Covid-19 : 779 décès au total en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 12/04/2020 - 18:00
Mis à jour le 12/04/2020 - 18:01

L’épidémie de COVID-19 est désormais responsable de 500 décès en milieu hospitalier en Bourgogne-Franche-Comté. « Respecter sans relâche les règles du confinement ne signifie en aucun cas devoir renoncer aux soins indispensables », rappelle ce dimanche 12 avril 2020 l’ARS.

©Damien Poirier ©
©Damien Poirier ©

Le point sanitaire effectué ce dimanche 12 avril 2020 par l'ARS Bourgogne Franche-Comté :

  • 1.294 patients sont soignés dans les hôpitaux de la région (1.239 samedi)
  • 500 décès en établissements de santé (478 samedi). Au sein des établissements médico-sociaux de la région, aucun nouveau décès lié au COVID-19 n’a été signalé depuis ce samedi (rappel : 279 morts samedi)
  • 278 malades sont pris en charge en réanimation (278 samedi)
  • 1.441 personnes sont par ailleurs sorties d’hospitalisation (1.411 samedi)


"Ces données montrent qu’il demeure absolument indispensable de rester chez soi, dans un but de protection individuelle et collective", souligne l'ARS.

Le confinement ne doit pas être un obstacle à la continuité des soins essentiels dont l’Agence Régionale de Santé souligne l’importance, pour ne pas retarder indûment une prise en charge et risquer une perte de chance. "La continuité doit être assurée tout particulièrement pour les patients atteints d’une maladie chronique ou de troubles psychiatriques, les femmes enceintes et les jeunes enfants, les personnes nécessitant une intervention chirurgicale urgente, mais également des prises en charge médicales ne pouvant être différées, comme la cancérologie", explique l'ARS.

Ces soins et examens indispensables sont maintenus et accessibles, en ville comme à l’hôpital. Grâce à tous les acteurs, une organisation territoriale cohérente est effective en Bourgogne- Franche-Comté. Toutes les précautions sont prises pour que l’accueil des patients non-porteurs du virus se fasse dans les meilleures conditions et que le risque de contamination soit évité. Dans leurs cabinets, en maisons de santé... les professionnels libéraux se sont organisés pour recevoir les patients en toute sécurité.

Hôpitaux et cliniques de la région proposent aussi des circuits de prise en charge distincts pour les patients porteurs du COVID et des secteurs hospitaliers hors COVID.

L’ARS rappelle enfin que face à toute urgence courante, les centres 15 sont mobilisés pour orienter les patients en fonction de leur situation médicale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Cernés par le sucre ?

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.78
légère pluie
le 17/04 à 3h00
Vent
2.58 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %