Coronavirus Covid-19 : le CHU de Besançon active le "plan blanc"

Publié le 09/03/2020 - 14:26
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:44

Lors d’une conférence de presse lundi 9 mars 2020 au CHU de Besançon, la directrice de l’hôpital Chantal Carroger a annoncé l’activation du « plan blanc ». Plusieurs mesures importantes sont prises dans le cadre de l’épidémie de covid-19.

"Nous avons pris de mesures exceptionnelles : nous avons décidé, compte tenu du fait que l'on observe une augmentation de l'activité, des cas suspects de plus en plus nombreux qui viennent se faire détecter, des cas suspects sont confirmés, il nous faut des mesures de précaution" a déclaré la directrice du CHU. "Pour cela, nous avons besoin de personnel. Globalement, au niveau des lits, nous n'avons pas d'inquiétude, nous avons anticipé la semaine dernière en passante de 13 à 48 lits au service des maladies infectieuses", précise-t-elle. "En revanche, nous devons nous assurer que nous avons du personnel qui puisse répondre aux différents besoins qui sont évolutifs. Nous sommes en train de modifier des organisations de travail, modifier des horaires de travail, le plan blanc doit être activé, car nous ne sommes pas dans une situation normale d'activité".

Ainsi, une note a été adressée au personnel hospitalier indiquant que toutes les formations au CHU sont annulées, les RTT sont également annulées et des modifications d'horaires seront mises en place. Les visites sont également restreintes dans ce cadre.

Le plan blanc n'avait pas été déclenché au CHU de Besançon depuis 2006. Il est déclenché "dans une situation où l'on estime que tout le monde doit être sur le pont. Ici, nous sommes dans le cas d'une situation particulière, car c'est un plan blanc qui s'inscrit dans une durée vraisemblablement sur plusieurs semaines", explique Chantal Carroger.

Composer le 15 : première chose à faire en cas de suspicion de covid-19

Le professeur Thibaut Desmettre, chef du pôle Urgences – SAMU – Réanimation médicale, rappelle que la première chose à faire en cas de suspicion de covid-19, est d'appeler le Centre 15. Il n'est pas conseillé de se rendre chez son médecin ni à l'hôpital dans un premier temps.

"On a mis en place une augmentation de capacité de réponse au Centre 15. Une nouvelle salle de régulation, dite de débordement, comptant 15 postes (en plus des 19 postes de la salle de régulation classique), est effective depuis samedi avec du personnel posant les premières questions aux appelants. Ces derniers sont ensuite transférés aux professionnels et internes spécialisés", précise le Pr Desmettre. Les services de l'ARS prennent ensuite le relais pour des investigations plus approfondies (contact...).

Ce lundi 9 mars, 278 dossiers "covid-19" ont été ouverts au Centre 15 avant midi.

Infos +

Le Centre 15 a ouvert :

  • 411 dossiers dédiés au Coronavirus covid-19 vendredi 6 mars,
  • 289 dossiers samedi 7 mars,
  • 404 dossiers dimanche 8 mars,
  • 278 dossiers ce lundi avant midi.

Le Centre 15 à Besançon prend en charge des appels de la Franche-Comté.

  • Propos recueillis par Damien Poirier
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.27
légère pluie
le 18/06 à 21h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
85 %