Alerte Témoin

Qualité de l'air à Planoise : un dispositif de surveillance installé depuis vendredi

Publié le 04/01/2020 - 11:29
Mis à jour le 10/01/2020 - 16:41

Comme il avait été annoncé en conférence de presse par le préfet jeudi dernier, dispositif de suivi environnemental et sanitaire a été mis en place au niveau du parking extérieur du CCAS de la ville de Besançon ce 3 janvier 2020 suite à l'incendie de la fourrière de Planoise. Une cellule de suivi poursuivra son activité et se réunira à nouveau lundi 6 janvier en préfecture.

atmo surveillance suite incendie Planoise
Atmo surveillance suite incendie Planoise ©dr
PUBLICITÉ

Les pompiers ont effectué le 31 décembre des mesures sur les composés présentant des risques d’intoxication à court terme lors de l’incendie. Dans l'ensemble des mesures opérées, "seul du monoxyde de carbone (CO) a été détecté. Ces mesures n’ont pas mis en évidence de risque pour la population", expliquent l'Agence Régionale de la Santé (ARS) et la Préfecture du Doubs dans un communiqué de presse commun.

Deux pics constatés, mais sans dépasser le niveau d'information réglementaire

Les résultats de la surveillance de la qualité de l’air mise en œuvre par ATMO Bourgogne-Franche- Comté sur les stations fixes de mesures de Besançon, ont mis en évidence "deux pics le 31/12/2019 à 15h et à 21 h, pour les particules et les oxydes d’azote (NOx) , sans dépasser le niveau d’information et de recommandation réglementaire". 

Des relevés disponibles en ligne

Les analyses de particules et d’oxydes d’azote mesurées sont réalisées en continu et disponibles sur le site d’ATMO BFC : https://wtwtwt.atmo-bfc.org/donnees-en-direct . Cette station est dénommée 25-mesures de proximité Planoise Besançon.

Un filtre à particules a été également installé pour "analyser des composés habituellement retrouvés lors d’incendies de pneumatiques et de plastiques. En complément, des analyses de composés organiques volatils seront réalisées à compter du lundi 6 janvier", est-il précisé.

Et concernant l'amiante ?

Pour l’amiante, les données de diagnostic du bâtiment réalisé en 2004 sur le parking Cassin ont mis en évidence "l’absence d’amiante", est-il souligné dans le communiqué de presse. "Pour lever tout doute, la ville a commandé un nouveau rapport d’expertise". 

Evaluation de la zone impactée par les retombées du panache

Une modélisation est en cours par ATMO BFC pour évaluer la zone de retombée du panache suite à l’incendie. "Celle-ci permettra de cibler les interventions dans le cadre de la cellule de suivi environnemental et sanitaire mise en place par la préfecture". 

Rappel des recommandations sanitaires de l’ARS

Quels sont les risques pour la santé suite à l’incendie ? "Les particules émises pendant l’incendie se sont déposées au sol sous forme de suies.
Il faut faire attention à ne pas ingérer la suie. Faire attention en particulier à ce que les enfants ne mettent pas à la bouche les mains et les jouets salis par la suie".

Je suis inquiet pour ma santé ou celle de mes proches, ou je ressens des symptômes inhabituels, qui dois-je contacter ?
"En cas de doute sur votre état de santé, ou celui d’un proche, contactez votre médecin.
Le 15 est réservé aux urgences vitales". 

Que faire en cas de contact avec la suie"Bien se laver les mains, surtout chez les jeunes enfants et nettoyer régulièrement les jouets et objets (ex. doudous) salis par la suie et pouvant être mis à la bouche par les enfants.
En cas de contact de la peau avec la suie, il faut se laver immédiatement avec du savon ordinaire. En cas de contact avec les yeux, les rincer avec du sérum physiologique". 

Comment vérifier si de la suie est présente dans mon logement ? "À l'aide d'un mouchoir jetable (blanc de préférence), frotter une surface lisse (écran de téléviseur, verre d'un cadre photo par exemple) qui ne se situe pas dans la cuisine.
La suie issue des incendies de véhicules laisse une trace de couleur brune à noire. La suie est grasse et a tendance à imprégner le mouchoir (alors que la simple poussière se décolle facilement). Faire plusieurs essais dans différents endroits et nettoyer la surface salie". 

Comment nettoyer mon logement ? "En cas de présence de suie à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitation, il faut nettoyer le logement (sols, mobiliers, fenêtres, jouets, jeux d’enfants, grilles et filtres de ventilation, mobiliers de jardin, terrasses...).  Eviter le contact avec la peau et les muqueuses en se protégeant avec des gants de ménage. Nettoyer avec de l’eau, du détergent et un linge propre (essuie-tout, éponges, serpillière, chiffons). Changer l’eau et le linge souvent. Ne pas utiliser de nettoyeur haute pression, d’aspirateur et de balai qui risquent de soulever la suie". 

Peut-on consommer les produits du jardin ? "Il est recommandé de ne pas consommer les fruits et légumes salis par la suie.  Les fruits et légumes qui ne portent aucune trace de suie peuvent être consommés après lavage et/ou épluchage, comme à l’ordinaire". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

incendie fourrière à Planoise

Incendie à la fourrière de Besançon : un fonds d’aide aux victimes soumis au vote au conseil municipal ce soir

Si une voiture à la fourrière était la cible des malfaiteurs le 31 décembre dernier, le parking Cassin et les véhicules stationnés ont également été fortement impactés par l'incendie. Ce jeudi 23 janvier, une soixantaine de véhicules sont encore stationnés. Un fonds d'aide entre 200 et 300€ sera soumis au vote du conseil municipal ce soir.

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Incendie à Planoise : « absence d’amiante » dans l’air et consolidation du bâtiment…

Lors d'une nouvelle conférence de presse donnée ce vendredi 10 janvier 2020 par les différents acteurs engagés suite à l'incendie du 31 décembre à Planoise, il a été annoncé "qu'aucune trace d'amiante" n'avait été relevée dans l'air et que le bâtiment sera consolidé et non détruit. Une réunion à destination du public devrait se tenir vendredi prochain.

Dans la catégorie

Coronavirus : l’hôpital Nord-Franche-Comté dénonce une fausse vidéo circulant sur les réseaux sociaux

Depuis ce jeudi 27 février 220 en fin d’après-midi, une vidéo circule sur les réseaux sociaux indiquant "de fausses informations relatives au coronavirus à l’HNFC", souligne la Direction qui dément officiellement les messages contenus dans la vidéo, à savoir la mise en quarantaine de l’Hôpital.

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Tab’Agir : des formations en tabacologie pour les professionnels de santé en Franche-Comté

Tab’agir accompagne les Bourguignons dans leur démarche d’arrêt, depuis sa création en 2003. Depuis mai 2019, Tab’agir compte une nouvelle antenne à Besançon et a déjà formé 29 professionnels de santé du Jura et du sud de la Haute-Saône. Objectifs pour développer le réseau en Franche-Comté : former des professionnels de santé à l'accompagnement à l’aide à l’arrêt du tabac au sein des maisons de santé et des cabinets libéraux.

Cancers pédiatriques dans le Haut-Jura : un gaz naturel radioactif dans la ligne de mire de l’enquête

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté a été informée en juillet 2019 d’un nombre élevé de cancers touchant des enfants au sein de la population résidant sur des communes du Haut-Jura. Sur la base de ce signalement, elle a saisi Santé publique France pour engager une expertise épidémiologique et rechercher d’éventuels facteurs locaux explicatifs. Les recherches sur les expositions environnementales se tournent actuellement vers le radon, un gaz naturel radioactif cancérogène...

Plan national maladies rares : les CHU de Besançon et de Dijon réunis pour créer une plateforme d’expertise

À l’été 2019, le ministère des Solidarités et de la Santé lançait un appel à projet national pour la mise en place de plateformes d’expertise des maladies rares. Cette démarche s’inscrit dans la cadre du troisième plan national maladies rares. Fort de l’expertise de son Centre de génétique, dirigé par le Pr Laurence Faivre, le CHU Dijon Bourgogne a répondu à cette sollicitation en partenariat avec le CHU de Besançon, nous informe-t-on dans un communiqué du 20 février. En ce début d’année 2020, les deux établissements ont appris qu’ils étaient sélectionnés aux côtés d’une dizaine d’autres hôpitaux sur ce projet.

Leucémie : les équipes bisontines de l’institut RIGHT sollicitées pour faire avancer la recherche

"Transformer le pronostic des leucémies dans les 10 ans à venir", tel est le défi lancé aux chercheurs. Les équipes bisontines de l’institut RIGHT (UMR1098) participeront au tout nouvel institut national de recherche partenariale OPALE que l’État vient de créer à cet effet, apprend-on ce mardi 18 février 2020.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.54
couvert
le 29/02 à 12h00
Vent
10.32 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
61 %

Sondage