Coronavirus Covid-19 : le CHU de Besançon active le "plan blanc"

Publié le 09/03/2020 - 14:26
Mis à jour le 09/03/2020 - 15:37

Lors d'une conférence de presse lundi 9 mars 2020 au CHU de Besançon, la directrice de l'hôpital Chantal Carroger a annoncé l'activation du "plan blanc". Plusieurs mesures importantes sont prises dans le cadre de l'épidémie de covid-19.

"Nous avons pris de mesures exceptionnelles : nous avons décidé, compte tenu du fait que l'on observe une augmentation de l'activité, des cas suspects de plus en plus nombreux qui viennent se faire détecter, des cas suspects sont confirmés, il nous faut des mesures de précaution" a déclaré la directrice du CHU. "Pour cela, nous avons besoin de personnel. Globalement, au niveau des lits, nous n'avons pas d'inquiétude, nous avons anticipé la semaine dernière en passante de 13 à 48 lits au service des maladies infectieuses", précise-t-elle. "En revanche, nous devons nous assurer que nous avons du personnel qui puisse répondre aux différents besoins qui sont évolutifs. Nous sommes en train de modifier des organisations de travail, modifier des horaires de travail, le plan blanc doit être activé, car nous ne sommes pas dans une situation normale d'activité".

Ainsi, une note a été adressée au personnel hospitalier indiquant que toutes les formations au CHU sont annulées, les RTT sont également annulées et des modifications d'horaires seront mises en place. Les visites sont également restreintes dans ce cadre.

Le plan blanc n'avait pas été déclenché au CHU de Besançon depuis 2006. Il est déclenché "dans une situation où l'on estime que tout le monde doit être sur le pont. Ici, nous sommes dans le cas d'une situation particulière, car c'est un plan blanc qui s'inscrit dans une durée vraisemblablement sur plusieurs semaines", explique Chantal Carroger.

Composer le 15 : première chose à faire en cas de suspicion de covid-19

Le professeur Thibaut Desmettre, chef du pôle Urgences – SAMU – Réanimation médicale, rappelle que la première chose à faire en cas de suspicion de covid-19, est d'appeler le Centre 15. Il n'est pas conseillé de se rendre chez son médecin ni à l'hôpital dans un premier temps.

"On a mis en place une augmentation de capacité de réponse au Centre 15. Une nouvelle salle de régulation, dite de débordement, comptant 15 postes (en plus des 19 postes de la salle de régulation classique), est effective depuis samedi avec du personnel posant les premières questions aux appelants. Ces derniers sont ensuite transférés aux professionnels et internes spécialisés", précise le Pr Desmettre. Les services de l'ARS prennent ensuite le relais pour des investigations plus approfondies (contact...).

Ce lundi 9 mars, 278 dossiers "covid-19" ont été ouverts au Centre 15 avant midi.

Infos +

Le Centre 15 a ouvert :

  • 411 dossiers dédiés au Coronavirus covid-19 vendredi 6 mars,
  • 289 dossiers samedi 7 mars,
  • 404 dossiers dimanche 8 mars,
  • 278 dossiers ce lundi avant midi.

Le Centre 15 à Besançon prend en charge des appels de la Franche-Comté.

  • Propos recueillis par Damien Poirier
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Sondage – Pensez-vous qu’un couvre-feu dans le département du Doubs soit nécessaire pour limiter la propagation de la Covid-19 ?

De plus en plus de villes françaises doivent respecter un couvre-feu chaque soir 21 heures à 6 heures pour limiter la propagation du virus et ainsi ne pas submerger les hôpitaux. Le département du Doubs pourrait subir cette mesure à partir de ce week-end : pensez-vous qu'il serait nécessaire pour limiter la transmission du virus ? C'est le sondage de la semaine...

Où en est la CPAM du Doubs sur le contact tracing alors que l’épidémie à Covid-19 s’accélère ?

PUBLI-INFO • Depuis la mise en place du dispositif de "contact tracing" le 13 mai dernier, l’Assurance Maladie s’adapte continûment afin de faire évoluer les moyens, tant humains qu’organisationnels, alloués au traçage des chaînes de contamination pour la gestion de la crise sanitaire dans le cadre du triptyque "Tester - Alerter - Protéger".

Covid-19 : quelles nouvelles mesures dans le Doubs à partir de ce samedi 24 octobre ?

Au vu de la dégradation du contexte sanitaire et comme suite à la promulgation d’un nouveau décret du Premier ministre, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a pris ce samedi 24 octobre 2020 un nouvel arrêté fixant des mesures complémentaires à celles déjà en vigueur dans le département afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Covid-19 : « La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier »

La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier, qui doit faire face à un flux continu de patients. Si trois départements sont désormais concernés par la règle du couvre-feu, tous les habitants de Bourgogne-Franche-Comté sont appelés à "prendre une part active à la lutte contre le virus", explique l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 23 octobre 2020.

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans le Jura : ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Lors du conseil de défense et de sécurité nationale du 21 octobre 2020, le président de la République a décidé le passage en état d’urgence renforcé de 38 départements, dont les taux d’incidence du covid-19 sont supérieurs à 150 pour 100 000 habitants. Le Jura figure parmi ces départements, comme le ministre de la santé en a fait l’annonce le lendemain.

Covid-19 : le CHU de Besançon déclenche le Plan blanc

Compte tenu de l’aggravation significative de la situation sanitaire en Bourgogne Franche- Comté, et bien que le nombre de patients Covid accueillis au CHU de Besançon reste pour l’heure modéré, il a été décidé de déclencher le plan blanc à compter du jeudi 22 octobre 2020 afin d’anticiper l’augmentation des prises en charge. A ce jour, vendredi 23 octobre, 23 patients atteints par la Covid sont accueillis au CHU de Besançon dont 7 patients en réanimation.

Coronavirus : couvre-feu dans 54 départements en France

la liste des 54 départements • Jean Castex a averti jeudi 22 octobre 2020 que "le mois de novembre" sera "éprouvant" et que "le nombre de morts" allait "continuer d'augmenter" en raison de la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Le chef du gouvernement a annoncé que les mesures de couvre-feu allaient être étendues à 38 départements. En Bourgogne-Franche-Comté cela concerne les départements de la Côte d'Or, du Jura et de la Saône-et-Loire.

Santé

Sondage – Pensez-vous qu’un couvre-feu dans le département du Doubs soit nécessaire pour limiter la propagation de la Covid-19 ?

De plus en plus de villes françaises doivent respecter un couvre-feu chaque soir 21 heures à 6 heures pour limiter la propagation du virus et ainsi ne pas submerger les hôpitaux. Le département du Doubs pourrait subir cette mesure à partir de ce week-end : pensez-vous qu'il serait nécessaire pour limiter la transmission du virus ? C'est le sondage de la semaine...

Où en est la CPAM du Doubs sur le contact tracing alors que l’épidémie à Covid-19 s’accélère ?

PUBLI-INFO • Depuis la mise en place du dispositif de "contact tracing" le 13 mai dernier, l’Assurance Maladie s’adapte continûment afin de faire évoluer les moyens, tant humains qu’organisationnels, alloués au traçage des chaînes de contamination pour la gestion de la crise sanitaire dans le cadre du triptyque "Tester - Alerter - Protéger".

Besançon : priorisation renforcée sur le drive de dépistage du Covid-19 rue du Dr Mouras

Face à la reprise marquée de l'épidémie SARS-CoV2 dans le département du Doubs, et notamment sur Besançon, la préfecture du Doubs, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et la ville de Besançon en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 ont convenu de prioriser les tests aux personnes de priorité 1 à l'exception des personnes symptomatiques sans prescription afin d'apporter la réponse la plus efficace possible face à la progression du virus, apprend-on dans un communiqué du 24 octobre 2020.

Hacking Health 2020 à Besançon : 13 défis, 13 solutions

Malgré le contexte, et grâce au respect d’un protocole sanitaire exigeant, la 4e édition du Hacking Health de Besançon a réuni le week-end dernier un peu plus de 200 participants à l’UFR Santé. Les 13 équipes, rassemblées autour de leurs porteurs de défis, sont toutes parvenues à des solutions. Elles ont su tirer le meilleur des ressources mises à leur disposition : profusion de matière grise, variété des compétences chez les participants comme les coaches, imprimantes 3D et capteurs électroniques du fablab... 

Covid-19 : quelles nouvelles mesures dans le Doubs à partir de ce samedi 24 octobre ?

Au vu de la dégradation du contexte sanitaire et comme suite à la promulgation d’un nouveau décret du Premier ministre, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a pris ce samedi 24 octobre 2020 un nouvel arrêté fixant des mesures complémentaires à celles déjà en vigueur dans le département afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Covid-19 : « La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier »

La situation épidémiologique de la région se reporte sur le système hospitalier, qui doit faire face à un flux continu de patients. Si trois départements sont désormais concernés par la règle du couvre-feu, tous les habitants de Bourgogne-Franche-Comté sont appelés à "prendre une part active à la lutte contre le virus", explique l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 23 octobre 2020.

Interdiction de consommation de l’eau : communes de Cornot, Etobon, Percey-le-Grand, Champlitte et Clairegoutte

Mise à jour • Pour la commune de Cornot et de Clairegoutte, l'ARS Bourgogne Franche-Comté a relevé des contaminations bactériennes et pour Etobon, une teneur "excessive en arsenic", apprend-on ces 22 et 23 octobre 2020. Les femmes enceintes et nourrissons ont également interdiction de consommer l'eau des communes de Percey-le-Grand et Champlitte.

Mois sans tabac 2020 en Bourgogne Franche-Comté : pas de stand de sensibilisation, mais une campagne virtuelle

Cette année, le contexte de l'épidémie de Covid-19 ne permet pas à l'association Tab'agir d'installer des stands de sensibilisation au tabac dans le cadre de Mois dans tabac. En revanche, l'opération pourra se dérouler sur internet durant le mois de novembre 2020 en Bourgogne Franche-Comté.

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans le Jura : ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Lors du conseil de défense et de sécurité nationale du 21 octobre 2020, le président de la République a décidé le passage en état d’urgence renforcé de 38 départements, dont les taux d’incidence du covid-19 sont supérieurs à 150 pour 100 000 habitants. Le Jura figure parmi ces départements, comme le ministre de la santé en a fait l’annonce le lendemain.

Coronavirus : couvre-feu dans 54 départements en France

la liste des 54 départements • Jean Castex a averti jeudi 22 octobre 2020 que "le mois de novembre" sera "éprouvant" et que "le nombre de morts" allait "continuer d'augmenter" en raison de la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Le chef du gouvernement a annoncé que les mesures de couvre-feu allaient être étendues à 38 départements. En Bourgogne-Franche-Comté cela concerne les départements de la Côte d'Or, du Jura et de la Saône-et-Loire.

Covid-19: Castex au front, nouveaux couvre-feux en perspective

"L'heure est grave", au point que Jean Castex remonte ce jeudi 22 octobre 2020 en première ligne pour annoncer le basculement de plusieurs départements en "alerte maximale" contre le Covid-19, avec de nouveaux couvre-feux à la clef. 54 départements seront à leur tour contraints de respecter un couvre-feu à partir de vendredi minuit. Dans la région, la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire et le Jura sont concernés...    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.8
légère pluie
le 26/10 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %

Sondage