtés » face à Macron

Séverine Véziès et Arnaud Guvenatam, chefs de file de la France insoumise en Bourgogne Franche-Comté pour les prochaines élections régionales demande à l'actuelle présidente de Région, si elle se représentait, d'exclure tout accord avec LREM tout en appelant "l’ensemble des forces de gauche et de l’écologie à un choix choix politique cohérent en rupture avec les politiques macronistes".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
partiellement nuageux
le 07/03 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
48 %

Sondage