Alerte Témoin

Sept astuces pour ne pas prendre de poids pendant les fêtes…

Publié le 30/12/2017 - 06:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:29

Apriori ce n'est pas facile, et encore moins lorsque l'on est très gourmands ! Voici sept astuces pour éviter de prendre du poids pendant les fêtes de fin d'année sans trop se priver… 

table-791148_960_720.jpg
Image d'illustration (libre de droit) ©kaboompics - pixabay.com/fr/table-servi-pr%C3%A9par%C3%A9-ensemble-791148/

Doucement sur l'alcool 

Champagne à l'apéritif, vin rouge avec la viande, vin blanc avec les huîtres, digestifs avant et après le dessert, champagne… L'alcool est très présent pendant les fêtes de fin d'année et très caloriques ! C'est pourquoi il est conseillé de ne boire qu'un verre de champagne à l'apéritif puis pendant le repas, ne boire qu'un verre de vin. L'eau remplacera tous les autres verres ! 

Éviter de boire des sodas, préférer l'eau 

Les sodas, comme l'alcool, sont très caloriques et n'étanchent pas la soif après avoir consommé des produits salés et sucrés. L'eau est la meilleure copine pendant les repas de fêtes de fin d'année et de toute l'année d'ailleurs… 

On se motive pour faire des marches digestives 

Après un lourd repas, la sieste n'est pas la bonne solution pour éviter de prendre des kilos pendant les fêtes. Conseil : motivez les personnes autour de vous pour aller faire un tour de marche dans le quartier et au-delà ! 

Les fruits de mer plutôt que le foie gras 

En effet, les fruits de mer sont beaucoup moins caloriques et meilleurs pour la santé que le foie gras qui lui est saturé de graisses animales. Il est conseillé pour consommer un minium de calorie de déguster des huîtres, bulots, moules, crevettes, etc. sans mayonnaise et sans pain bien sûr ! Pour l'assaisonnement, le citron et le vinaigre à l'échalote sont efficaces et pauvres en calories. 

Non au fromage !

Apéritif, entrée, plat… fromage ? Dessert… Après la moitié d'un repas de fête, a-t-on vraiment faim de fromage ? Ou est-ce que la gourmandise ? En général, on prend un bout de comté, une cuillère de cancoillotte et un quartier de camembert par gourmandise et/ou par habitude. En cette fin d'année, on évite cette partie du repas, et on saute directement au dessert ! 

Farandole de desserts : on en choisit qu'un ! 

Souvent, Noël donne envie aux cuisiniers et cuisinières de montrer leurs talents en confectionnant des bûches, des glaces, et autres mignardises à croquer… mais pour la ligne, ce n'est pas le top ! Conseil : choisir un seul dessert et éviter de prendre une part de chaque…

Et quand le café arrive, on évite le sucre et les "canards"… 

Les repas de famille qui s'éternisent : on ne grignote pas ! 

Dans certaines familles, les repas de Noël durent une éternité : on discute, le dessert a été servi à 15 heures, on est encore à table à 16 h 30 et… on picore ce qu'il reste sur la table, les pères Noël en chocolats ou les papillottes qui vous font de l'oeil. Pour éviter cela, proposez de débarrasser la table à vos convives ou aux maîtres de maison et demandez une tisane (sans sucre) ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.67
    ciel dégagé
    le 06/08 à 9h00
    Vent
    2.26 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage