Epidémie de grippe : les jeunes de moins 15 ans les plus touchés

Publié le 08/01/2018 - 15:05
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

L’e?pide?mie de grippe saisonnie?re qui touche toute la France (sauf la Corse) se propage facilement et touche particulièrement les jeunes de moins de 15 ans. Lundi 8 janvier 2018, jour de rentrée, la direction générale de la santé (DGS) appelle la population à adopter des geste simples pour prévenir la transmission de la maladie.

 ©
©

Cette grippe se caracte?rise par une tre?s forte intensite?, avec pre?dominance du virus de type A(H1N1), et touchant particulie?rement les jeunes de moins de 15 ans.

12 000 passages aux urgences en cinq jours

Cette anne?e, l’e?pide?mie de grippe est d’une ampleur exceptionnelle, par le nombre de cas, qui risque de de?passer ceux des deux dernie?res anne?es. Ainsi, sur la seule semaine du 25 au 31 de?cembre 2017, pre?s de 12 000 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal ont e?te? rapporte?s par Sante? publique France , dont plus de 1 250 hospitalisations.

49% des passages aux urgences pour syndrome grippal concernent les moins de 15 ans, et pre?s de 20% conduisent a? une hospitalisation. Or, le pic e?pide?mique n’est pas encore atteint.

Adopter des gestes simples pour limiter les risques de transmission

Pour limiter l’e?pide?mie de grippe saisonnie?re, il est indispensable que chacun adopte au quotidien les gestes simples de pre?vention visant a? limiter la circulation du virus de la grippe, notamment en collectivite?s et dans les transports en communs ou? il se transmet facilement.

Par ailleurs, compte tenu du contexte e?pide?miologique et de la proximite? des e?le?ves en classes et dans les cours de re?cre?ations, les mesures de pre?vention contre le virus de la grippe en milieu scolaire doivent e?tre renforce?es de?s la rentre?e du 8 janvier.

Ces gestes "barrie?res" sont rappele?s par des spots TV et radio d’urgence e?labore?s avec Sante? publique France en cas d’e?pide?mie de grippe de grande ampleur.
Le Conseil supe?rieur de l’audiovisuel (CSA) a e?te? saisi afin que ces messages de pre?vention sanitaire soient diffuse?s le plus largement possible, selon le dispositif pre?vu par la loi audiovisuelle du 30 septembre 1986.

Maintenir la vigilance dans les secteurs de l’offre de soins et du me?dico-social

Le ministe?re des Solidarite?s et de la Sante? reste vigilant durant la pe?riode e?pide?mique au regard des tensions qui pourraient survenir dans tous les secteurs de l’offre de soins, ainsi qu’a? la survenue de tout exce?s de cas graves de grippe. Les Agences re?gionales de sante? (ARS) sont, mobilise?es pour assurer la permanence des soins et e?viter ainsi l’engorgement des services d’urgences.

La DGS rappelle par ailleurs l’importance de continuer a? observer les bons gestes de pre?vention dans les collectivite?s de personnes a?ge?es, particulie?rement fragiles vis-a?-vis du virus de la grippe. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L’épidémie de grippe a été d’une gravité modérée durant l’hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l’année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu’au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.54
ciel dégagé
le 14/07 à 00h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
92 %