Salariés au SMIC : la hausse de 100 euros "dès le 5 février"via une prime d'activité élargie

Publié le 17/12/2018 - 08:06
Mis à jour le 17/12/2018 - 08:06

Le gain de 100 euros net pour les salariés proches du SMIC passera « par une hausse massive de la prime d’activité »qui sera versée « dès le 5 février pour compléter le salaire de janvier », a annoncé Edouard Philippe dans un entretien aux Échos publié dimanche soir.

Cette hausse ne concernera donc pas tous les salariés au SMIC, car la prime d'activité tient compte de l'ensemble des revenus du ménage, mais "nous allons élargir le nombre de foyers éligibles qui passera de 3,8 millions à 5 millions", précise le Premier ministre.

"Cette réforme va bien au-delà des personnes qui sont juste au SMIC: tous les salariés célibataires sans enfant auront 100 euros de plus jusqu'à 1.560 euros net de revenus. Avec un enfant, une mère célibataire, et elles sont nombreuses sur les ronds-points, pourra percevoir la prime jusqu'à 2.000 euros de salaire. Un couple (avec) deux enfants, dont l'un gagne le SMIC et l'autre 1.750 euros, verra ses revenus augmenter de 200 euros", explique Édouard Philippe. Tous les salariés autour du SMIC ne seront donc pas concernés, comme l'avait pourtant indiqué le gouvernement ces derniers jours.

"Cela peut paraître étonnant, mais 1,2 million de salariés autour du SMIC se trouvent dans les 30% des foyers français les plus aisés. Notre objectif est d'accroître le pouvoir d'achat des foyers de la classe moyenne, c'est ce qu'ont demandé les +gilets jaunes?+, et dans ce contexte prendre en compte l'ensemble des revenus ne me paraît pas scandaleux", justifie Édouard Philippe. "Nous avons préféré cette solution à une baisse des cotisations salariales, qui était plus injuste et qui, à ce titre, a déjà été censurée par le Conseil constitutionnel. C'est la proposition du gouvernement, mais nous en débattrons naturellement au Parlement", ajoute-t-il.

Edouard Philippe n'a pas précisé le montant de la hausse de la prime d'activité, mais s'il prend en compte la revalorisation automatique du SMIC en janvier (23 euros brut), elle devrait être autour de 80 euros. Soumise à des conditions, notamment de ressources, très complexes, la prime d'activité est destinée actuellement à ceux qui touchent entre 0,5 et 1,2 SMIC.

Quelque 2,6 millions de personnes en bénéficient actuellement, mais beaucoup de personnes qui pourraient y prétendre ne la demandent pas. "À terme, il faut aussi travailler pour rendre cette prime d'activité plus lisible et plus automatique", admet le Premier ministre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l’ont à nouveau chanté. Moins d’une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d’après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux « premiers de corvée »

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d’Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s’est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les « Livres dans le Boucle ». La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : “Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre…”

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu’un bilan, c’est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.29
couvert
le 27/05 à 0h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %