Les cinq bonnes raisons de manger du chocolat !

Publié le 19/04/2014 - 14:01
Mis à jour le 21/04/2014 - 11:13

En ce week-end de Pâques, le chocolat sera partout dans les jardins, sur les tables, dans les placards… Saviez-vous que le chocolat est bon pendant la grossesse, qu’il favorise l’appétit sexuel, que le chocolat est bon pour le choléstérol, que le chocolat noir est plus calorique que le chocolat au lait, qu’il protège le coeur des personnes obèses… Vous ne nous croyez pas ? Explications…

 ©
©

Péché capital…

Le chocolat booste la libido

Le chocolat favorise effectivement l’appétit sexuel ! A l’origine de cette propriété : sa richesse en phényléthylamines. Ces substances stimulent la sécrétion de dopamine, une hormone responsable de la sensation de plaisir. D’après une étude italienne réalisée en 2004 par l’urologue Andrea Salonia sur 153 femmes, celles qui mangent du chocolat noir au quotidien ont plus de rapports sexuels et plus de désir que les autres !

Le chocolat est bon pour le cholestérol

Le sang transporte le cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Ce sont les protéines qui permettent de réaliser cette opération. Certaines d’entre elles amènent le cholestérol jusqu’au foie où il est utilisé pour la digestion : c’est le bon cholestérol. D’autres protéines mal programmées ont tendance à laisser le cholestérol de côté : c’est le mauvais cholestérol qui peut boucher des artères.

Le chocolat et le cacao peuvent protéger l’organisme contre le mauvais cholestérol. Grâce à leurs flavonoïdes possédant des propriétés antioxydantes, ils diminuent la concentration de mauvais cholestérol et favorisent la production de bon cholestérol. La vitamine B3 contenue dans le chocolat permet également de réduire l’encrassement des artères.

Le chocolat est bon pendant la grossesse

Le chocolat protègerait les femmes lors de la grossesse, d'après une étude parue dans la revue Epidemiology. Manger quotidiennement du bon chocolat noir réduirait ainsi de 69% les risques de développer une prééclampsie , complication liée à l'hypertension artérielle.

L'étude, effectuée par des chercheurs de l'Université de Yale, a porté sur une cohorte de 2.291 femmes enceintes, entre 1996 et 2000. Les scientifiques ont estimé leur consommation de chocolat en mesurant notamment le taux de théobromine dans le cordon ombilical. Ce composant du cacao est particulièrement présent dans le chocolat noir. D'après les conclusions du rapport, la concentration de théobromine est associée à un risque moindre de prééclampsie.

Le chocolat noir, plus calorique que celui au lait ! 

Un carré ou un palet de chocolat de 10 g, c'est environ 50 kcalories.  A 76 % de cacao, il approchera 55 calories, et 60 calories, s'il est à 90 % de cacao. Plus un chocolat est noir et plus il est énergétique, car il sera plus riche en pâte de cacao et donc en matières grasses (4,5 g de lipides pour 10 g à 85 % de cacao), mais il sera aussi plus riche en nutriments. Le chocolat au lait est moins gras mais beaucoup plus sucré.

L'essentiel étant de se faire plaisir et de savoir se contenter d'un carré plutôt en fin de repas au moment du café ou de l'associer à un fruit pour augmenter l'apport en fibres et par la même occasion, diminuer la vitesse d'absorption des sucres et des graisses ! 

Du chocolat pour protéger le cœur des obèses

Selon le British Medical Journal, une consommation quotidienne de chocolat noir chez des personnes obèses permettrait de protéger le système cardio-vasculaire et de diminuer le risque d’accident vasculaire cérébral.

Cet effet viendrait principalement de la teneur élevée en polyphénols du chocolat. Les polyphénols sont des antioxydants, qui permettent de protéger, en quelque sorte, nos cellules du vieillissement.

D’autres études relatent, quant à elles, l’intérêt de la consommation quotidienne de chocolat, vantant la diminution de la pression artérielle, une meilleure stabilisation de la glycémie. 

A aussi été souligné le rôle que jouent les flavonoïdes (un type de polyphénol), présents dans le chocolat, dans la protection des fonctions cognitives. Les sujets consommant du chocolat noir auraient une fonction cognitive plus efficace et plus réactive.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Les laits végétaux passés au crible par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIÈT' • Ils ont le vent en poupe depuis quelque temps, d'abord cantonnés dans les rayons des magasins bios, les voilà qui inondent ceux de nos supermarchés ! Jus d'amandes, de châtaignes, de riz, d'avoine, de coco, seul le lait de soja a eu le droit de maintenir son appellation "lait", quant aux autres ils ont été relégués à leur juste place : des jus. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, nous aide à les décrypter.

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

Le CHU veut convaincre futurs internes de choisir Besançon pour étudier

Pour convaincre les étudiants de choisir la capitale comtoise comme futur lieu d’internat, le CHU de Besançon a débuté une campagne d’attractivité ciblée en lançant un nouveau site dédié exclusivement aux futurs internes baptisé "Mon internat, c’est Besac !" mettant en avant les atouts du territoire. Une première en France sous ce format.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.37
partiellement nuageux
le 25/05 à 6h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
96 %