COVID-19 : 11 décès supplémentaires en 24 h en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 29/03/2020 - 18:22
Mis à jour le 29/03/2020 - 18:22

Les opérations de transferts de malades graves vers d’autres régions ont continué ce dimanche 29 mars 2020, pour prévenir toute saturation des services de réanimation des établissements de Bourgogne-Franche-Comté. Plus de 800 patients sont hospitalisés et 164 décès sont à déplorer.

©Geralt/Pixabay ©
©Geralt/Pixabay ©

Le point sur la situation effectué par l'ARS Bourgogne Franche-Comté :

  • Plus de 800 patients sont hospitalisés (plus de 700 samedi)
  • 216 patients sont admis en réanimation (193 samedi), dont 17 ont pu être transférés hier. Une vingtaine de transferts sont programmés ce jour.
  • 164 décès sont à déplorer (153 samedi)
  • Plus de 550 personnes sorties d’hospitalisation sont enregistrées
  • Transferts de 50 patients de Bourgogne-Franche-Comté sont organisés depuis ce samedi et jusqu’à demain

"Si plus de 550 sorties d’hospitalisation sont enregistrées, la tension reste forte sur le système régional", explique l'ARS. La stratégie hospitalière vise à optimiser les moyens à l’échelle régionale comme nationale, et à augmenter les capacités en réanimation.

Une cellule de régulation régionale

Dans ce contexte, les transferts de 50 patients de Bourgogne-Franche-Comté sont organisés depuis ce samedi et jusqu’à demain, en lien étroit avec les ARS Auvergne-Rhône-Alpes et PACA. 216 patients sont admis en réanimation, dont 17 ont pu être transférés hier. Une vingtaine de transferts sont programmés ce jour.

Les patients jusqu’alors hospitalisés dans les établissements de première et deuxième ligne du Doubs, du Territoire de Belfort, de Haute-Saône, de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire, sont transportés par différents moyens définis suivant les destinations (avion, hélicoptères sanitaires, de l’armée, ou de la sécurité civile, moyens terrestres).

Ces mouvements sont supervisés par une cellule de régulation régionale, fruit d’une étroite collaboration entre les CHU de Besançon et de Dijon avec l’ARS et l’ensemble des établissements de première et deuxième lignes, et en articulation avec le centre de crise national du Ministère des Solidarités et de la Santé.

L’ARS tient à remercier les équipes des établissements de santé d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte-d’Azur pour leur soutien et la continuité de la prise en charge des patients transférés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Des modifications du protocole sanitaire dans les cantines des écoles de Besançon

Afin de répondre à l’évolution de la situation épidémique de Covid-19, le protocole sanitaire des écoles de premier degré de Besançon a été modifié. Les nouvelles consignes portent essentiellement sur l’organisation de la restauration scolaire. Les adaptations seront mises en place progressivement à partir du lundi 25 janvier 2021. 

Covid-19 : les nouveaux gestes barrières

Gestes renforcés • Pas de révolution mais des adaptations des gestes barrières liés au nouveaux variants qui de la Covid-19 qui s'avèrent plus contagieux. Il est désormais également conseillé de respecter une distance d'au moins deux mètres avec les autres-  même si les avis divergent à ce sujet  -  et de se taire (et de ne pas téléphoner) dans les transports en commun. 

Covid-19 : des mesures plus strictes pour tenter d’éviter un 3e confinement

Pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement, les consignes se multiplient sur un renforcement des gestes barrière et un test négatif au Covid-19 sera exigé dès dimanche soir pour l'entrée en France, tandis que le gouvernement tente de rassurer sur des délais de livraison de vaccins.

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.

« Etudiants ignorés et espoirs enterrés » : un appel à la mobilisation le 26 janvier sur le campus de Besançon

Alors que les étudiants vivent une année particulièrement difficile à cause de la crise sanitaire, 25 associations étudiantes dont la BAF appellent à la mobilisation le 26 janvier. A Besançon, une action s'organise sur le campus de Besançon dans le strict respect des gestes sanitaires.

Santé

Covid-19 : les nouveaux gestes barrières

Gestes renforcés • Pas de révolution mais des adaptations des gestes barrières liés au nouveaux variants qui de la Covid-19 qui s'avèrent plus contagieux. Il est désormais également conseillé de respecter une distance d'au moins deux mètres avec les autres-  même si les avis divergent à ce sujet  -  et de se taire (et de ne pas téléphoner) dans les transports en commun. 

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Covid-19 : des mesures plus strictes pour tenter d’éviter un 3e confinement

Pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement, les consignes se multiplient sur un renforcement des gestes barrière et un test négatif au Covid-19 sera exigé dès dimanche soir pour l'entrée en France, tandis que le gouvernement tente de rassurer sur des délais de livraison de vaccins.

Covid-19 : un fléchissement de l’épidémie en trompe l’oeil

Derniers chiffres • Avec un taux d'incidence qui oscille autour des 240 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours et 23 décès quotidiens en moyenne, la Bourgogne Franche-Comté reste dans une situation sanitaire préoccupante. La circulation du virus est particulièrement active dans le Jura (313 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort (285) et le Doubs (258) alors même que le nombre de tests a significativement diminué ces dernières semaines....

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.

Covid-19 : le lycée de Dannemarie-sur-Crête fermé suite à une campagne de dépistage

+ origine probable de la contamination • Tous les élèves du lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète sont invités à rester chez eux depuis mercredi 20 janvier et ce pendant 7 jours. Cet établissement a fait l'objet d'une grande campagne de dépistage collective (18 et 19 janvier) pour tous les personnels et apprenants. Elle a permis permis de déceler une augmentation du nombre de cas contacts à risques (114) et du nombre de cas positifs (57).

Coronavirus en Suisse : présence du variant anglais et quarantaine pour les voyageurs du Sud de la France

281 personnes ont contracté le variant britannique B1.1.7 selon l'Office fédéral de la santé publique. Trois foyers ont été détectés dans le canton du Jura.  La Suisse a par ailleurs décidé d'imposer à compter du 1er février 2021 une quarantaine pour les voyageurs en provenance de 15 nouvelles régions (PACA pour la France)  ou pays comme le Portugal ou Israël.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.98
chutes de neige
le 25/01 à 0h00
Vent
5.5 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
98 %

Sondage