Alerte Témoin

Grippe : la Franche-Comté s’approche du seuil d’alerte épidémique

Publié le 23/12/2010 - 20:42
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

Le nombre de cas de grippe a augmenté en France métropolitaine au cours des six derniers jours et le seuil épidémique pourrait être franchi la semaine prochaine, selon les réseaux de surveillance de la grippe. La Franche-Comté fait partie des régions les plus touchées.

1293133615.jpg
©
PUBLICITÉ

En métropole, «l'activité grippale s'intensifie peu à peu, tout particulièrement en France Nord», prévient le réseau des Grog (groupes régionaux d'observation de la grippe) mercredi dans son bulletin hebdomadaire, invitant les personnes à risque à ne «plus attendre pour se faire vacciner».

«Le seuil épidémique pourrait être franchi la semaine prochaine» en France métropolitaine, avertit pour sa part le réseau Sentinelles Inserm d'après son modèle de prévision basé sur les données historiques. En métropole, la semaine dernière (du 13 au 19 décembre) le nombre de nouveaux cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale était de 167 cas pour 100.000 habitants, en-dessous du seuil épidémique (171 cas pour 100.000 habitants), selon le réseau Sentinelles.

Ce dernier a estimé ainsi à plus de cent mille (104.809) le nombre de cas survenus au cours de la semaine passée contre moins de 40.000, deux semaines auparavant. Ile-de-France, Haute-Normandie, Franche-Comté, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Pays-de-la-Loire «s'approchent du seuil d'alerte épidémique», relève le réseau des Grog. Par ailleurs, la circulation du Virus Respiratoire Syncytial (VRS), principal virus de la bronchiolite du nourrisson, s'intensifie. Cette hausse est plus nette dans les régions de la moitié nord de la France, note les Grog.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Dans la catégorie

Coronavirus : l’hôpital Nord-Franche-Comté dénonce une fausse vidéo circulant sur les réseaux sociaux

Depuis ce jeudi 27 février 220 en fin d’après-midi, une vidéo circule sur les réseaux sociaux indiquant "de fausses informations relatives au coronavirus à l’HNFC", souligne la Direction qui dément officiellement les messages contenus dans la vidéo, à savoir la mise en quarantaine de l’Hôpital.

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Tab’Agir : des formations en tabacologie pour les professionnels de santé en Franche-Comté

Tab’agir accompagne les Bourguignons dans leur démarche d’arrêt, depuis sa création en 2003. Depuis mai 2019, Tab’agir compte une nouvelle antenne à Besançon et a déjà formé 29 professionnels de santé du Jura et du sud de la Haute-Saône. Objectifs pour développer le réseau en Franche-Comté : former des professionnels de santé à l'accompagnement à l’aide à l’arrêt du tabac au sein des maisons de santé et des cabinets libéraux.

Cancers pédiatriques dans le Haut-Jura : un gaz naturel radioactif dans la ligne de mire de l’enquête

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté a été informée en juillet 2019 d’un nombre élevé de cancers touchant des enfants au sein de la population résidant sur des communes du Haut-Jura. Sur la base de ce signalement, elle a saisi Santé publique France pour engager une expertise épidémiologique et rechercher d’éventuels facteurs locaux explicatifs. Les recherches sur les expositions environnementales se tournent actuellement vers le radon, un gaz naturel radioactif cancérogène...

Plan national maladies rares : les CHU de Besançon et de Dijon réunis pour créer une plateforme d’expertise

À l’été 2019, le ministère des Solidarités et de la Santé lançait un appel à projet national pour la mise en place de plateformes d’expertise des maladies rares. Cette démarche s’inscrit dans la cadre du troisième plan national maladies rares. Fort de l’expertise de son Centre de génétique, dirigé par le Pr Laurence Faivre, le CHU Dijon Bourgogne a répondu à cette sollicitation en partenariat avec le CHU de Besançon, nous informe-t-on dans un communiqué du 20 février. En ce début d’année 2020, les deux établissements ont appris qu’ils étaient sélectionnés aux côtés d’une dizaine d’autres hôpitaux sur ce projet.

Leucémie : les équipes bisontines de l’institut RIGHT sollicitées pour faire avancer la recherche

"Transformer le pronostic des leucémies dans les 10 ans à venir", tel est le défi lancé aux chercheurs. Les équipes bisontines de l’institut RIGHT (UMR1098) participeront au tout nouvel institut national de recherche partenariale OPALE que l’État vient de créer à cet effet, apprend-on ce mardi 18 février 2020.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.92
légère pluie
le 29/02 à 3h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
85 %

Sondage