Alerte Témoin

Grippe dans les établissements médicaux : seulement 21% des professionnels sont vaccinés

Publié le 06/03/2018 - 09:33
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

Une e?tude de la couverture vaccinale contre la grippe saisonnie?re a e?te? conduite dans les e?tablissements de Bourgogne-Franche-Comte? ces derniers mois. Re?sultats : "si plus de 85% des re?sidents d’e?tablissements me?dico-sociaux sont vaccine?s, seulement 21% des professionnels se prote?gent, ce qui reste insuffisant pour faire barrage au virus", selon l'ARS.

vaccination_grippe_5115654021.jpg
© Daniel Paquet CC0

L’ARS se mobilise pour "soutenir les efforts au profit d’une plus forte immunite? de groupe", est-il indiqué dans un communiqué. "Limiter la transmission du virus, prote?ger les patients et les re?sidents, en particulier a? risque, diminuer le retentissement socio-e?conomique (arre?ts de travail, de?sorganisation des e?tablissements)... les enjeux de la vaccination contre la grippe saisonnie?re sont nombreux."

Des messages pour sensibiliser à la vaccination anti-grippale

L’Agence Re?gionale de Sante? conduit une politique vaccinale volontariste, en particulier au sein des e?tablissements de sante? (ES) et des e?tablissements me?dico-sociaux (EMS). L’Assurance Maladie, dans le cadre d’un accompagnement dans les EHPAD (plan national), porte e?galement des messages pour sensibiliser a? la vaccination anti-grippale les re?sidents et les professionnels y travaillant.

Pour la saison 2017-2018, l’ARS a demande? au CPias Bourgogne Franche-Comte? (centre d'appui pour la prévention des infections associées aux soins) une e?tude visant a? dresser l’e?tat des lieux de la couverture vaccinale, tant des professionnels salarie?s de ces e?tablissements que des re?sidents institutionnalise?s en EMS. Pre?s de 250 e?tablissements ont re?pondu au questionnaire qui leur a e?te? adresse? a? l’automne : un peu plus de 200 EMS (EHPAD, mais aussi Foyer d'accueil médicalisé, Maison d'accueil spécialisé, Institut médico-éducatif...*) et une quarantaine d’ES (centres hospitaliers, cliniques...)

Un point positif pour l’ensemble des re?pondants pour l'ARS : pre?s de 95% ont organise? la promotion de la vaccination contre la grippe aupre?s des professionnels. "Cette promotion de la vaccination est e?galement tre?s bien installe?e a? l’attention des re?sidents, puisqu’elle est pratique?e dans la totalite? des EMS participant a? l’enque?te", précise l'ARS.

Professionnels : une couverture vaccinale de 21%

Concernant la couverture vaccinale, les re?sultats sont "moins satisfaisants" pour l'agence de santé. La couverture vaccinale antigrippale me?diane des professionnels s’e?tablit a? 21%, avec une variabilite? selon la cate?gorie d'e?tablissement : de l'ordre de 25 % en ES, de 29% en EHPAD, infe?rieure a? 20% dans les IME/IEM (institut d'éducation motrice).

Dans les e?tablissements me?dico-sociaux, la couverture vaccinale antigrippale me?diane des re?sidents se monte a? 85,7%. Parmi ces e?tablissements, les plus forts taux sont observe?s dans les MAS (plus de 90%) et les EHPAD (plus de 87%).

"Si la vaccination des re?sidents en EMS est satisfaisante, en revanche, toutes les initiatives doivent e?tre encourage?es pour soutenir la vaccination des professionnels au sein des ES/EMS", souligne l'agence régionale. A titre d'illustration, dans les EMS accompagne?s par les e?quipes mobiles d'hygie?ne de territoire, la couverture vaccinale me?diane des professionnels s’e?tablit a? 23% alors qu'elle n'est que de 20% dans les autres.

Ces premiers re?sultats permettront a? l’ARS de construire son prochain plan d’action sur les territoires et de conforter ses messages de pre?vention a? l’attention des e?tablissements.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

Besançon : ouverture d’un centre de dépistage de la Covid-19

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Il ouvre ses portes ce 23 septembre 2020 dès 8h00.

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.99
    légère pluie
    le 24/09 à 12h00
    Vent
    5.45 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    67 %

    Sondage