Relocalisation du Meltblown pour la fabrication de masques en France :  une entreprise de Montbéliard se distingue...

Publié le 03/08/2020 - 18:33
Mis à jour le 25/08/2020 - 11:13

Créée en juin 2020 à Montbéliard, la société Meltblo France a été retenue par l’État pour produire du meltblown, une matière filtrante utilisée pour la fabrication de masques chirurgicaux et de masques FFP2 et FFP3. Le projet d’investissement de Meltblo France s’élève à 4,5 M€. La Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir la société à hauteur de 1,1 M€. La future ligne de production de meltblown devrait être opérationnelle au printemps 2021.

© Meltblo France - illustration ©
© Meltblo France - illustration ©

Meltblo France a reçu la validation du gouvernement français dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt de Direction générale des Entreprises afin d’inciter à la relocalisation en France de la fabrication de matériaux filtrants pour masques de protection.

Les masques chirurgicaux,  FFP2 et FFP3 sont fabriqués à partir de meltblown, un matériau essentiel à la filtration et qui était jusqu’à présent importé.

Avec la survenue de la crise sanitaire liée au Covid-19, l'ingénieur, Nicolas Burny a l'idée de créer sa société de production de melblown. L'ingénieur est déjà spécialisé avec la création il y a deux ans de la plateforme www.e-nispe.com qui met en relation acheteurs et vendeurs du secteur non-tissé.

Installé sur le  site de Technoland II à Brognard, Meltblo France devrait à terme créer une vingtaine d'emplois pour la mise en place d'une unité de production qui, dès le printemps 2021, devrait être en mesure de produire jusqu’à 500 tonnes de meltblown par an, soit l’équivalent de 500 millions de masques chirurgicaux ou 200 millions de masques FFP2.

"Je salue l’initiative et la Région est fière de pouvoir accompagner ce créateur d’entreprise"  Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté.

"L’implantation d’une unité de production en Bourgogne-Franche-Comté représente donc une formidable opportunité pour notre territoire" note la région Bourgogne Franche-Comté dans un communiqué. La collectivité proposera, dans le cadre de son plan de relance présenté à l’automne, une aide à l’investissement d’un montant d’1,1 million d’euros sur la base du régime d’aide temporaire relatif aux investissements liés à la lutte contre le Covid-19.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.14
légère pluie
le 04/03 à 0h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %