Municipale 2020 : Ludovic Fagaut présente officiellement son programme pour Besançon

Publié le 13/02/2020 - 15:22
Mis à jour le 19/02/2020 - 17:00

Accompagné d’une trentaine de colistiers, le candidat à la mairie de Besançon Ludovic Fagaut a présenté officiellement les quatre grands axes de son programme jeudi 13 février.

"C'est un programme co-construit avec l'ensemble des colistiers et l'ensemble des Bisontines et des Bisontins pour apporter aujourd'hui un renouveau sur Besançon, et faire un Besançon nouveau dont nous avons tant besoin et apporter un autre rayonnement et une autre attractivité pour le territoire" a déclaré en préambule la tête de la liste "Besançon maintenant".

Le programme de Ludovic Fagaut est composé de quatre axes principaux : "pour une vie plus facile, "une vie plus verte, "une vie plus sûre" et "une vie plus prospère". Pour les présenter, plusieurs co-listier-es ont pris la parole tels que Claude Varet (2e sur la liste), Guillaume Bailly (3e) ou encore Marie Lambert (8e).

Pour "une vie plus facile" 

À travers cet axe programmatique, Claude Varet annonce des propositions pour le stationnement dont la gratuité entre midi et 14 heures, un forfait à 1€ pour 3 heures de stationnement le samedi.

Pour "mettre fin aux embouteillages", il est question de développer les dispositifs connectés de la ville intelligente pour améliorer la gestion du trafic par la régulation des feux tricolores.

Du côté des transports, le projet prévoit d'assurer la gratuité des transports pour les écoliers et les collégiens de Besançon en lien avec la communauté urbaine, et l'accueil à la cantine scolaire pour tous les élèves.

D'autres mesures :

  • Abaisser le tarif des transports pour les plus de 64 ans ;
  • Gratuité pour les personnes en situation de handicap à plus de 50% ;
  • Promouvoir en centre-ville des bus électriques et un service de navettes gratuites, voire autonomes pour supprimer des rotations de bus thermiques ;
  • (…)

Pour "une vie plus verte"

Sur la question de l'environnement et de la transition écologique, c'est le colistier Guillaume Bailly qui a annoncé plusieurs mesures du programme :

  • La plantation de 30 000 arbres pendant la durée du mandat ;
  • Assurer la continuité du réseau cyclable et créer de nouvelles sections rapides en site propre (autoroutes cyclables) ;
  • Créer des îlots de fraîcheur par végétalisation dans tous les lieux de vie de la ville (cours d'école, bâtiments publics, jardin éphémère place de la Révolution…) ;
  • La conception d'un plan de rénovation énergétique de l'habitat pour accompagner et soutenir les porteurs de projets sur les normes environnementales et le montage financier des dossiers ;
  • Stopper le dossier des Vaîtes et le réorienter, en concertation avec les habitants pour en faire un poumon vert de la ville ;
  • Créer des potagers municipaux afin d'approvisionner les cantines municipales en bio et circuit court ;
  • Inciter aux transports doux, dont l'électrique, en multipliant les places ou aires de stationnement équipées de bornes de recharge ;
  • Proposer un îlot de compostage par quartier, des poulaillers municipaux, la production d'hydro-électricité au moulin Saint-Paul…
  • (…)

Pour "une vie plus sûre"

"Je veux être le maire de la sécurité" a déclaré Ludovic Fagaut avant de décliner les propositions sur la sécurité et contre les incivilités :

  • Doubler les effectifs de la police municipale pour atteindre, à minima en 2026, le seuil de 100 agents ;
  • Former et armer progressivement les policiers municipaux pour leur protection et celle de la population ;
  • Créer une brigade canine municipale de jour ;
  • Revoir les missions de la police municipale aux faits de tapage, ivresse sur la voie publique, conflits de voisinage…
  • Déployer la vidéo-protection dans tous les quartiers et secteurs de vie ;
  • Mettre en place une police de sureté des transports et de lutte contre la fraude ;
  • Créer une unité de lutte contre les incivilités, aussi bien les dégradations de biens publics que les atteintes à l'environnement et à la propreté ;
  • Des unités de quartier avec des policiers municipaux référents en lien avec des médiateurs assermentés, les associations et les structures sociales de proximité ;
  • Mise en place de mesures de responsabilisation : qui dégrade paie ou répare.
  • (…)

Pour une vie "plus prospère"

Cet axe, présenté par Marie Lambert, concerne particulièrement les secteurs de l'économie, du commerce et de l'université :

  • Mettre en place un guichet unique facilitateur et un observatoire des évolutions économiques, en lien avec les chambres consulaires, pour accompagner et faciliter la création et le développement des entreprises ;
  • Promouvoir une offre d'implantation foncière attractive, des écoles d'excellence, des formations anticipées sur les métiers de demain et l'apprentissage ;
  • Un maire VRP de son territoire : instituer un club des entrepreneurs ambassadeurs du territoire sur des salons ciblés en France et à l'étranger ;
  • Créer un service "émergence commerce" recensant les locaux vacants, lançant des appels à projet et accompagnant les candidats dans leurs démarches et leurs financements pour installer des commerces de proximité ;
  • Organiser chaque saison des temps forts d'animations avec les commerçants ;
  • Implanter de nouvelles filières diplômantes en lien avec l'université autour des sciences politiques européennes, du numérique et de la transition écologique ;
  • Création de bourses doctorales allocations recherche et accompagnement à la mobilité internationale en direction de nos villes jumelées ;
  • (…)

D'autres propositions pour une vie "plus humaine", "plus  intense", "plus attractive":

  • Pas d'augmentation des impôts sur le mandat ;
  • Remise en circulation du funiculaire de Bregille ;
  • Organiser des animations chaque samedi au centre-ville en partenariat avec des associations ;
  • Créer un festival du temps ;
  • Soutenir le handisport ;
  • La construction de 3 espaces sportifs aux Tilleroyes, aux Orchamps-Palente et Clairs-Soleils ;
  • Soutenir l'installation de maisons ou relais d'assistantes maternelles ;
  • Développer des maisons de quartiers ;
  • (…)
  • Le projet de Port Citadelle : www.macommune.info/municipale-2020-telecabine

Infos +

  • Consulter l'intégralité du programme : besancon-maintenant.fr
  • Ludovic Fagaut fera un meeting le 5 mars 2020. La présence de François Baroin est encore à confirmer.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Anne Vignot sur les relations entre Besançon et Dijon : ”On n’est pas des copains, mais…” 

EXCLUSIVITÉ • Lors de l’inauguration de l’exposition Made in Germany au musée des Beaux-Arts de Besançon le 3 mai dernier, c’était la première fois que l’on voyait les maires de Besançon et Dijon réunis dans un même projet, voire complices, avec des discours positifs et élogieux l’un envers l’autre. On le sait, les relations entre les maires de Besançon et de Dijon n’ont jamais été particulièrement au beau fixe, alors qu’en est-il dans les coulisses ? Les élu(e)s d'une région doivent-ils forcément s'entendre et collaborer ? On a rencontré Anne Vignot pour en parler...

Remplacer la place de la Révolution par la place Charles Quint : la proposition du MFC rejetée

Fin 2023, la Ville de Besançon a mis en place des ”Ateliers citoyens” permettant aux Bisontin(e)s de faire des propositions sur tout sujet concernant la vie locale. Celles ayant obtenu le plus de suffrages, lors d'un vote en ligne du 15 mai au 5 juin, feront alors l'objet d'un vote en conseil municipal. Mais la proposition du Mouvement Franche-Comté est jugée irrecevable.

La revue " Besançon Maintenant " printemps 2024 bientôt dans vos boîtes aux lettres…

La deuxième édition de la revue ''Besançon Maintenant'' est disponible. Plus de 40 000 exemplaires, financés par le groupe Besançon Maintenant, vont être distribuées dans les boîtes aux lettres des Bisontines et Bisontins pour les informer des actions et propositions du groupe présidé par Ludovic Fagaut.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.33
pluie modérée
le 18/05 à 18h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
77 %