Alerte Témoin

La police municipale armée : le NPA est contre, mais pour le maintien des correspondants de nuit

Publié le 23/06/2015 - 09:55
Mis à jour le 18/04/2019 - 13:43

Le Nouveau parti anticapitaliste de Besançon dénonce le vote à l'unanimité du Conseil municipal concernant l'armement de la police municipale dans un communiqué de vendredi 19 juin 2015. Après une manifestation des correspondants de nuit, pour le NPA, il n'y a "rien pour le social et la prévention, tout pour la répression". 

taser-x26.jpg
©jasonesbain - CC BY 2.0 - https://en.wikipedia.org/wiki/Taser#/media/File:Taser-x26.jpg

"Tasers, matraques et licenciements : Merci la « gauche » bisontine ! 

Alors me?me que les correspondants de nuit de la ville manifestaient hier devant la mairie contre la fermeture de leur service, Jean-Louis Fousseret annonc?ait l’armement des policiers municipaux de pistolets Taser et de matraques te?lescopiques pour 100 000€. Comment imaginer une meilleure illustration de la politique de la Mairie : Rien pour le social et la pre?vention, tout pour re?pression ? 

La majorite? et la droite ont donc applaudi ce choix dans une belle unanimite?. En effet, dans le confort de la salle du conseil municipal, on ne risque gue?re de subir l’acte inhumain consistant a? envoyer 50 000 volts de de?charges e?lectriques ! 

Le NPA de Besanc?on quant a? lui, loin d’applaudir la de?cision du Maire, rappelle que le Taser a de?ja? tue? a? de nombreuses reprises, y compris en France comme l’ont rapporte? Amnesty International ou le Comite? contre la torture de l'ONU. 

Alors si Jean-Louis Fousseret croit assurer notre tranquillite? comme ceci, il se trompe sur toute la ligne ! Qu’il commence pluto?t par pre?server les emplois des correspondants de nuit qui eux – contrairement aux Tasers et aux matraques – font bel et bien diminuer la violence dans la ville. " 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

arme police municipale

Municipale 2020 : pour ou contre l’armement de la police municipale ?

VIDEOS • Les candidats à l'élection municipale de Besançon sont-ils pour ou contre l'armement de la police municipale ? Et que proposent-ils pour la sécurité à Planoise ainsi que dans les autres quartiers de Besançon ? Découvrez leurs réponses…

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

La question de l’armement de la police municipale à nouveau sur la table à Besançon…

Suite à la fusillade de Strasbourg, L’État a porté le plan Vigipirate au niveau "urgence attentat". Ce 13 décembre 2018, Jean-François Longaretti, secrétaire départemental mairie et CAGB Force ouvrière, adresse une lettre à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, pour lui parler de l'armement de la police municipale.  

Armement de la police municipale à Besançon  : la note de service qui met le feu aux poudres

Une note de service de la direction générale des services de la Ville rappelant les règles de sécurité aux policiers municipaux vient de relancer le débat de l'armement de la police municipale de Besançon. L'élu d'opposition Jacques Grosperrin (LR) estime que la police municipale n'est plus en mesure de protéger les Bisontins. Le syndicat CFTC Unsa a lancé un appel à la grève pour le lundi 29 octobre.

Armer la police municipale : Jacques Grosperrin estime que  le maire de Besançon « ne peut plus reculer »

Ce samedi 6 octobre 2018, des policiers municipaux sont intervenus dans le quartier Planoise suite à un coup de feu. Pour le président du groupe LR  au conseil municipal de Besançon, le maire En Marche  "ne peut plus reculer" et indique que "le port d’armes à feu est une revendication de 95 % des policiers municipaux de Besançon".

Politique

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...
Offre d'emploi
 13.88
ciel dégagé
le 01/04 à 12h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune