"Répondre présent" : la gendarmerie de Franche-Comté mobilisée pour des opérations de dépistage

Publié le 10/09/2020 - 17:36
Mis à jour le 10/09/2020 - 17:36

Face à une circulation plus intense du virus, notamment depuis une dizaine de jours, la gendarmerie nationale est appelée en renfort. Les gendarmes de Franche-Comté participeront donc à une opération de dépistage Covid-19  dimanche 13 septembre 2020 en marge du festival de cirque « Lunatic Festival »de Quingey

 © D Poirier
© D Poirier

Pilotée par la mairie de Quingey en lien avec l’ARS de Bourgogne Franche-Comté, la protection civile et un laboratoire, l'opération de dépistage se déroulera le 13 septembre 2020 de 14h à 18h dans l’enceinte militaire de la caserne de gendarmerie.

"Il est demandé au public de respecter naturellement les mesures barrières et de faire preuve de patience et de compréhension au cas ou l’ensemble des personnes désirant se faire tester n’en aurait pas la possibilité"

Lors du confinement et la sortie du confinement généralisé, la gendarmerie de Franche-Comté se dit pleinement engagée à "Répondre Présent " par des actions de solidarité et de prévention. "Cet engagement fort se poursuit bien évidemment en privilégiant l’accompagnement et l’information aux actions répressives tout aussi nécessaires quand la situation l’exige..." indique la gendarmerie de Franche-Comté dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Une quatrième vague également en Bourgogne Franche-Comté ?

Avec un taux d'incidence de 30 cas pour 100.000 habitants (seuil d'alerte à 50) et un taux de positivité des tests à 1,4%, la Bourgogne Franche-Comté est, avec le Centre, la région où la circulation du virus est la moins rapide de France. Toutefois, la circulation du virus est particulièrement active chez les jeunes avec des  taux d'incidence de 105 pour les 20 à 29 ans et de 52 chez les 10 à 19 ans.

Santé

Covid-19 : où en est la quatrième vague en Bourgogne Franche-Comté ?

La quatrième vague se fait de plus ne plus ressentir en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres en date du 29 juillet 2021. Le taux d'incidence est inférieur à 150 pour 100.000 habitants dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, sauf dans le Territoire de Belfort où il est de 169. Pour autant, la tension hospitalière ne dépasse pas les 17%.

Café, restos, lieux culturels, centres commerciaux… : l’entrée en vigueur de la loi sur le pass sanitaire prévue le 9 août

Alors que plus de 50 % de la population en France a reçu un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, fait craindre une quatrième vague d’ampleur. Pour lutter contre cette nouvelle menace, le gouvernement a annoncé, mercredi 28 juillet, que la loi étendant notamment le pass sanitaire aux lieux de loisir, cafés, restaurants et certains centres commerciaux, entrera en vigueur dès le 9 août.

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Covid-19 : nouvelles doses de vaccin et créneaux supplémentaires au vaccinodrome de Besançon

Face à la forte demande dans le Doubs, une nouvelle dotation de 6800 doses de vaccin a été faite par l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté pour maintenir le rythme de vaccination dans les différents centres de vaccination du Doubs. Pour le centre de vaccination de Micropolis à Besançon, de nouveaux créneaux sont donc disponibles pour la semaine du 26 juillet au 1er août afin d’obtenir un rendez-vous et recevoir sa première injection.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.21
légère pluie
le 01/08 à 0h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
100 %

Sondage