Alerte Témoin

Coronavirus: pas de vaccin avant 18 mois, selon la ministre de la Recherche

Publié le 16/05/2020 - 09:57
Mis à jour le 16/05/2020 - 09:57

Un éventuel vaccin contre le Covid-19 ne sera sans doute pas disponible avant 18 mois, a jugé samedi 16 mai 2020 la ministre de la Recherche Frédérique Vidal, contredisant le président américain Donald Trump, selon qui ce serait possible d'ici à la fin de l'année.

vaccin_grippe.jpg
©dfuhlert

"Ce que nous disent les laboratoires, les chercheurs, c'est que l'accélération qu'on a vue dans le développement des essais cliniques nous laisse espérer un vaccin à l'horizon de 18 mois, mais ça n'est pas raisonnable de penser qu'on puisse aller plus vite que ça, sauf à mettre en danger la sécurité des gens", a déclaré Mme Vidal sur Europe 1.

Elle était interrogée sur les affirmations de Donald Trump qui avait espéré quelques heures plus tôt "avoir (un vaccin) d'ici à la fin de l'année, peut-être avant", comme il l'avait déjà déclaré début mai.

De son côté, l'agence européenne du Médicament (EMA) avait évoqué jeudi un délai d'un an, mais selon un scénario "optimiste".

"La recherche sur le vaccin, tout le monde en est bien conscient, est quelque chose qui prend habituellement plusieurs années", a souligné Mme Vidal. Par ailleurs, comme l'exécutif français l'a martelé ces derniers jours, elle a jugé "inacceptable (...) de réserver un vaccin à un pays plutôt qu'à un autre pour des raisons pécuniaires".

Une référence à la polémique provoquée par le géant pharmaceutique français Sanofi. Il a suscité l'indignation en Europe en annonçant cette semaine qu'il distribuerait un éventuel vaccin en priorité aux États-Unis qui ont investi 30 millions de dollars pour soutenir ses recherches.

Le président Emmanuel Macron a réclamé qu'un vaccin ne soit pas soumis "aux lois du marché" tandis qu'un porte-parole de la Commission européenne a estimé qu'il "doit être un bien d'utilité publique et son accès doit être équitable et universel".

Plus de 100 projets de vaccin existent dans le monde et une dizaine d'essais cliniques sont déjà en cours. En France, l'Institut Pasteur démarrera des essais cliniques pour son projet de vaccin le plus avancé en juillet et espère des premiers résultats en octobre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Santé

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.08
    légère pluie
    le 19/09 à 21h00
    Vent
    2.71 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage