Alerte Témoin

covid-moi-un-lit.com : une application pour trouver des lits de réanimation

Publié le 30/03/2020 - 07:27
Mis à jour le 03/04/2020 - 13:32

Créée à l’initiative de deux médecins bisontins, Romain Léger et Vincent Bailly en six jours seulement et en parallèle de leurs activités médicales, cette application propose aux médecins de gagner un temps précieux dans leur recherche de lits de réanimation, avec une plateforme diffusant les disponibilités en temps réel, apprend-on ce 28 mars 2020.

Cette application est soutenue par la CCI du Doubs, la SiliconComté et Hacking Health

Trouver un lit, c’est sauver une vie

Covid moi un lit est une application permettant aux professionnels du monde médical de connaître en temps réel la disponibilité de lits de réanimation dans les établissements de santé et ce, à l’échelle de la France. Les informations issues directement du terrain sans la complexité des filtres administratifs permettent un mode de communication réactif et efficient.

L’application Covid moi un lit "se veut très pratique et répond à un besoin urgent. Elle apporte une solution à une problématique clairement soulignée ces derniers jours dans la presse, notamment dans l'interview du Dr Sengler (Mulhouse) par Le Point le 22 mars dernier : « La répartition des patients est d’autant plus problématique qu’il n’existe pas en France d’outils permettant de savoir où il y a des places de réanimation libres. Les réanimateurs passent un temps fou au téléphone pour les trouver ». En permettant de gagner du temps aux médecins, Covid moi un lit participe à sauver des vies ! ", nous indique-t-on.

Un outil développé par des médecins, pour des médecins

Les deux médecins bisontins, Romain Léger et Vincent Bailly ont développé l’application de façon totalement bénévole et dénuée de tout but commercial pour proposer au corps médical, confronté quotidiennement à l’urgence sanitaire, une réponse aux problématiques de terrain. "L’objectif n’étant pas de concurrencer ou de parasiter les systèmes actuels mis en place mais d’apporter une aide supplémentaire pour les professionnels de santé", apprend-on.

Covid-moi-un-lit.com : Comment ça marche ?

Covid moi un lit est un outil gratuit et collaboratif. Tous les acteurs de soins (urgentistes et réanimateurs notamment) impliqués dans la prise en charge des malades COVID nécessitant des soins de réanimation peuvent avoir accès à cette plateforme. Ils pourront renseigner eux-mêmes les lits disponibles dans leur unité en 30 secondes chrono.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Besançon : quels restaurants et magasins alimentaires continuent la vente à emporter et en livraison ?

MISE A JOUR LE 30 MAI • Plus que quelques jours en attendant la réouverture les cafés et des restaurants prévue le 2 juin 2020 ! En attendant, voici les restaurants et autres camions-pizza proposant la vente à emporter et en livraison. Voici notre liste mise à jour régulièrement...

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

La Bourgogne-Franche-Comté a voté un plan de relance pour le secteur du tourisme

La Région Bourgogne-Franche-Comté poursuit ses mesures dans le cadre de la crise économique provoquée par l’épidémie de Covid-19. Alors que le pays est entré dans une phase de déconfinement progressif, le Conseil régional se dit pleinement mobilisé pour initier et amplifier les dispositifs destinés à soutenir tous les secteurs de l’économie. Vendredi 29 mai, réunis en commission permanente, les élus régionaux ont voté un vaste plan de relance en faveur du tourisme.

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Les musées de Besançon au bout du fil pour rompre l’isolement des plus fragiles

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications...

« La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert, une décision majeure pour l’économie régionale » (M-G Dufay)

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.  Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, "il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses."

Santé

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.33
ciel dégagé
le 31/05 à 3h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune