Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l'avance !

Publié le 03/06/2020 - 11:55
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:43

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d’éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

 ©
©

La Fête des Mères est un grand moment pour les fleuristes de l'hexagone, y compris à Besançon, qui réalisent leur chiffre d'affaires le plus important de l'année. En 2020, cet événement arrive après deux mois de confinement et en période d'épidémie du covid-19, même si le nombre de cas est en nette baisse, cette fête est donc encore plus importante.

"Nous vendons plus de 400 bouquets pendant le week-end de la Fête des Mères et les clients viennent souvent à deux ou à trois en magasin. Cette année, nous devons limiter au maximum le nombre de personnes en boutique pour une question sanitaire, c'est pourquoi nous invitons nos clients à commander leur bouquet dès à présent et à venir le retirer en boutique vendredi ou samedi", nous explique Clémence, co-gérante de Petite Fleur. 

Comment commander chez Petite Fleur ?

Il suffit d'appeler la fleuriste au 03 81 81 17 58 ou d'envoyer un mail à contact@petitefleur-boutique.com. Il est également possible de faire une commande sur la page Facebook www.facebook.com/petitefleurbesancon ou sur la plateforme www.sessile.fr/trouvez-votre-fleuriste/petite-fleur-besancon/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.43
couvert
le 03/12 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
86 %