Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Publié le 12/06/2021 - 08:36
Mis à jour le 12/06/2021 - 08:36

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La pression hospitalière diminue également avec environ 500 personnes hospitalisées, dont un peu plus de 70 en soins critiques.

Depuis mars 2020, l’épidémie a entraîné 4.788 décès en établissements de santé ; 2.294 décès en établissements médico-sociaux.

© ARS BFC

L'ARS BFC appelle à la mobilisation

Alors que la décrue significative de l’épidémie concerne tous les départements, l’ARS Bourgogne- Franche-Comté en appelle à la mobilisation de la population pour la vaccination.

Des rendez-vous en centres sont disponibles "en un temps record en tous points du territoire". "Une démarche facile, un geste citoyen, pour garantir le succès du retour progressif à la vie normale", ajoute l'ARS BFC.

"Se vacciner tous et sans attendre pour gagner en immunité collective" : c’est le message que veut porter l’Agence Régionale de Santé pour encourager les habitants de Bourgogne-Franche-Comté qui ne l’ont pas encore fait, à profiter du grand volume de doses mis à disposition.

Des milliers de créneaux de vaccination partout en Bourgogne Franche-Comté

La semaine prochaine, plusieurs milliers de créneaux sont encore disponibles dans les centres de vaccination de la région : plus de 6.000 dans le Jura ou en Saône-et-Loire, de 3.500 en Haute-Saône, 4.900 en Côte-d’Or, plus d’un millier dans la Nièvre, environ 2.200 dans l’Yonne, 7.800 dans le Territoire de Belfort, plus de 10.000 dans le Doubs.

Avec près de 75% des plus de 50 ans mais moins de 22% des moins de 50 ans ayant bénéficié d’une première dose dans la région, "la couverture vaccinale est encourageante, mais la marge de progression importante pour empêcher un rebond épidémique", souligne l'ARS.

12-18 ans à compter de mardi 15 juin

64% des 50-64 ans sont protégés, le pourcentage tombant à 35% pour la tranche d’âge des 18-50 ans : l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que "le bénéfice de la vaccination est également individuel, y compris chez les plus jeunes pour éviter les risques de formes graves liés aux comorbidités ou de formes longues de la maladie."

Dès ce mardi 15 juin, la vaccination sera élargie aux 12-18 ans.

Vaccination et départ en vacances

"L’approche de l’été ne doit pas conduire à différer la démarche" alerte l'ARS. "Si le rendez-vous pris en ligne pour la 2ème injection ne convient pas pour cause de départ en vacances, il sera possible de le déplacer lors du premier passage en centre, pour qu’il soit fixé sur un temps compatible avec son organisation personnelle ."

Cette grande souplesse doit permettre de ne pas avoir besoin de recourir à des vaccinations dans 2 centres différents, qui peut néanmoins s’envisager au cas par cas.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Une quatrième vague également en Bourgogne Franche-Comté ?

Avec un taux d'incidence de 30 cas pour 100.000 habitants (seuil d'alerte à 50) et un taux de positivité des tests à 1,4%, la Bourgogne Franche-Comté est, avec le Centre, la région où la circulation du virus est la moins rapide de France. Toutefois, la circulation du virus est particulièrement active chez les jeunes avec des  taux d'incidence de 105 pour les 20 à 29 ans et de 52 chez les 10 à 19 ans.

Annonces présidentielles : plus de 926.000 rendez-vous de vaccination pris sur Doctolib lundi

Mise à jour ce 13 juillet • "Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rdv de vaccination ce soir", a noté ce 12 juillet 2021 le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter suite aux annonces du chef de l’Etat. "Ca tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n'attendent que vous", a-t-il assuré.

Santé

Apéritifs en vacances : les conseils de Chloé Vuillemin, notre diététicienne bisontine

La saison des apéritifs est lancée ! L’été est là, l’allègement des mesures sanitaires nous laisse enfin entrevoir la possibilité de nous retrouver en famille, entre ami.es… Comment profiter de ces moments de convivialité sans entrer dans le cercle vicieux des excès/restrictions/craquages, sans s’imposer ensuite 3 jours de diète ? Toujours la même recette : en dégustant ! Voici les conseils de Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon...

60.000 adolescents ont reçu au moins une injection en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis dix jours, la vaccination des adolescents s'accélère. 29,9% des enfants âgées de 12 à 17 ans ont reçu au moins une première injection et 7,6% d'entre eux affichent un parcours vaccinal complet avec deux injections. C'est dans le Doubs que la couverture vaccinale des adolescents est la plus faible à 24 % contre près de 34,5 % en Saône-et-Loire pour une moyenne nationale à 27%.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.28
couvert
le 27/07 à 6h00
Vent
0.43 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage