Alerte Témoin

Pour les Républicains du Doubs, Dijon rafle la mise…

Publié le 04/08/2015 - 09:43
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:02

Dijon sera donc la capitale "provisoire" de la Bourgogne Franche-Comté a-t-on appris vendredi suite à l'annonce des futures capitales régionales à partir du 1er janvier 2016. Pour les Républicains du Doubs, la réforme territoriale a mal été menée :  "Technocratique, bâclée, clientéliste et potentiellement très couteuse". 

conseil_municipal_croman-098.jpg
Michel Vienet © damien poirier

Fusion des régions

Face à la réforme territoriale, Michel Viennet, secrétaire départemental des Républicains du Doubs s'interroge. "Où seront les économies d’échelle quand on y opère un doublonnage généralisé, et finalement quelles seront les économies réelles pour les contribuables ?  Quid de la redynamisation régionale et de l’attractivité au regard de la taille de la nouvelle « grande » région Bourgogne-Franche-Comté ? Comment parler d’équilibre, quand Dijon rafle la mise en trustant les centres de décision les plus importants ?  Pourquoi, pour mettre en place une réforme aussi fondamentale, l’État n’a pas respecté les citoyens en organisant une consultation démocratique ?

Selon lui, l'État aurait dû lui-même se réformer en limitant son périmètre d'action à ses missions régaliennes et en transférant la politique de l'emploi au niveau régional.  Il invite à "refuser cette « pseudo » réforme" en sanctionnant  la politique du Président de la République "sans attendre 2017" et en votant pour les Régionales de décembre pour la liste Républicains UDI (et Modem ?) menée par François Sauvadet .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018

Trois régions sur treize ont réduit leurs dépenses de fonctionnement après la réforme territoriale de la fusion des régions. En Bourgogne Franche-Comté, les dépenses de fonctionnement - à périmètre constant - ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018.

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d'État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.

Philippe Gonon : la dérive de nos institutions locales

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Philippe Gonon, vice président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) du Doubs craint un "court-circuitage" des instances locales. 

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.45
    ciel dégagé
    le 18/09 à 21h00
    Vent
    1.83 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    53 %

    Sondage